M comme mystérieux Mozart

C’était un matin d’été, un jour de grande chaleur. Je devais prendre un taxi pour traverser Paris. Le chauffeur, un Asiatique souriant, Mercedes climatisée noire, me dit: « La musique ne vous dérange pas? » – En principe, non. Qu’est-ce que vous avez? » Il me cite deux chanteurs de variété, une chanteuse, et puis, surprise, Bach et Mozart. « Quoi de Mozart? – Le Requiem. – Vraiment? – ça ne vous plaît pas? – Si, si. Quelle interprétation? – L’Orchestre philharmonique de Vienne. Vous connaissez? – Un peu. Allez-y, merci. »

[…] Je descends dans l’air étouffant, je marche vers mon rendez-vous, j’appelle sur mon portable pour prévenir d’un léger retard, je tombe sur un allégro de Mozart en boucle, un concerto pour violon. A New York, je m’en souviens, dans l’ascenseur de l’hôtel, c’était la 40e symphonie en sol mineur. Pour réserver un taxi, la Petite Musique de nuit. Et ainsi de suite. Mozart est partout, c’est une industrie permanente […]

Mozart, le vrai Mozart, quelle serait aujourd’hui sa fortune s’il touchait à chaque instant des droits d’auteur? J’ai fini par poser la question à un spécialiste qui m’a répondu en riant: « De quoi s’acheter l’Autriche tout entière. »

Philippe Sollers, Mystérieux Mozart, éd. Folio 2006, incipit p.13, p.17 et p.20.

32 commentaires sur « M comme mystérieux Mozart »

  1. Et ce n’est rien, imagine un peu ce que toucheraient tous ceux qui ont écrits depuis la Genèse jusqu’aux Evangiles…
    Heureusement, Appel n’existait pas qui a oser tenter de breveter et toucher des royalties sur « un écran rectangulaire aux coins arrondis destiné à la visualisation de textes ou d’images animées ou non. »
    Si ces gens avaient existé il y a une dizaine de millénaires, ils auraient breveté chaque signe alphabétique ou idéogramme… 😉

    J'aime

      1. Pour le cas de Saint-Exupéry, la France a augmenté de 50 à 70 ans le délai de chute de ses œuvres dans le domaine public. (suite à son décès en guerre, je crois)

        J'aime

      2. oui mais je parlais en terme de vente mondiale de livres et de gadgets ou d’utilisation d’images (et ils m’ont l’ait moins sourcilleux que Moulinsart ;-))

        J'aime

  2. « De quoi s’acheter l’Autriche tout entière » et finir bouffi comme Elvis Presley, gavé de Sachertorte ?

    Quelle horreur ! 😉

    J'aime

  3. Il n’y pas que sa musique …

    Va à Salzbourg…et tu verras comment il rapporte de l’argent à la pelle…
    Là-bas, il est décliné sous toutes les formes :
    marionnettes à son effigie , foulards, magnets, liqueurs…
    et même…Mozartkugeln (boules de chocolat) !!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s