Dernière arrivée

Photo de Francesco Ungaro sur Pexels.com

Gérard sentit tout son courage le quitter d’un seul coup : la vieille dame souriait de plus belle, encouragée par les murmures approbateurs des autres participants, 87 ans vraiment on ne le dirait pas, on vous en donnerait facilement dix de moins, bravo ! L’annonce faisait toujours ce petit effet-là mais elle ne s’en lassait pas.

– Bon, fit Gérard, je vous rappelle à tous que le parcours est difficile, qu’il faut de bonnes chaussures et qu’une fois que nous serons dans les bois, chacun devra se débrouiller seul.

Il vit que la vieille dame avait de jolies chaussures en daim gris, avec un petit talon compensé.

– Vous n’avez rien d’autre à vous mettre aux pieds, Madame ?

– Ne vous inquiétez pas, jeune homme, ce sont les chaussures avec lesquelles je marche tout le temps, j’y suis bien. Tout ira bien !

– Ça va grimper un peu, vous savez, fit-il en lorgnant vers ses deux béquilles, et il y aura de la boue…

– Oui, oui, je sais, je vous ai dit que je suis née ici, je connais très bien l’endroit !

Bon, il ne fallait pas discuter.

Déjà les quelques « purs et durs », ceux qui connaissent leur guide de la faune et de la flore par cœur, portent des bottines Aigle et des vêtements « pratiques et légers » de randonneurs chevronnés, multicouches, multipoches, les jumelles autour du cou, commençaient à montrer des signes d’impatience.

Il fit l’appel des personnes présentes, vit que comme d’habitude il en manquait deux ou trois de la liste et décida de ne plus les attendre.

C’est au moment où la petite troupe se mettait en marche derrière lui qu’elle arriva, une grande jeune femme blonde, bottes en caoutchouc et veste en duvet fuchsia, sur un VTT crasseux qu’elle attacha rapidement à un poteau.

Les chevronnés levèrent les yeux au ciel, Gérard reprit sa liste d’inscrits et la jeune femme se précipita vers les deux béquilles en tendant les bras, comme si elle était à un cocktail mondain :

– Ça par exemple ! Madame de B*** ! Vous ici ! Comment allez-vous ?

***

écrit pour le jeu d’Annick SB – merci à elle – avec la consigne « Comment allez-vous? » – le premier épisode était avant-hier, qui sait ça deviendra peut-être un feuilleton 😉

31 commentaires sur « Dernière arrivée »

  1. « Et qu’une fois que nous serons dans les bois, chacun devra se débrouiller seul » veut-il dire que Gérard compte les y abandonner?
    Profitez- bien du soleil retrouvé pour vous aérer aussi.

    J'aime

  2. Si ça tombe, cette vieille dame marchera mieux que les plus chevronnés 🙂 Ses béquilles serviront peut-être à faire de beaux croc-en-jambe aux autres participants LOL
    Qui sait ? C’est peut-être une Tatie Danielle en puissance MDR

    J'aime

    1. j’ai constaté chez ma grand-mère que plus elle avançait en âge, plus elle montrait certaines formes de désinhibition et je trouve que c’est un cadeau du grand âge, le seul, peut-être 🙂

      J'aime

      1. Justement, j’ai fait une réponse à ton commentaire chez HB…
        C’est une chose à laquelle on évite de penser mais, outre le fait que c’est inéluctable, ce n’est pas tant la chose en soi (une anesthésie dont on ne se réveille jamais…) que la façon dont elle est pesée par certains. 😉

        J'aime

      1. il ne m’en reste plus, toute ma patience va dans le covid (ne voir personne, n’aller nulle part, ça pèse, même si – je me le dis et me le répète, comme pour les chiens des voisins – il y a pire ;-))))))

        J'aime

      2. Coucou Adrienne ! La troisième question est arrivée hier ! 😉
        c’est vrai que notre patience est à bout !!! hihihi ! Donc j’ai décidé de poser une question tous les 8 jours … et j’ai déjà emmagasiné qqs questions au brouillon !!!!
        y’a plus qu’à s’inscrire ET écrire !!!
        à bientôt !

        Aimé par 2 personnes

      1. Je me tâte. Mais je n’ai pas bien compris si cela pouvait être des histoires indépendantes ou si c’était nécessairement une seule histoire sous forme de feuilleton (ce qui a son charme aussi, bien sûr, mais j’aime bien savoir ce à quoi je m’engage 😉 )

        J'aime

      2. Ah non, on fait comme on veut, tout est admis et la consigne est une question toute simple, ça offre des tas de possibilités et une infinité d’histoires possibles 🙂

        Aimé par 2 personnes

  3. Je suis toujours là, pas encore partie !
    Gérard et son groupe de promeneurs attendent !
    Et voilà cette dernière arrivée, cette madame de B*** pas piquée des hannetons, elle non plus , dont l’initiale du nom ressemble à un mystère et qui en plus, est une connaissance de la vieille dame aux béquilles
    Hum hum hum…
    Je continue…

    J'aime

    1. Zut de zut, je n’avais pas bien lu ! Madame de B*** c’est la charmante vieille dame aux béquilles ! Il faut que je fasse plus attention ! Cela m’arrive souvent quand je lis, je suis tellement pressée que je ne m’attache pas assez aux détails ! S’cusez-moi hein !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s