41 commentaires sur « N comme No milk today »

  1. Beaucoup de souvenirs remontent en entendant cette chanson. Je devais avoir 14-15 ans, ne comprenais pas les paroles alors, le rythme me plaisait, on dansait sans savoir que le love had gone away…
    I

    J'aime

      1. pour mes élèves, un film ou une chanson d’il y a trois ans, c’est déjà un « vieux machin » et les années 80 ou la préhistoire, c’est pareil, c’est il y a longtemps 😉

        J'aime

      1. Pour tout dire, cette chanson me rappelle surtout le film « Drôle de drame » où un laitier amoureux (Michel Aumont) dépose des tas de bouteilles de lait dans la cuisine de MIchel Simon

        J'aime

  2. Comme Colo, j’entendais sans comprendre. A l’école, ce n’était pas encore la mode d’écouter des chansons pour nous motiver.
    😉

    J'aime

  3. Déjà des boys band dans les années 60 LOL Je connais la chanson même si elle est sortie quand j’étais tout juste dans mon berceau 🙂
    En 1983, nous pouvions choisir les chansons à apprendre dans le cadre du cours d’anglais, nous avions une prof très sympa, il faut bien avouer que c’était beaucoup plus motivant. Hélas, de nos jours, on ne rencontre que rarement ce genre de prof bienveillant. Celle de mon petit dernier est adepte du bourrage de crâne en vocabulary 😦
    Bonne journée Adrienne

    J'aime

    1. ça me désole d’entendre dire ce genre de choses sur mon métier, moi je ne connais que des profs motivés et beaucoup de bienveillants!
      (et oui je faisais aussi du « bourrage de crâne » avec du vocabulaire ;-))

      J'aime

      1. J’en suis désolée mais c’est la triste réalité (du moins dans ma région)
        Je n’ai pas fait l’école à la maison pendant 15 années pour rien…C’était plus une nécessité qu’un choix !
        Donner quatre feuilles de vocabulaire à un gamin de première secondaire à faire pour la rentrée sans avoir eu de leçon au préalable ne me semble pas une bonne méthode d’apprentissage, mais ça n’engage que moi. Son devoir s’est donc résumé à se mettre devant l’ordinateur pour y trouver les réponses 😦
        Alors il y a bourrage de crâne et bourrage de devinettes…J’attends un peu mieux pour un cours d’anglais !

        J'aime

      2. oui je comprends ta colère, ça me désole d’entendre que ça existe, des profs comme ça, qui me font descendre de mon nuage rose, moi qui ai fait toute ma vie avec passion le plus beau métier du monde!

        J'aime

  4. Dans les années 50, j’ai eu une prof. de musique qui commençait son cours en écoutant un disque que nous apportions, on en parlait 5 à 10 minutes, ensuite elle nous passait à son cours, je pense que toute la classe est devenue adepte de « musique classique » nous formions une chorale. A l’époque, c’était exceptionnel.

    J'aime

    1. oui le jour où j’ai vu une vidéo des Beatles, je me suis demandé ce qui avait bien pu tellement choquer les gens (au point que le mot ‘bietoo’ est entré dans notre dialecte flamand), ils ont le costume cravate et les oreilles dégagées 😉

      J'aime

  5. Je n’avais jamais repéré dans ce morceau culte l’utilisation des cloches tubulaires qui ont fait le succès de Mike Oldfield en 1973 avec son album « Tubular bells ».

    On les entend à 33 minutes de cette vidéo-ci mais si on a la nostalgie de sa propre « période chevelue voire échevelée » on peut réécouter tout !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s