M comme Madame F***

Chaque 14 juillet, l’Adrienne a une pensée spéciale et émue pour Madame F*rr*n*t.

L’histoire se passe à Pau, chez Monsieur et Madame F***, qui ont invité la famille pour des vacances dans leur chalet à la montagne.

Ce chalet est la fierté de monsieur F***, Basque et dernier de sa famille à maîtriser cette langue.
Il regrette, dit-il, de ne pas l’avoir parlée à ses deux enfants et essaie d’apprendre une ou deux chansons basques à ses petits-enfants.

Quel est l’âge de mini-Adrienne et de son petit frère, cet été-là? Probablement dix et cinq ans.
Où sont les parents, en ce matin du 14 juillet, de sorte que les deux enfants sont confiés à la garde de Madame F***?
Impossible de s’en souvenir.

Et que fait Madame F*** pour les occuper?
Elle leur annonce avec une grande excitation qu’il pourront voir le défilé militaire à la télé.

Mini-Adrienne ne sait même pas ce que c’est et constate assez vite que ça n’a rien, mais alors vraiment rien d’intéressant.
Que ça dure.
Longtemps.
Qu’il ne s’y passe rien.

Imaginez son souci: comment réussira-t-elle à faire tenir tranquille le petit frère?
Où restent les parents, si longtemps?
Elle en a la boule au ventre, du début à la fin, pendant que Madame F*** s’affaire dans sa cuisine et passe de temps en temps une tête au salon pour dire – et on sent qu’elle le pense vraiment:

– C’est beau, hein!

27 commentaires sur « M comme Madame F*** »

  1. J’aimais bien quand mon père m’emmenait voir le défilé sur les Champs Elysées.
    En 1968, je me suis dit que c’était comme si des veaux assistaient à une expo de matériel de boucherie…
    Depuis, je suis plutôt inquiet pour l’avenir de mes petites-filles.
    De tous les petits-enfants du monde en fait… 😉

    J'aime

  2. Souvenir, souvenir…. Pauvre mini Adrienne qui croyait que ses parents l’avaient abandonnée…
    Quant au défilé, il ne s’y passe rien, mais ces militaires, la patrie pense à eux et les envoie en ce moment au Mali, au Niger ou Dieu sait où ! Pauvres gars que les islamistes font tomber comme des mouches et qui ne referont plus aucun défilé en souvenir des anciens car anciens, ils le seront eux-mêmes… Ah, c’est pas beau tout ça…

    J'aime

  3. Je n’ai pas regardé le défilé et je n’ai donc pas vu la demande en mariage non plus (mais j’en ai entendu parler)… Je regarde si peu la TV, elle me sert surtout pour lire des DVD de films.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s