I comme Il y en a…

« Nous vous aimons »

Mercredi en début d’après-midi, quand on sonne à la porte, Madame est toute surprise de revoir E***.

Déjà? se dit-elle, l’année scolaire vient seulement de commencer!

Ils s’installent.
Ça papote.

– Vous savez ce qu’elle nous a dit, la prof de français, à son premier cours? « Je ne suis pas là pour vous aimer, je ne suis pas là pour créer du lien, moi je suis juste là pour enseigner ».

Bon, c’est un point de vue qui n’est pas celui de Madame, qui croit que les élèves apprennent mieux quand il y a du lien, quand ils se sentent aimés.

– Et puis elle a dit: si vous avez des problèmes en orthographe ou à l’oral, je ne peux rien faire pour vous, il est trop tard, c’est que vous êtes un cas désespéré.

Ce doit être le genre de prof qui sait exactement combien de jours la séparent de ses prochaines vacances, pense Madame.

– L’orthographe, dit-elle, ou l’oral, ça peut s’entraîner, on peut continuer à s’améliorer, tout le reste de la vie, même, il n’est jamais trop tard!

Bref, il en avait gros sur la patate, E***, et la prof qui disait être là pour enseigner, après les avoir tous bien cassés, avait refusé de répondre à sa première question au sujet du premier devoir.

Alors il est venu la poser à Madame et croyez-moi, ils ont passé ensemble un excellent après-midi.

Mais tout de même, il y a des gens qui ne pourraient pas être profs.

28 commentaires sur « I comme Il y en a… »

      1. c’est aussi à ce boulot-là que je pensais, Mme Chapeau 🙂
        à l’école nous avions deux sortes de femmes de ménage, celles qui le faisaient avec amour et une qui le faisait en ronchonnant 😉

        J’aime

  1. Cela dit, cette dame s’y prend mal.
    Accueillir des élèves en leur disant « c’est râpé ! Il est trop tard pour vous ! » est sans aucun doute une méthode efficace pour avoir une classe vide…
    Je l’imagine médecin dans un service d’oncologie à l’hôpital.
    Les patients y mourraient de peur et d’angoisse avant de mourir d’un cancer quelconque. 😉

    J’aime

      1. le premier cours d’arabe a eu lieu avec les portes et fenêtres grandes ouvertes, mardi prochain on aura encore 30° mais que ferons-nous cet hiver, je me le demande 😉

        J’aime

  2. Ce n’est pas l’empathie qui l’étouffe celle-là…On ne lui demande pas d’aller jusqu’à faire la bise aux élèves tous les matins mais s’attacher à détruire tout espoir et toute confiance en eux, c’est odieux!

    J’aime

  3. J’ai vécu ça, les collègues non motivés, qui auraient mieux fait de faire autre chose…
    Et comme toi, ça me faisait bondir.
    Enseigner reste une vocation, et sûrement pas une simple façon de gagner son pain. 😉
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Aimé par 1 personne

  4. C’est consternant! Cette personne devrait plutôt programmer des machines, non?
    Quand j’étais étudiante en pédagogie, c’est une psychanalyste de renom qui nous donnait les cours de psycho. Elle nous disait aussi que nous n’avions pas à aimer nos élèves. Mais elle précisait qu’il faillait surtout les respecter.
    Je ne sais pas si c’est de l’amour, ce que j’éprouve pour mes petits élèves, mais du respect et de l’empathie pour ce qu’ils sont, tous uniques et remarquables, ça oui!

    J’aime

    1. mais oui tu les aimes, il y a tant de formes d’amour 🙂
      (un de mes collègues de mes débuts – il y a donc très longtemps – était aussi de cette école, il disait qu’il fallait aimer les élèves mais sans le leur montrer ;-))

      J’aime

  5. Qui sait, elle a peut-être aussi été au début de sa carrière pleine de bonnes intentions mais elle s’est aigrie ! Il faudrait pouvoir changer de métier quand on ne peut plus !

    J’aime

  6. Le positif, c’est que Estevan ne fait pas de généralisation et qu’il sait où trouver une enseignante faisant preuve d’empathie ! (C’est vrai que personnellement, je préfère « faire preuve d’empathie » à « aimer »)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s