Z comme zoom

Au printemps, l’Adrienne avait fait de la résistance, préférant annuler ses cours d’histoire de la musique plutôt que de les suivre en ligne avec l’application zoom, qui ne lui semblait pas fiable.

Or nous y revoilà à l’automne – d’accord, on s’y attendait – et cette fois pour le cours d’arabe.

Ce sera zoom ou zut.

23 commentaires sur « Z comme zoom »

  1. Parfois, au jeu d’échecs, sacrifier une pièce assure le gain de la partie !

    (je dis ça mais je ne suis pas convaincu par la technophilie ambiante non plus !)

    J'aime

  2. Quand j’y pense, tu es peut-être entrée à l’école maternelle vers trois ans.
    Au pire tu es entrée à l’école à six ans.
    Tu en es sortie qu’à la retraite, ai-je pensé un moment.
    Puis je te lis et je me dis « Erreur, Le Goût ! Elle ne sortira de l’école que pour aller te coucher pour son dernier repos ! »

    J'aime

    1. oui j’y suis entrée à trois ans avec une forte envie d’apprendre et ça ne s’est jamais arrêté 😉
      ni l’envie d’enseigner, d’ailleurs, qui ne m’est venue qu’à 20 ans mais est restée aussi

      J'aime

  3. Ce vendredi, en Belgique, on va annoncer de nouvelles mesures drastiques…
    Peut-être un reconfinement à la française ?
    On va fermer les librairies ?
    On va fermer les médiathèques ?
    On ne pourra plus prendre le train pour aller faire une balade solitaire dans une vallée ardennaise déserte ?

    Tout ça me fait peur. Jusqu’à présent, ça allait. On verra.

    Et j’ai encore entendu ce matin, sur France-Inter (ou France-Culture, je ne sais plus), qu’il est probable que d’autres pandémies surviendront…

    J'aime

    1. au printemps je n’avais qu’une peur, celle de contaminer ma mère
      maintenant ma mère vit à 850 km
      mais ces derniers temps, je le vis beaucoup moins bien, tout ça me pèse et je n’en vois pas le bout

      J'aime

    1. oui ça s’emploie beaucoup, par exemple pour faire des choses « ensemble » en étant chacun chez soi, chanter ou faire de la musique, suivre des cours, organiser des réunions… jusqu’à présent j’ai toujours refusé, là je me tâte 😉

      J'aime

  4. Pas de distanciel encore pour moi. Ouf! les visios, ce n’est pas non plus ce que je préfère.
    C’est looong, on en a tous plus qu’assez, mais on va finir par en voir le bout, hein?
    Bises!

    J'aime

  5. Au moins, notre liberté de mouvement n’est pas remise en cause. On peut aller marcher dans la campagne, dans la forêt, dans une belle vieille ville, même si tout ou presque (sauf les commerces alimentaires) sera fermé.

    J'aime

  6. Le « Zooming » est devenu un mode de communication au travail. C’était populaire et divertissant au début mais depuis un certain temps, le bon vieux téléphone, les courriels et les face à face reprennent le dessus.

    Un « certain » équilibre s’installera en attendant le retour à la normale. La pandémie n’a pas démontré que que les technologies pouvaient compenser l’absence de contacts humains.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s