Première fois

Il faut une première fois en toute chose, se dit l’Adrienne en refermant la porte avec un sourire.

Et elle a une pensée pour son grand-père, le jour où petit cousin Alain avait employé le mot ‘vieux’ mais s’était très vite repris avec un ‘pardon! je voulais dire troisième âge!’ – ‘Ah! je préfère ça!’ avait répondu grand-père.

– Je suis venu vous dire, venait de déclarer Estevan au travers de son masque, que par respect pour vous, je ne viendrai plus me faire aider pour mes cours. On doit prendre soin des personnes du troisième âge.

L’Adrienne a eu envie d’éclater de rire mais comme il était très sérieux, elle l’a simplement remercié de cette marque de respect 🙂

36 commentaires sur « Première fois »

  1. Sur le poster officiel, on parle de « penser aux personnes vulnérables / denk aan kwetsbare mensen ».
    Estevan a juste cru que vous étiez vulnérable, comme tous les vieux.
    😉

    J'aime

    1. Je crois que je vais m’y faire plus vite que ça, ça me fait rire cette histoire (elle date du second confinement et elle me fait toujours rire :-))

      J'aime

  2. Hier, une démarcheuse par téléphone m’a proposé un bracelet électronique pour le cas où J’aurais un problème étant donné mon âge, et le même jour la ville nous proposait les services des comités de quartier section aide aux seniors. 2 le même jour, cela te fait un choc.

    J'aime

    1. oui bien sûr ça nous confronte à une réalité 🙂
      c’est pour ça que ça m’a tout de suite rappelé l’anecdote avec mon grand-père et aussi une autre, d’une de mes profs devenue ma collègue et retraitée depuis longtemps, qui habite Gand, et là (à ce moment-là) quand tu atteignais la cinquantaine tu recevais un courrier te résumant toutes les facilités dont tu jouirais, transports gratuits etc… ça lui avait fait un coup aussi mais en même temps elle disait « c’est bon à prendre » 😉

      J'aime

    1. ça me frappe aussi quand je vois de vieilles photos et que je peux calculer l’âge qu’avaient les gens, ils « font » généralement plus vieux que l’âge qu’ils ont (et ça ne tient pas qu’à la coiffure ou aux vêtements ;-))

      J'aime

  3. La réalité elle est là, et j’en suis consciente, c’était plutôt la démarcheuse qui m’étonnait et que j’ai poliment éconduite , car je serais étonnée qu’ un service sérieux agisse de cette façon, en ce qui concerne la ville, c’est bien de savoir que cela existe, d’ailleurs depuis 5 à 6 ans je profite des places de théâtre qu’ils mettent à la disposition des + de 65 ans.
    Pour l’instant leurs autres propositions ne nous sont pas nécessaire, mais on ne sait jamais. Il propose même de te livrer le sapin de Noël que tu commanderais chez « Les Pilifs », mais nous irons le chercher nous même. Bonne journée. Bisous.

    J'aime

    1. oui ces facilités n’existent plus de nos jours, fini le transport gratuit et tout ça 😉
      ici ce que la ville a mis en place à cause de la pandémie, ce sont des bénévoles qui téléphonent aux octogénaires, de temps en temps, pour prendre de leurs nouvelles
      (oh un sapin des Pilifs? je vous envoie un message tout de suite :-))

      J'aime

  4. Sur le même thème on peut lire l’excellent « Broadway » de Fabrice Caro où le narrateur est complètement chanstiqué par l’arrivée dans sa boîte de son premier test de détection du cancer colorectal. Hilarant de bout en bout.

    J'aime

      1. Cette invitation à aller faire une mammographie gratuite n’est faite qu’aux femmes entre 50 et 69 ans. Ne me demandez pas pourquoi, c’est juste comme ça.

        J'aime

  5. Si, si, les places de théâtre ont les a eues, mais Covid oblige, on ne sait pas y aller puisque plus de spectacle. Et le minibus pour les courses aussi, cela existe encore…
    Je n’ai jamais connu ma grand’ mère jeune, bien que plus rigolote que ma mère, elle était toujours habillée dans des couleurs tristes et avaient les cheveux blancs et un chignon ce qui à l’époque nous faisait dire elle est vieille, et pourtant elle n’avait pas 60 ans….Je suis plutôt couleurs chaudes, rouge orangé…

    J'aime

    1. je m’étais mal exprimée, je voulais dire qu’elles n’existaient plus en Flandre!
      ça me fait bizarre aussi de voir des photos de ma grand-mère en ‘déjà vieille dame’ – par exemple à mon mariage – alors que j’ai presque atteint le même âge aujourd’hui 😉

      J'aime

  6. Je me souviens du jour où j’ai basculé dans le camp des vieux…C’était lors d’une séance de cinéma. La guichetière m’avait dit « vous avez droit à une réduction ». « pourquoi ai-je demandé ? « vous avez bien plus de 60 ans ? »…Tu sais ce que je lui a répondu Adrienne ? « que je n’en voulais pas de sa réduction ».
    Fallait-il que j’eusse été vexée d’être « reconnue » comme retraitée et non comme une pimpante quinqua…Mon mari m’a dit « ça va pas, si, si, madame, c’est moi qui paye, mettez lui sa réduction »..

    Aimé par 1 personne

    1. moi c’est le contraire, quand il faut avoir 65 ans pour avoir une réduction, je dis zut et rezut 🙂
      je suis comme ton mari, je prends les réductions qui s’offrent, c’est souvent cher, les musées

      J'aime

    1. justement, bonne question!
      j’avais à peine écrit ce billet, hier soir, qu’après le JT sur la chaîne flamande deux philosophes répondaient à la question: « quand est-ce qu’on est vieux? »
      🙂

      J'aime

      1. Tu, vous avez raison « quand est-ce qu’on se sent vieux ? » A 35 ans, je me sentais déjà vieille. Ma fille le racontait, ado, à des copines qui avaient des parents « vieux » …Oui, ça se passe dans la tête…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s