M comme méfie-toi!

Ils ont mis sur fb une photo de Madame toute jeunette – enfin, entendons-nous bien, elle a tout de même la trentaine – où on peut voir Frédo-la-Terreur, venu écrire une réponse au tableau, en profiter pour se faire photographier à côté d’elle par un complice.
Bruno-la-Terreur 🙂

Tous deux aujourd’hui ont femme et enfants et sont des papas modèles, preuve qu’il ne faut désespérer de rien.

Mais là, en dernière année de secondaire, ah là! méfiance! Comme pour les petits enfants, c’est quand ils avaient l’air calmes, attentifs et travailleurs qu’il fallait se méfier le plus.
Comme juste avant la photo.
Laisser le Frédo sur sa chaise.
Ignorer son doigt levé.
Lui, volontaire pour donner une réponse?
Venir au tableau?
Allons donc 😉

Bref, ça va faire trente ans qu’ils ont quitté l’école et ils sont pris d’une grosse bouffée de nostalgie.
Ont ressorti les petits films de leurs (nombreuses) fêtes.
Et les photos des profs piégés.

Les réactions des uns et des autres ont remis en mémoire à Madame de qui se composait le reste de la classe.
Et comme il fallait se méfier lors des tests.

Aujourd’hui encore, elle les soupçonne d’avoir eu entre eux toutes sortes de codes pour essayer de s’entraider: une œillade discrète, un toussotement, elle se méfiait de tout et sortait chaque fois épuisée.

« C’était le bon temps », disent-ils 😉

***

au défi du samedi 663, Walrus proposait ‘œillade’.

Merci à lui!

23 commentaires sur « M comme méfie-toi! »

  1. Ah les blagues de potaches … tout le sel de nos vies de profs …
    Tu me fais penser à ma toute première. J’étais stagiaire, les élèves avaient placé le bureau en équilibre instable au bord de l’estrade, et patatras, le cul par terre. On a bien ri, puis on a continué le cours. Mais qu’est-ce que je me suis pris de la part du ”maître” de stage pour avoir ri avec les potaches !

    J'aime

    1. Nous avions fait quelque chose de voisin, le bureau posé sur des craies de couleur (plus dures que les blanches)
      La même chose est arrivée.
      Une classe entière a donc été priée de se tenir tranquille un jeudi matin de 8 à 12 en copiant le règlement du lycée.

      Aimé par 1 personne

    2. c’est aussi le tout premier mauvais conseil que j’ai eu, de ne JAMAIS rire en classe, pour asseoir mon autorité 🙂
      j’ai BEAUCOUP ri en classe, je considère qu’il faut en faire un moment de « bonheur d’apprendre »

      Aimé par 1 personne

  2. On était dur quand même, je me souviens. L’âge où l’on ne passait rien aux adultes et puis on passe sans s’en rendre compte de l’autre côté.

    J'aime

    1. j’ai toujours essayé d’encourager leur esprit critique ou leurs questions, il n’y avait qu’une condition, s’exprimer poliment 😉
      c’est ça qui rend un cours de français (FLE) intéressant et productif, qu’on discute!

      J'aime

      1. Exactement pareil pour le français langue maternelle. Donner un cours de langue en disant ”taisez-vous”, c’est complètement stupide. Apprendre à utiliser la parole efficacement, ça se fait d’autant mieux qu’on y trouve du plaisir …

        J'aime

      1. Et s’il a publié la photo sur Facebook après tant d’années, j’imagine que son autosatisfaction n’a fait que croître et embellir. Ce serait intéressant de voir comment il éduque ses enfants… 😉

        J'aime

      2. aujourd’hui il a une barbe et deux filles adolescentes, j’espère qu’elles lui en font voir et qu’il se souvient de sa propre jeunesse 😉

        J'aime

    1. c’est normal, à 17-18 ans, j’ai eu des élèves qui me dépassaient d’une tête et parfois deux, lui est relativement petit pour un gars de son âge 😉
      non, pas du chahut, juste un « vol » de photo

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s