M comme mariage

C’est au hasard d’une soirée télévisée du samedi chez les grands-parents que mini-Adrienne a appris de la bouche de son père que le cousin Paul – celui qui avait un papa très riche – s’était enfui à Gretna Green avec la jeune fille qu’il voulait épouser sans l’accord de ses parents.

Depuis peu, l’Adrienne a appris que ça porte un nom, elopement.
Même en français.
Elopement.

Ces jours-ci, le mot a pris un sens nouveau, s’il faut en croire la presse: on l’utilise aussi pour désigner les mariages tout à fait intimes, juste à deux, sans famille, sans invités.

Et pas seulement pour des raisons de covid: « Just the two of us » 😉

27 commentaires sur « M comme mariage »

      1. j’ai été choquée un jour par une future mariée qui me disait qu’elle n’avait pas voulu de fête et qu’elle avait demandé à ses parents la somme que coûterait une fête, pour pouvoir la consacrer à son voyage de noces et à des choses matérielles

        J'aime

  1. voilà un nouveau mot que je peux enfin mettre sur le maraige d’une de mes filles qui n’a souhaité avec son cher et tendre que le présence des témoins. Ils étaient cinq car elle sa fille de six mois était de la partie. et voilà
    avec le sourire

    J'aime

  2. J’avais entendu le mot employé pour éviter des explications embarrassées à propos du ventre de la promise qui semblait s’être donnée plutôt que promise.
    Plus tôt aussi…
    La première fois que j’ai entendu parler de Gretna Green, j’étais gamin. 😉

    J'aime

    1. je crois qu’on est bien loin de ça aujourd’hui, je connais beaucoup de gens qui ne se sont mariés qu’après avoir eu un ou plusieurs enfants avec leur partenaire (et beaucoup aussi ne se marient pas)

      J'aime

  3. Je ne connaissais pas ce mot, pourtant c’est comme cela que je me suis mariée il y a 30 ans. Nous avons demandés à deux employés de la commune d’être nos témoins. Comme quoi, on en apprend tous les jours 🙂

    J'aime

  4. Pas très élégant, cet anglicisme, je ne l’avais jamais lu ni entendu jusqu’ici. Je préfère « fugue amoureuse » voire « mariage à la sauvette ». Merci de nous tenir au courant de notre époque, dame Adrienne.

    J'aime

  5. Un jour, ma sœur ainée est arrivée chez nos parents avec son amoureux et a annoncé: Voilà, on est mariés!
    Il y a eu un petit moment de stupéfaction, mais pas longtemps, ça leur correspondait bien.
    Quand je vois le stress, le coût, la démesure de certains mariages, ce n’est pas si mal que d’autres se fassent dans la simplicité.
    Et en plus maintenant, grâce à toi, je sais comment ça s’appelle!

    J'aime

    1. oui je suis horrifiée par le coût de ces fêtes, j’en ai vu plusieurs de cette sorte dans ma belle-famille, chez beau-frère et belle-sœur n°2, avec des tas de relations d’affaires qui me choquaient souvent par leurs propos (bref il y aurait beaucoup à en dire)
      vive la simplicité (et la vérité des sentiments :-))

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s