V comme vie parisienne

78ème Devoir de Lakevio du Goût

devoir de Lakevio du Goût_78.jpg

Quand on vient du Louvre, qu’on s’est baladé dans les Tuileries et qu’on se dirige vers le Petit Palais, on passe forcément par Concorde.

Si pour faire un peu plus court – car le touriste à Paris n’a aucun mal à faire ses dix mille pas par jour – on essaie de traverser la place de la Concorde, au lieu d’en faire tout le tour, on risque sa vie à chaque pas.

Pour ce qui est du trafic, on est mieux à Rome qu’à Paris: non pas qu’il y ait moins de voitures, mais les chauffeurs italiens ont le chic de vous laisser slalomer entre eux sans vous rendre sourds à coups de klaxon ni vous insulter en paroles et en gestes obscènes.

If you go to Rome, do as the Romans do, disait la mère de Muanza.

Ce n’est pas seulement vrai au sens figuré 😉

***

Merci à Monsieur le Goût pour sa consigne:

Pivoine m’a suggéré cette image. Elle l’a aimée. Je vous la soumets. Comme nombre d’entre nous, elle aime les aquarelles de John Salminen. J’espère qu’après avoir suggéré celle-ci, elle se donnera la peine de nous soumettre à son tour le fruit de ses pensées. Je vous ai quelquefois parlé de cette fontaine. Elle a retenu l’attention de John Salminen, de Pivoine et de votre serviteur qui a déjà tartiné sur le sujet. Mais à vous, que dit-elle ? Quels souvenirs vous rappelle-t-elle ? Racontez à votre tour vos pérégrinations dans le dédale de votre mémoire.

46 commentaires sur « V comme vie parisienne »

  1. Quant à moi, j’ai quitté Paris car je glissais de plus en plus sur la mauvaise pente « do as Parisians do ». Un regret : ne pas avoir été là au premier confinement pour voir les mères canes promener leur progéniture autour de cette fontaine sublime. (Quelle belle sensibilité que celle de l’aquarelliste !)

    J'aime

    1. oui en italien ils ont un proverbe pour dire une chose de ce genre, « paese che vai, usanze che trovi », littéralement « (les) pays où tu vas, (les) usages que tu trouves »

      J'aime

      1. avec le conseil en plus 😉
        mais ça n’empêchait pas Muanza d’avoir envie de temps en temps de quelque chose « comme là-bas », surtout ce qui s’y mange 😉

        J'aime

  2. C’est vrai que les conducteurs italiens ont quelque chose de particulier. Au premier abord, on a l’impression d’une circulation complètement cahotique; expérience faite, chacun est attentif aux autres, et trace son chemin en douce. Une amie campanienne qui apprenait à conduire à sa fille lui a donné ce conseil: au carrefour, quand tu rencontres une autre voiture, regarde le conducteur dans les yeux, vous saurez tous deux qui passe …
    La seule véritable règle est de ne jamais s’arrêter …

    J'aime

      1. En voiture aussi, le plus sûr est de suivre les coutumes locales, surtout avec une voiture de location immatriculée en Italie 😉
        Celui qui s’arrêterait dès qu’un feu passe à l’orange risquerait bien de provoquer un accident. Quant aux innombrables scooters qui vous bourdonnent autour comme un essaim de guêpes, ce sont eux qui font attention aux voitures, pas l’inverse …
        Un bel casino 😉

        J'aime

  3. Je ne connais pas Rome, mais en Grèce j’étais étonnée de voir les voitures garées en triple file, et la circulation se faire comme si de rien n’était (c’était il y a environ 40 ans).

    J'aime

  4. Merci pour la balade aux souvenirs ! C’était mon souci de faire traverser la place aux élèves pour aller au pied de l’obélisque, ces chauffeurs parisiens parfois si chauffards. Idem place de la Bastille, où les feux aident davantage tout de même, à condition de respecter les arrêts sur terre-plein. Bonne journée sous cette lumière estivale, où se verrait bien en train d’arpenter Paris au printemps…

    J'aime

    1. oui en voyant le tableau proposé, j’ai surtout pensé à nos élèves de 5e (pour les Français qui lisent ceci: c’est la Première en France) qui sont privés de leur voyage à Paris cette année comme l’an dernier, et c’est triste pour eux parce que c’est une occasion unique de faire connaissance avec cette ville…
      (bon, tout comme ceux de 4e (la seconde) sont privés de Londres et ceux de 6e (la Terminale) privés de Prague…)

      J'aime

  5. Je ne sais pas pourquoi ils semblent si pressés.
    Probablement parce qu’ils ne sont pas parisiens.
    Le Parisien de Paris, qui a abandonné sa voiture dans 33% des cas, sait très bien depuis que j’ai ~18 ans, qu’on ne klaxonne jamais car c’est le meilleur moyen de perdre dix minutes de plus. 😉

    J'aime

      1. N’exagère pas, le « doigt d’honneur » est devenu quasiment une ponctuation dans la circulation où que tu sois dans le monde.
        Et c’est dans tous les pays où je suis allé que ça se passe comme ça.

        J'aime

    1. ben oui, puisqu’il fallait parler des souvenirs que ce lieu évoquait, on est forcément avant la pandémie 😉
      la dernière fois que j’y suis passée, c’était en 2017 mais les souvenirs que j’évoque sont de 2011 ou 2012

      J'aime

  6. Où tu démontres, une fois de plus, l’incontestable supériorité des italiens en matière de relations humaines…😁
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

    1. la gentillesse de l’accueil est remarquable, alors qu’ils sont envahis de touristes… même « l’homme de la rue » s’il te voit avec ton plan de ville, il va t’aborder pour te proposer de l’aide.
      (j’attends encore le premier Français qui se montrera charmé que je vienne visiter son coin 😉 ou que je parle sa langue 😉 mais bon, tout ça on n’a pas trop le droit de le dire, n’est-ce pas)

      J'aime

      1. j’oublie de dire que ce matin je suis venue deux fois mettre un commentaire chez toi à propos de ta belle collection de tableaux de salminen et deux fois mon commentaire a disparu)

        J'aime

  7. C’est bien ce que je pensais : que le piéton n’est pas franchement le bienvenu sur la Place de la Concorde…parce qu’il y a trop de circulation…
    Alors, où il a posé son chevalet, John Salminen…???
    Hein ? Je me le demande…

    J'aime

    1. ce que me dit mon frère, chaque fois qu’il est en Belgique (il vit en France depuis trente ans), c’est qu’ici à peine tu fais mine de t’approcher du passage zébré, les automobilistes s’arrêtent
      (ce qui n’empêche pas d’être « nerveux » au volant, personnellement je traite d’abrutis pas mal de gens, quand je conduis, par bonheur ils ne m’entendent pas ;-))

      J'aime

      1. C’est la même réflexion que m’a faite Caro un jour où je l’emmenais chez moi en voiture : « C’est marrant, ici tout le monde s’arrête pour les passages piéton ! »

        Aimé par 1 personne

  8. Tût tût tût ! Le délai imparti pour participer au Défi du samedi sur le thème du klaxon est clos. 😉

    Cette semaine c’est « misogynie ». Le Parisien l’est-il ?

    J'aime

  9. Je trouve assez stressante la façon de conduire des Italiens, bien différente de celle de la Suisse. Et jamais je ne me risquerais au volant dans Paris (ça craint déjà assez à pied). Par contre le Nini adore !
    (même après 40 ans, cet homme reste un mystère…)

    J'aime

    1. Tu me fais rire, vous êtes trop mignons tous les deux 🙂
      Là je parle d’être piéton, c’est sûr que conduire à Rome ou à Paris, si tu n’es pas du coin et que tu dois chercher ta route… Chapeau à ton Nini !
      Bises, bonne soirée !

      J'aime

  10. Un petit tour ici …mes escapades parisiennes me manquent
    Je n’imagine pas tenter de traverser la place de la concorde (mes jambes refuseraient ) mais le jour où je pourrai enfin passer sur cette place je penserai à toi et je t’imaginerai dans ta traversée héroïque

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s