K comme krapoverie

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Une foule d’anonymes avait protesté sur les réseaux sociaux, menaçant de descendre dans les rues, même sous haute surveillance.

Pour éviter ce bras de fer, l’échevin des festivités était monté au créneau.

C’est clair, a-t-il affirmé, que le bourgmestre devra revoir sa copie. Cependant, comme vous le savez, un couac n’est pas permis. Du coup, dans l’entourage de l’échevinat, on s’est penchés sur la question. Faut-il avoir peur ou est-ce du grand n’importe quoi? Non! Ces festivités sont inscrites dans notre ADN et nous prenons votre grogne très au sérieux!

J’hallucine! a réagi l’un.
Que du bonheur! a fait l’autre.

Alors, entre improbable et incontournable, il fallait trouver le juste milieu.

Non, le carnaval n’aurait pas lieu, mais le char avec le roi et la reine des fous ferait le tour de la ville.

***

Merci à Joe Krapov pour sa consigne des mots en toc et formules en tic 🙂

Je n’ai utilisé que la première moitié des mots proposés – ils sont mis en gras – et évité soigneusement de nommer ce mal qui répand la terreur, comme il était demandé. Gardons le reste sous le coude pour une prochaine fois:

Une foule d’anonymesSous haute surveillanceBras de ferMonter au créneauC’est clairComme vous le savezRevoir sa copieUn couac – Décalé – Au chevet – Du coupDans l’entourage – Fameux – Faut-il avoir peur – C’est frais – ADNDu grand n’importe quoiGrogneJ’hallucineQue du bonheurImprobableIncontournableJuste – Jeune femme – J’ai envie de rebondir – A la maison – Reprendre la main – Perdre la vie – Le dernier des grands – C’est énorme – Ou pas – Ne bougez pas – Vous êtes en train de me dire – Plutôt – Le Quotidien – Revisiter – J’ai le sentiment – Et en même temps – Surréaliste – J’ai envie de vous demander – En effet – Tout à fait – C’est pas faux – Très attendu – Merci infiniment – On vient de l’apprendre – J’adore – Vrai – Voilà – Jeune loup – Cocher toutes les cases.

14 commentaires sur « K comme krapoverie »

      1. Ecrire grands feus au lieu de grands feux, c’est « du grand n’importe quoi ». Désolée pour ce nouveau « couac » matinal.

        J'aime

    1. non, heureusement! Joe propose d’en utiliser ‘un maximum sinon tous’ et comme je ne veux pas faire de textes longs, je garde la seconde moitié pour une prochaine fois 😉
      merci, bonne fin de journée!

      J'aime

    1. non comme j’ai dit plus haut, tout est fiction sauf la dernière phrase
      (pas de cortège de carnaval autorisé mais les gens étaient sur le pas de leur porte – déguisés ;-))) – pour saluer le passage du char, qui a fait un tout grand tour de la ville, passant par un maximum de rues – pas le parcours habituel)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s