G comme garrocher

Jules le poisson rouge, c’est la responsabilité de Parrain.

Le vendredi, il faut changer l’eau de son bocal.
La chose semble fort délicate à mini-Adrienne.
La preuve: on opère en silence, après la fermeture du magasin.

Clic! fait l’épuisette contre le bord du bocal et voilà Jules transvasé dans un demi-seau d’eau pas trop froide.
On vide son bocal, on le rince, on le garnit de ses trois galets blancs, puis plouf! nouvelle réception de Jules dans l’épuisette et il se retrouve à tourner sa mélodie du bonheur, sur son appui de fenêtre, entre quatre sansevières et les rideaux torsadés.

Les sansevières aussi ont reçu leur arrosage.

Puis grand-père distille une fine pincée de nourriture, qui n’a pas le temps de quitter la surface de l’eau: hop!
On croirait que Jules baille… mais non!
Il gobe ses minuscules récompenses du vendredi soir, jour du bain pour les plantes, le poisson et l’enfant.

***

écrit pour 13àladouzaine avec les mots imposés suivants:

garnir – torsade – distiller – opérer – froid – parrain – réception – mélodie – clic – bailler – arrosage – garrocher – surface.

28 commentaires sur « G comme garrocher »

    1. Je n’avais que cinq ans et de plus, il y avait des mots imposés, je ne sais plus quand Jules recevait à manger mais il me semblait qu’il recevait un petit quelque chose après son bain 😉

      J'aime

  1. Je me suis toujours demandé si la vie d’un poisson rouge était excitante? Mais je n’ai pas de réponse car je n’ai jamais pu m’entretenir de manière approfondie avec un représentant de cette espèce. Mais j’ai appris un nouveau mot ce matin: garrocher. Je vais le sortir à la pause. 🙂 Bises alpines.

    J'aime

    1. même à cinq ans je me posais la question, est-il heureux, Jules, à tourner tout seul en rond? alors je lui « tenais compagnie » et je m’imaginais qu’il me « reconnaissait » 🙂

      J'aime

  2. L’enfant prenait son bain dans l’aquarium ? 😉

    Joli portrait de poisson rouge mais le plus célèbre d’entre eux est désormais, à jamais,le Bubulle des « Petits meurtres d’Agatha Christie » !

    P.S. Toujours aussi Jourdain qu’à l’habitude, je viens de garrocher le président de la République, ma nouvelle tête de Turc, pour mon prochain Défi du samedi !

    Aimé par 1 personne

  3. Comment as-tu pu penser à ce mot que peu de tes commentateurs doivent connaitre?… Pas moi en tout cas.
    Peut-être que les poissons rouges ne s’ennuient pas étant donné leur célèbre mémoire. Tout doit leur paraitre nouveau à chaque tour de bocal? 😉

    J'aime

    1. le mot garrocher était imposé par le jeu et comme je ne le connais pas, et que j’en étais justement à la lettre G aujourd’hui 🙂 je l’ai mis dans le titre, mais pas dans le texte.
      (raison pour laquelle ma participation a été refusée par 13àladouzaine)
      ah l’intelligence animale est un sujet qui me passionne!

      J'aime

    2. Dans chaque liste de « treize à la douzaine », je glisse un ou deux mots impossibles à caser , tout le challenge étant d’arriver à glisser ce ou ces mots dans un texte ; le 13 ème mot impose le thème . Voilà, vous savez tout !
      Bonne soirée !

      J'aime

  4. Un verbe nouveau pour moi, il est vrai que je ne suis jamais allée au Canada. Tes souvenirs me rappellent un ou deux poissons rouges que nous avions dû gagner à la foire. On leur avait donné un nom, leur sort me faisait plutôt pitié.

    J'aime

    1. le mot m’était imposé mais je ne vais ni l’utiliser ni a fortiori le retenir 😉
      mon frère aussi a ramené un poisson rouge de la kermesse, un jour, la pauvre bête n’a pas plus vécu que la jeune Tarentine 😉

      J'aime

  5. Eh oui ici « garocher » est utilisé à plusieurs sauces. Et bien d’autres mots et structure de phrases que belges et français auraient bien de la difficulté à suivre car en plus il y a l’accent.
    Il y a un temps où j’étais plutôt gênée de parler devant des gens dont le parler était dans les règles du bon parler. Maintenant j’ai de moins en moins cette gêne mais je fais tout de même attention pour m’exprimer le mieux possible. Mais le vrai parler québéçois est inscrit en moi…

    J'aime

    1. c’est bien de pouvoir employer ces mots entre Québécois 🙂
      un jour en classe j’ai fait écouter une chanson de Lynda Lemay, j’ai dû faire pas mal de recherche de vocabulaire mais c’était une belle découverte pour tout le monde, prof et élèves 😉
      une tuque, un kanuk, un plat de binnes… 🙂

      J'aime

  6. Joli texte mais quel dommage ( pour moi et pour le blog Treize à la douzaine ) que vous n’ayez pas utilisé le mot garrocher ailleurs que dans le titre …
    I am frustrée !!! 😉
    Mais pas de panique, je vais m’en remettre 😉

    J'aime

    1. j’y compte bien 😉
      ce n’est pas mauvaise volonté de ma part, mais ce mot m’est si étranger qu’il me ferait l’effet d’un coup de poing dans ce texte, je ne voyais pas du tout où le mettre, ailleurs que dans le titre (où pour moi il prend le sens de galet qu’on fait ricocher, comme un vieux souvenir, il fait des rides dans l’eau)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s