Question existentielle

53ème devoir de Lakevio du Goût.jpg

– On sera très bien, ici! a déclaré papa.

– Juste un petit coup de balai à donner, a ajouté maman.

– Papa! Maman! y a plein de petites bêtes! a piaillé la petite sœur.

Alors maman a sorti un grand flacon de son sac, elle a dévissé le bouchon et toute la famille a levé la tête et pris un regard émerveillé.

La petite musique a retenti: « Monsieur Propre! Monsieur Propre! C’est si propre que l’on peut se voir dedans! »

– Bien! a dit le réalisateur. Celui-là, on le garde.

***

Assise devant sa télé, la grand-mère d’Adrienne subit cette pub pour la cent trente-sixième fois, et pour la cent trente-sixième fois elle s’énerve et lance haut et fort:

« Tout ça, ce sont des mensonges! Vous êtes tous des menteurs! »

***

écrit pour le 53e devoir de Lakévio du Goût – merci à lui – avec la consigne suivante:

Dans cette toile de Matteo Massagrande, la chambre ne vous rappelle peut-être rien. Peut-être quelque chose. Vous en direz plus lundi, j’espère.
Bon week-end, lectrices chéries. Et lecteurs, bien sûr…

48 commentaires sur « Question existentielle »

    1. merci 🙂
      mes grands-parents ont acheté une télé à l’occasion du mariage de Baudouin et Fabiola, donc fin 1960 (mon père par contre a attendu les années 80, que mon frère et moi ayons quitté la maison ;-))

      J'aime

    2. Mes grands-parents paternels chez qui je vivais ont acheté une TV en 1958 pour permettre à mon arrière-grand-mère qui vivait aussi avec eux de voir des images de l’expo 58.
      A cette époque, la pub à la télé n’existait pas encore.

      J'aime

  1. Ça me rappelle ces publicités où, grâce à un produit magique, un boyau de 6 m² sombre et sale résiste de toute sa crasse à un type musclé quand soudain, une femme arrive, épaisse comme un salaire de Bangladais, brandit le produit idoine et la cuisine passe souvain à 45 m² et étincelle de tous ses carreaux sans le moindre effort de la dame.
    C’est à ça qu’on voit que le rôle du mec c’est d’être fort et inefficace dans des domaines réservés aux femmes.
    Comme le ménage par exemple…
    Mais ce n’est ni prendre les gens pour des andouilles ni sexiste, évidemment.

    Aimé par 1 personne

    1. oh! celle-ci date de mon enfance! et on riait à l’avance parce qu’on savait que ma grand-mère ne manquerait pas de s’énerver et de dire ‘luigeniers! tzen al luigies!’ dans son patois flamand 🙂

      J'aime

  2. Et le respect du texte, hein ! Le respect du l’auteur qui a mis des semaines à trouver le slogan !
    On la refait coco !
    « Monsieur propre tout si propre que l’on peut se voir dedans »
    Le texte ! Rien que le texte, tout le texte !
    ;-)))
    (Cela dit, belle idée ! Il fallait y penser ! Et que de souvenirs… au temps où on était obligé de se farcir les publicités parce qu’il n’y avait pas d’enregistreur pour les zapper en différé…)

    J'aime

  3. J’ai l’habitude de zapper dès l’annonce des publicités… et j’oublie de revenir sur la chaîne initiale parce qu’en zappant, je me suis arrêtée sur autre chose qui m’intéresse !
    C’est aussi la raison qui fait que je ne suis pas au courant des nouveautés que je découvre souvent bien après leur arrivée sur le marché !

    J'aime

  4. J’ai découvert récemment « les histoires de Bonux Boy » par rien moins que Jijé, Bara, Will et Jean Giraud mais je m’étonne qu’on n’ait pas consacré de récit au chevalier blanc Ajax !

    J'aime

  5. Ma mère s’indignait de la même façon devant les publicités!
    Avec mes frères et sœurs, on les adorait, on jouait à qui identifiait en premier le produit, on connaissait les slogans et les musiques par cœur, etc.
    Actuellement, je me sens franchement agressée par les coupures pub et je fais tout pour y échapper!

    J'aime

  6. J’ai bien ri ! Mais personne ne parle du remake ? Cela ne s’appelle plus pub, mais communiqué. On y voit une salle d’hôpital remplie de malades, puis apparaît un vieux (important que ce soit un membre de groupe à risque) qui sort de son sac un flacon de gel hydroalcoolique et qui déclare qu’avec les gestes barrières nous pourrons à nouveau faire la fête. Hélas, je crains que beaucoup ne zappent tout autant les communiqués que les pubs 😦 …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s