R comme rire

On ne le croirait pas en regardant les adaptations pour le cinéma ou la télévision, mais il y a de l’humour chez Simenon et ses Maigret.

Par exemple, dans Maigret au Picratt’s (1951) qu’on peut voir dans la vidéo ci-dessus – qui diffère trop de l’original, soit dit en passant – on peut lire ceci: 

C’était une de ces journées mornes par lesquelles on se demande ce qu’on est venu faire sur la terre et pourquoi on se donne tant de mal pour y rester.

Georges Simenon, Maigret au Picratt’s, in Tout Simenon volume 5, Presses de la Cité 1988, p. 240

Elle commençait à trouver que la police n’est pas aussi curieuse qu’on le prétend, car Maigret ne l’aidait pas du tout, ne la poussait pas à parler, l’écoutait avec l’indifférence d’un vieux confesseur assoupi derrière son grillage.

Georges Simenon, Maigret au Picratt’s, in Tout Simenon volume 5, Presses de la Cité 1988, p. 299

18 commentaires sur « R comme rire »

  1. Incarner Maigret, c’est pas très facile, en dehors de Cremer, j’ai connu Gabin et Jean Richard donc des personnes plutôt massives mais pour les derniers, ils ont pris Atkinson (Mr Bean ou Blackadder), alors…

    J’aime

    1. il y a un tas de bonnes raisons d’aimer ses livres, je m’en convaincs en les lisant, même ses histoires courtes comme celle que j’ai lue hier soir, Sept petites croix dans un carnet 😉

      J’aime

  2. On se marre bien quand même avec les adaptations. L’autocaricature d’Arielle Dombasle dans « L’improbable M. Owen » est trop ! Alors qu’il n’y a pas grand chose dans la nouvelle.

    Et puis ce « portrait d’un alcoolique en 103 épisodes » est hilarant en soi. Je m’étais promis de faire la liste de ce qu’il boit dans chaque roman ou nouvelle mais j’ai déjà un inventaire du crack chez Corto Maltese à terminer pour l’oncle Walrus !

    J’aime

    1. oui c’est phénoménal, cette présence de l’alcool – et de l’alcool fort aussi, pas seulement « des demis » – à toute heure du jour!
      (j’ai failli en faire le recensement dans un des Maigret que j’ai lus puis le courage m’a manqué ;-))

      J’aime

  3. Moi aussi, j’aime Crémer en Maigret. Et j’en ai vu pas mal. Tu sais, les après midi, allongée sur le canapé. Et le premier qui me traite de flemmarde, je le mords.

    J’aime

  4. Je n’ai jamais vu d’adaptations de Maigret pour le cinéma ou la TV (que je ne regarde pratiquement jamais).
    Et je suis en train de me demander sérieusement si j’ai lu un de ses bouquins? Il doit peut-être en trainer un ou deux chez moi… En tout cas, il me reste cette impression de morosité permanente… J’ai dû louper les passages humoristiques. 😉

    J’aime

    1. j’ai regardé Maigret au Picratt’s (vidéo ci-dessus, pas besoin de télé on les trouve tous en ligne) et j’ai été très très déçue 😉
      j’en ai vu quand j’étais petite, à la télé chez mes grands-parents, avec Jean Richard, mon grand-père aimait bien

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s