C comme coup de fil

Ça avait commencé le mardi avec un petit mal de gorge dont on ne s’était pas inquiétée.

La nuit, il avait empiré, empêchant de dormir – non pas que le mal fût si intolérable, mais dans la tête on débattait de la grande question: que faire? Faut-il suivre les directives officielles « je suis malade, je reste chez moi et j’appelle le médecin » ?

Normalement, l’Adrienne doit être quasiment à l’article de la mort avant de faire appel à la Faculté – ou en tout cas totalement incapable de faire la classe.

Maintenant qu’elle est une paisible retraitée, le problème ne se poserait normalement pas, elle pourrait tranquillement rester chez elle, se reposer et attendre que ça passe.

Bref, elle décide d’obéir aux consignes et dès huit heures – l’heure d’ouverture du cabinet – elle téléphone au médecin.
Subit des musiquettes.
Entend de temps en temps une voix suave qui la remercie de sa patience et lui précise combien de personnes sont encore avant elle.

Finalement, voilà la secrétaire, à qui il faut expliquer les symptômes. C’est elle qui juge si oui ou non il faut une action immédiate. Adieu le secret médical.

Le symptôme ‘mal de gorge’ entrant dans la catégorie ‘danger’, elle lui dit que le médecin la rappellera.
Quand?
Impossible de le savoir.
Pas même si ce sera avant ou après dix heures ou plutôt l’après-midi.

Mais cela finit par arriver:

– Vous restez chez vous, vous prenez un antidouleur et si ça ne va pas mieux, vous me rappelez.

Vous voyez bien, se dit l’Adrienne, que j’aurais tout aussi bien fait de me taire?

Surtout que des antidouleurs, elle n’en prend pas non plus 😉

***

la photo date d’une paire d’année, à une expo, mais vu qu’il faut que je me repose, je n’ai pas cherché où ni quand exactement 😉

32 commentaires sur « C comme coup de fil »

  1. Bon, grâce à la surenchère des media on pense immédiatement au pire.
    Est-ce que ça évolue dans le bon sens ? Tu as un sprooit de strepsils ?
    Le plus inquiétant dans tout ça, c’est, comme tu l’as constaté, cette grande disponibilité des médecins aujourd’hui.

    J'aime

  2. Avant un mal de gorge finissait souvent par un rhume en tout cas pour moi et pas besoin de consulter ! mais maintenant il faut se poser effectivement la grande question et j’ai déjà pensé à ce genre de situation pour anticiper 😉

    J'aime

    1. c’est exactement ça!
      je me disais même que je n’attraperais pas de rhume, cet automne, vu que je ne fais plus la classe, que je ne vois des gens qu’à un mètre de distance et qu’en ville tout le monde est masqué…

      J'aime

    1. dans mon dialecte on dit « hou je vast aan je haar », tiens-toi à tes cheveux (donc aide-toi toi-même) 🙂
      (et c’est encore plus comique évidemment quand c’est un chauve qui dit « ik hou mij vast aan mij haar », je m’accroche à mes cheveux ;-)))

      Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que pour entendre ce que t’a dit ce médecin, on se demande si cela vaut bien le coup d’attendre son coup de fil… J’espère que cela passera vite, et que tu n’auras pas besoin de le rappeler. 🙂

    J'aime

    1. voilà, tu as parfaitement compris ce que je voulais dire: tout ça pour ça 😉
      surtout que « normalement » c’est ce que je fais toujours, prendre mon mal en patience…
      bises, bonne journée!

      J'aime

  4. Il y aurait tant à commenter aujourd’hui dans ton billet, mais d’abord remets-toi vite! (tisanes au miel?). Ensuite ce début de préoccupation au moindre atchoum ou toux. Puis ces médecins qui ne veulent plus nous voir, seulement nous entendre, ha ha, il vaudrait presque mieux un robot…pfffff.
    Bonne journée au chaud dame Adrienne, besos

    J'aime

  5. Retraité ça va, on peut rester chez soi, mais dans l’éducation nationale, on nous incite à passer par la case médecin et à avoir un arrêt maladie, sinon, pas de paiement de journées, drame ! 😉
    Donc j’imagine que tu suis l’affaire, la tienne je veux dire, attentivement.

    J'aime

    1. oui c’est tout un bazar et on nous responsabilise tellement que je viens de dire à l’ami avec qui j’allais passer la journée de demain « que j’ai mal à la gorge et que sans doute il vaut mieux remettre à un autre jour »
      tout ça pour ça (bis)

      J'aime

  6. Notre médecin nous reçoit, sur rendez vous à cause du fâcheux virus, il a reçu le Goût même pendant le confinement, le plus difficile à obtenir c’est un rendez vous chez le dentiste.
    Il faut suivre les conseils du médecin et se reposer.

    J'aime

    1. oui c’est uniquement sur rendez-vous, mais je n’ai rien contre, vu qu' »avant » on pouvait passer plus d’une heure dans la salle d’attente et en ressortir avec la crève du patient de la chaise d’à côté 😉
      merci Heure Bleue

      J'aime

      1. J’espère que ton médecin est plus régulier que le mien. Ça fait des années et des années que ma médecine ne reçoit que sur rendez-vous, mais je n’ai pour autant jamais été reçu à l’heure. Normal : on est des « patients »! 🙂

        Aimé par 1 personne

  7. Le lit et un bon bouquin ou le canapé et un bon film. Une bouilloire à portée de main.
    BIses et porte-toi bien, expression qui vaut ton  » « hou je vast aan je haar » » 😉

    J'aime

  8. Ouf ! Tu as certainement évité « C comme Covid » 😉 ! Normal, les médecins ne peuvent s’alarmer qu’à partir de deux symptômes ! Tu aurais au moins pu ajouter que tu te sentais très fatiguée ou que tu avais un léger mal de tête 😉 ! Bref, repose-toi bien, il n’y a rien de tel.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s