V comme vaticination

– Tu vas voir, disait-elle au téléphone mardi midi, tu vas voir que nous n’aurons plus que deux saisons: un été et un hiver.

C’est ainsi que mardi dernier, la mère de l’Adrienne a prédit la fin du printemps et de l’automne.

Précisément les deux saisons que l’Adrienne préfère 🙂

37 commentaires sur « V comme vaticination »

  1. Tout est dans la définition du mot saison. De nouvelles feuilles vert tendre apparaitront toujours sur les arbres à un moment donné et ces mêmes feuilles deviendront jaunes, brunes ou rousses à un autre moment. N’est pas ça le principal?

    J'aime

  2. Ta mère a l’air d’être experte en climatologie et en météorologie.
    Moi, mes saisons préférées, c’est l’automne et l’hiver (pas trop froid, cependant).

    J’ai même une réelle appréhension à l’arrivée du printemps, mais ce serait trop long d’expliquer pourquoi 😉

    J'aime

    1. oui je sais 🙂
      ce que j’aime au printemps c’est que les jours rallongent et qu’il y ait des fleurs et des feuilles qui poussent 😉
      l’hiver a comme seul défaut que les jours sont trop courts (autrefois aller au boulot dans le noir et rentrer dans le noir me pesait)

      J'aime

  3. Ton post me rappelle un souvenir d’adolescence. Notre directrice du couvent, Soeur Bernadette, nous disait que son papa commençait souvent ses phrases par « Tu verras que … » Il lui a confié un jour, « Tu verras qu’un jour, on appuiera sur un interrupteur pour s’éclairer  »
    C’est ce que j’aime en venant ici, il y a toujours un petit quelque chose pour faire remonter des souvenirs 🙂
    Bonne journée Adrienne.

    J'aime

  4. Payer ? Pour l’eau, c’est fait depuis longtemps. Moi aussi mes saisons préférées sont le printemps et l’automne, les plus colorées, les moins rudes, les plus subtiles, du moins dans nos climats. J’ai l’impression, à te lire, que ta mère a souvent le chic pour te faire râler ! Elle ne vient jamais dans ton blog ?

    J'aime

  5. Bien que je sois originaire du Pas-de-Calais, je préfère l’été…
    Je me souviens d’hivers rudes dans mon enfance. Alors qu’on habillait les filles en jupes assorties de chaussettes trop serrées (fallait pas qu’elles plissent). Les garçons étaient en culottes courtes. Je ne te dis pas les genoux écarlates par -10° et pire… 😉

    J'aime

  6. Espérant que votre mère n’est pas une pertinente météorologue car le printemps et l’automne je les aime beaucoup plus que notre rude hiver. L’été c’est variable j’aime, j’aime moins tout dépend des vagues de chaleur. La chaleur me cause problème, les plages sous le soleil ardent ce n’est pas pour moi.

    J'aime

  7. L’important c’est que l’automne soit sauvé, c’est de loin MA saison. J’ajouterai qu’ici, en ce pays, les 4 saisons sont bien distinctes. , contrairement au vôtre, n’est pas très beau. C’est en été que les fleurs poussent. Au printemps, ce sont les crottes de chiens qui dégèlent, tout est sale mais, on peut remiser nos gros manteaux trop chauds.

    J'aime

  8. A part en 2020, nous avons eu plusieurs années où le froid a laissé place aux grosses chaleurs sans période de transition avec des températures agréables.
    En 2020, les températures du printemps étaient agréables et nous étions confinés…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s