P comme Précieuse

Elle aime jardiner sur la Carte de Tendre, où la mer est émeraude sous les rayons du soleil, où les arbres connaissent un éternel renouveau et les graines d’espérance fleurissent parmi la mousse des sous-bois.

Elle rit sous son chapeau de jardinière et danse sans peur du ridicule.

Et quand elle a bien fait le tour de son Jardin des Merveilles, elle rentre chez elle avec la mine satisfaite de la bonne ménagère.

***

écrit pour les Plumes d’Émilie – merci Émilie – avec les 15 mots imposés suivants:
tendre – jardiner – émeraude – rayon – arbre – renouveau – espérance – graine – peur – chapeau – danser – soleil – mousse – ménager(e) – mine.

43 commentaires sur « P comme Précieuse »

  1. Des mots bien placés, des graines d’espérance pour nous faire rêver et une mine satisfaite de la bonne ménagère pour nous faire sourire…
    Merci à vous et bonne journée. Ici, le ciel est dégagé.

    J'aime

  2. Bonne ménagère ! Ça va faire plaisir aux féministes de tout poil…
    Bon, je devrais pas trop la ramener : mon épouse est régente ménagère, c’est pas la reine, mais c’est tout comme… 😉

    J'aime

    1. j’aurais dû ajouter « le sourire satisfait de la bonne ménagère des publicités », même si de nos jours c’est parfois un homme qui démontre comme il entretient ‘vite et bien’ son intérieur 😉
      bises à vous deux!

      J'aime

      1. moi ce n’est pas au lycée que j’ai fait sa connaissance, on n’enseigne pas cette demoiselle en FLE 😉 mais j’ai été prise de folie de la littérature tellement tôt que pendant ma scolarité, alors que ma mère pensait que j’étais occupée à mes devoirs, je dévorais des anthologies de poètes du 16e siècle (bizarrement c’est avec eux que j’ai commencé mon voyage ;-)) et le reste a suivi, chaque livre mène à un autre 🙂

        J'aime

  3. ça sent bon le printemps par ici 🙂 On se sent revivre 🙂
    Encore une journée pluvieuse ensuite nous devrions connaître une belle semaine, c’est du moins les prévisions promises…
    Belle journée Adrienne.

    J'aime

      1. Tu as raison, mais il faut avouer que ce temps magnifique nous a bien aidé à vivre le premier confinement…

        J'aime

      2. peut-être cette année les choses seront mieux partagées: pluie pendant la période des terrasses de horeca fermées et temps sec quand elles pourront rouvrir 😉

        J'aime

    1. je n’ai jamais trouvé Brel macho, faudrait peut-être que je le réécoute avec l’oreille « woke » qu’on a aujourd’hui 😉
      fais-nous de belles photos de perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas 😉

      J'aime

      1. Oh pardon, j’aurais dû préciser « macho aux normes woke washing » : dans la brillante vidéo, une fémen trouverait argument pour lui intenter un procès : il oppose l’homme voyageur à la femme attachée au foyer, on sent que l’accusation de castration n’est pas loin… 😉 Bon, tout cela est bel et bon mais je dois m’occuper de ma sève de bouleau !

        J'aime

      2. ah oui, comme on a pensé jusqu’à il y a peu que l’homme des cavernes partait à la chasse pendant que madame l’attendait sagement au foyer 😉
        (attention avec tes bouleaux, le moment viendra où on aura la même sensibilité pour l’arbre que pour l’animal ;-))

        J'aime

      3. Je ne pense pas que la femme attendait sagement au foyer pendant que l’homme allait chasser.
        En revanche, qu’elle soit coincée dans la grotte avec un enfant accroché à chaque sein pendant que lui allait chercher la bouffe pour touts, ça me semble plausible.
        Et si « la fonction crée l’organe », il est peu probable que la question du patriarcat se soit posée en ces termes.
        La nécessité la plus immédiate étant la survie, la solidarité entre toutes les parties était la règle.
        (selon une paléoanthropologue dont j’ai oublié le nom et que j’ai entendue sur France Inter, cette radio de gauchistes !)

        J'aime

  4. La vidéo est très drôle.
    Les idées reçues sur les hommes et les femmes, un peu moins.
    Mais ça avance quand même
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

    1. hmmm je me le demande… dans une vidéo récente on demandait à des enfants de maternelle qui était ingénieur, qui nounou, qui faisait de la danse… (et j’en oublie) et les petits sélectionnaient « spontanément » des hommes ou des femmes selon tous les stéréotypes des divers rôles…
      Bon, c’était aux USA mais je ne crois pas que nos enfants soient très différents, on continue à élever les bébés filles dans du rose et du tulle et de considérer les bébés garçons comme de futurs footballeurs 😉

      J'aime

      1. Grave erreur, le seul foot que je regarde parfois à la télé ce sont les filles, leur jeu est plus engagé et dynamique (de plus, la plus douée de l’équipe belge, Tessa, porte le même nom de famille que moi 🙂 ).

        J'aime

      2. oui je sais 🙂
        en fait je me parlais à moi-même, encore « sous le choc » de l’annonce d’une ancienne élève qui attend un bébé et l’a fait ainsi: « wordt het een danseresje of een voetballertje? »
        (j’ai eu besoin de quatre chevaux brabançons pour me retenir de lui faire une remarque sur les stéréotypes sexistes, heureusement les brabançons ont gagné ;-))

        J'aime

      3. Certes, il n’empêche qu’au bout du compte, les mecs finissent toujours par tirer la couverture à eux : je connais beaucoup plus de noms de danseurs étoiles que danseuses (sauf si elles se font étrangler par leur foulard bien sûr).

        J'aime

  5. ça fait bien longtemps que je n’ai pas étalé de carte sur la table… pourtant la mer d’Emeraude et le jardin d’Emerveille font rêver 😉 et merci de nous rappeler la réalité des gestes ménagers à partager et de ne plus être aveugle en lorgnant sur le beau mec musclé mais plutôt sur les muscles du mec que l’on pourrait avoir ❤

    J'aime

  6. Je ne connaissais pas cette carte et l’idée me convient parfaitement… « Eduquer l’homme au rafffinement sentimentale… » Et ses itinéraires…
    Merci pour cette découverte !

    J'aime

  7. J’envie toutes ces femmes qui savent cuisiner, broder, tricoter, jardiner ! Cuisiner…j’aime bien. Il faut souvent que je pousse mon mari hors de la cuisine pour pouvoir « m’éclater » ! 😀
    Mais je fais (ou faisais, l’âge est un frein puissant) du ski, du tennis, des randonnées en montagne…tiens, je suis en panne, je ne sais plus ce que je sais faire ! 😀 Bah, à bientôt 74 ans, c’est trop tard pour pouvoir (ou vouloir) changer ! Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s