Sept fois

Cette fois, ça y est, ils sont morts! se dit l’Adrienne en entendant le silence total.

C’était le dimanche de Pâques et les voisins avaient eu la bonne idée de quitter la maison en laissant seuls les deux chiens.

Qui ont d’abord manifesté leur mécontentement en aboiements.
Puis leur désespoir en hurlements.
Et qui ont fini par passer leur frustration l’un sur l’autre: et vas-y que je te mords, et vas-y que je couine, je mords, je couine, je mords, je couine…

Paf! Boum! gros fracas de choses qui tombent… et plus rien.
Plus un bruit.

Cette fois, ça y est, ils sont morts! se dit l’Adrienne.

Hélas, c’était Pâques: ils ont ressuscité.

36 commentaires sur « Sept fois »

    1. oui une couche de sucre cristallisé sur les toits 🙂
      l’isolation acoustique ne serait efficace que si j’enlevais aussi les cheminées donc là non seulement il faudrait que je déménage le temps des travaux mais en plus ça voudrait dire qu’à l’intérieur il faudrait tout refaire, y compris le plafond et les carrelages…
      c’est pour ça que c’était le moment de le faire du côté des voisins, puisque tout était enlevé et les murs à nu…

      J’aime

  1. Des symphonies de Beethoven ? Si ça se trouve c’est le nom d’un des deux ! et là, on n’est pas sorti de l’auberge, surtout s’ils se donnent le la. Des voisins chiants, des chiens irracibles et vice versa, avec le confinement en plus et l’école à la maison, c’est le pompon.

    J’aime

  2. Ils devraient réfléchir, chez Astra Zeneca, à un vaccin contre les voisins. Je suis sûr qu’il y aurait plus de clients que pour l’actuel ! 😉

    J’aime

    1. j’ai la très nette impression que le vaccin nous fait beaucoup moins peur en Belgique qu’en France 😉
      il faudrait entre voisins, comme pour la musique aux divers « événements », que le nombre de décibels soit automatiquement limité 🙂

      J’aime

  3. De tels voisins donnent c’est certain des envies de déménagement. Mais déménager c’est aussi tout un contrat. Vivre avec de tels voisins ouf! que ce doit être lourd.

    J’aime

  4. J’ai une collègue de travail qui la nuit recevait des coups de fil où une personne aboyait.
    Après plusieurs appels, elle avait fini par ne plus faire dormir son chien dehors… 😉
    Tu as hérité de voisins peu respectueux des autres, cela devient vite invivable !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s