O comme Owen

Le Livre noir des merveilles - Thomas OWEN - Fiche livre ...

Madame vous l’avoue tout de suite, le nom de l’auteur ne lui disait rien du tout: Thomas Owen. A sa grande honte. D’autant plus grande honte qu’il s’agit d’un Belge 😉 Pseudonyme de Gérard Bertot, lit-elle sur wikisaitout, né à Louvain en 1910 et mort à Bruxelles en 2002. Et apparemment très utilisé dans l’enseignement de la littérature fantastique.

Bref.

– Je l’ai lue, cette histoire, dit E***, mais je n’y ai rien compris du tout. La relire une deuxième fois ne servirait à rien! je pourrais la relire cinq fois, je n’y comprendrais toujours rien!

E*** est à l’âge du tout et du rien.

– OK… fait Madame. Et si je te la lisais à haute voix, ça t’aiderait?

– Je ne sais pas… on peut essayer, si vous voulez…

Ce garçon n’est pas contrariant.

Alors Madame se lance dans une lecture mimée de La Boule noire (non il n’y a heureusement ni film ni photos de cette prestation ;-)) parce que rien ne la motive mieux que les « tout », les « rien » et les « moi je n’aime pas le français » 🙂

***

nouvelle à lire ici. infos et source de l’illustration ici. Et un très beau travail de prof confinée faisant son enseignement à distance ici.

24 commentaires sur « O comme Owen »

  1. Ça me rappelle quand la famille se réunissait autour de la radio pour écouter les épisodes d’une œuvre de William Wilkie Collins.
    D’Owen, au cours de ma période « fantastique », j’ai lu La Cave aux Crapauds et Cérémonial Nocturne, ils sont chez mon fils aujourd’hui.

    Aimé par 1 personne

      1. J’ai eu une période littérature fantastique, ça avait commencé avec Poe puis Jean Ray (un Belge lui aussi), Seignolle et bien d’autres, même Lautréamont (Isidore Ducasse) et de Quincey.

        J'aime

  2. Blocage à débloquer – bonne idée de la lui lire & bon travail, tu rends parfaitement la situation.
    J’irai lire cette nouvelle. Je n’ai pas lu grand-chose de Thomas Owen (La truie), mais je pense à lui chaque fois que je passe devant la maison où il a vécu, avenue Demolder.

    J'aime

  3. Un autre Belge a fait mes délices quand j’étais jeune : Jean Ray.
    Je l’ai lu sous ce nom et sous celui de John Flanders.
    Vous avez des auteurs super chouettes !
    Des auteurs qui donnent envie de lire et ça, c’est un sacré talent !

    J'aime

  4. Owen, Ray … j’ai beau savoir que je les ai lus, ne me restent que leurs noms. Ou celui de Harry Dickson, le héros récurrent de Jean Ray. J’ai par contre des souvenirs plus précis de Stanislas André Steeman.
    À quoi donc tient la mémoire des lectures ?

    J'aime

    1. Harry Dickson est un monument du genre
      Et tu ne te souviens pas du « Psautier de Mayence » ou de « La sotie de l’araignée » ?
      Et les « 25 meilleures histoires noires et fantastiques » ?

      Bref… C’était bien.

      J'aime

    1. J’y renonce. Déjà, cette inscription avec Google ou Facebook m’agace… Je me suis inscrite avec Google comme j’ai un compte. Et ensuite, on me dit que j’ai un essai gratuit à l’issue duquel je vais avoir des prélèvements automatiques de 69 € par mois? Je connais des plate-formes de livres numériques véritablement gratuites, moi!…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s