E comme élevage

– Vous savez quoi? fit Cindy ce matin-là, avant même d’avoir enlevé son casque de motarde.

Comme elle affichait un sourire jusqu’aux oreilles, Mme de B***, la main encore sur la porte, lui répondit:

– Une excellente nouvelle, à ce que je vois?
– Oui! J’ai adopté un chien!
– Ah? Je croyais que vous en aviez déjà un?
– Oui, j’ai ma petite chihuahua. Mais là c’est un grand. Un border.

Elle avait l’air si heureuse que Mme de B*** réprima ses envies de commentaires. D’ailleurs, elle savait bien que Cindy finirait par lui raconter tous les tenants et aboutissants de cette nouvelle adoption.

– C’est un chien qui a été maltraité, expliquait-elle en rassemblant les seaux et les brosses. Une crème de chien, pourtant! Vous voulez le voir?

Et avant que Mme de B*** ait eu l’occasion de réagir, Cindy avait déjà sorti son portable et lui mettait sous le nez les photos de son chien.

– Il est beau, hein?

D’un doigt habile, elle balayait la surface de son portable pour faire défiler une bonne douzaine de photos que Mme de B*** distinguait à peine.

– Il me semble que ça doit vous faire beaucoup de travail, tout ça…, soupira Mme de B***, qui de sa vie n’avait eu un animal domestique.

« Tout ça », ce sont les deux chiens, le hamster, l’aquarium avec les poissons exotiques et quelques poules dans son mini-jardin de ville. Avec leur coq.

– Que voulez-vous, fit Cindy en haussant les épaules, j’aime les bêtes, moi!

***

écrit en réponse à la question 16: Avez-vous vu sa photo?

Source de l’illustration: Cécile Hudrisier, à qui j’ai demandé la permission, à l’époque 😉

36 commentaires sur « E comme élevage »

  1. Ah les photos. C’est déjà parfois la barbe quand on est obligés d’admirer, sur le petit écran du portable, une série interminable de celles des petits-enfants, alors les « pets »;-))

    J'aime

  2. Un Border Collie ? Hyper affectueux et hyper actif (j’en connais deux : Starsky et Hutch) avec ce genre d’animal tiré de son activité de base pour servir de chien de compagnie, il y en a toujours un qui finit cinglé : le chien ou le bipède, quand ce ne sont pas les deux.

    J'aime

    1. Le Border Collie est aussi très affectueux et très intelligent. Et puis, c’est un vrai chien, contrairement au chihuahua.
      🐶

      J'aime

      1. ah oui, au-delà de quatre à six semaines, je devais trouver autre chose que mes poches pour trimbaler mes chatons 😉

        J'aime

      1. comme je connais Cindy, elle aurait répondu par des menaces bien senties 😉
        (mais tu as raison, Cindy, c’est celle que je ne serai jamais, faut se rendre à l’évidence ;-))

        Aimé par 1 personne

  3. Un border, ce n’est pas un peu « border line » 😉 ? Réprimer ses commentaires, c’est dur, mais cela soulage l’autre.
    Ah ce « j’aime les bêtes, moi! » aurait pu entrainer l’explosion finale 😉

    J'aime

    1. j’ai eu des chats, un chien, des poules pondeuses et des « petites anglaises » avec leur coq, des canards et des oies, le tout est arrivé sans que j’aie rien à y faire, mon frère avait gagné les canards en jouant aux cartes, le premier chat a été offert par mon beau-père (cadeau empoisonné, c’était une chatte ;-)), les oies sont arrivées un beau matin dans le jardin, à trois, et ont décidé de rester, le chien nous a été refilé par la future belle-famille de mon frère, c’était un chiot qu’ils avaient gardé pour une dame qui n’en voulait plus, finalement…
      Mais en ville, non, c’est exclu que je prenne des animaux!

      J'aime

  4. Elle aime les animaux
    Les cochon et les veaux,
    Poules, coqs et chevreaux,
    Poissons et bigorneaux,
    Les ânes et les bardots :
    C’est son côté Brigitte !

    J'aime

  5. Non seulement toute cette ménagerie doit donner du travail, mais en plus ce doit être compliqué de partir en vacances…
    Nous avons « une » border, ni elle ni nous ne sommes devenus cinglés 🙂
    Elle est adorable, ouvre même la porte à sa sœur (la chatte) lorsque celle ci veut entrer ou sortir 😉
    Plus jeune lorsque je l’emmenais chez mon fils, elle coursait la meute de chats de la ferme, c’était sûrement son instinct de chien de garde 🙂

    J'aime

      1. Justement, c’est comme une histoire que j’ai lue : une dame dont la chatte attendait des petits ce dont elle s’étonnait devant un ami parce que la chatte ne sortait jamais. L’ami lui montre le gros matou qui se chauffait près du radiateur et la dame, choquée, lui répond : « Mais c’est son frère! ».

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s