W comme wagon de train

La dame avait visiblement envie de papoter, et après un échange de regards par-dessus les sourires masqués, elle s’est lancée dans l’anecdote dès que l’Adrienne était assise:

– Il y avait là une femme qui voyageait sans billet.
– Ah bon!
– Et elle a sorti toutes sortes d’excuses… mais la conductrice a tenu bon… elle a dit qu’il fallait payer…
– Ah oui, bien sûr!
– Alors elle a dit qu’elle avait oublié son portefeuille.
– Faut oser!

Dix minutes plus tard, l’Adrienne savait tout sur les principes éducatifs de la dame, appliqués à son fils et à sa fille aujourd’hui adultes.

Puis elles ont beaucoup ri en discutant de leurs petites manies, dès qu’elles sortaient de chez elles, à vérifier si elles avaient bien pensé à tout, et à toutes les « choses utiles » qu’elles trimbalaient dans leur sac, comme des stylos et du papier au cas où il faudrait écrire quelque chose et des masques en réserve au cas où…

Au cas où quoi, au fait?

Bref, ça a bien rigolé pour peu de chose 🙂

***

l’image a déjà servi mais elle me plaît toujours autant 🙂

17 commentaires sur « W comme wagon de train »

  1. Un voyage agréable, si je comprends bien. Parfois, les accompagnateurs et accompagnatrices de train se font agresser quand ils insistent. J’espère que celle de votre histoire ne l’a pas été.

    J'aime

  2. Tiens, ça me rappelle le jour où j’avais pris le RER avec des tickets de métro… 😉
    Tu as le contact social facile, c’est pas comme moi, je fais Bruxelles-Paris sans un mot pour mes co-voyageurs 😉

    J'aime

    1. Un jour en Italie j’avais oublié de valider mon billet avant de monter dans le train, les gens ont été hyper gentils et une dame est allée chercher le contrôleur pour le lui expliquer 🙂
      Mais ça, c’est l’Italie, bien sûr. Sur le TGV entre Paris et Bruxelles, ce n’est pas la même ambiance 😉

      J'aime

  3. Ben, au cas où l’élastique lâche, ça ne t’est jamais arrivé ? Ah, j’aimerais tant alléger mon sac, mais il me faut aussi trop de choses au cas où… Bonne journée, Adrienne.

    J'aime

    1. la plupart des miens sont cousus main, c’est du solide 😉
      mais j’en ai perdu un (où? comment? en sortant de l’auto il a dû tomber)
      « en déplacement » j’en ai quelques-uns de ce papier bleu, au cas où 🙂

      J'aime

  4. Le rire est le propre de l’homme et de la femme aussi et c’est tant mieux !

    Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse et qu’on n’ait pas le vin triste !

    – C’est un nouvel atelier d’écriture, Joe Krapov ? Compléter les proverbes ? 😉

    J'aime

  5. Une fois, j’ai voulu prendre aux machines automatiques pour la première fois, un ticket aller/retour de RER. J’ai eu mon ticket et il est passé sans problème à l’aller comme au retour dans les machines de contrôle. j’avais juste noté que c’était un peu plus cher que d’habitude, j’ai cru qu’il y avait eu une augmentation et je n’y ai plus pensé. Au retour, je dois prendre un bus après le RER pour rentrer chez moi. La RATP a un agrément avec cette compagnie d’autobus et je peux continuer à utiliser mon ticket de RER sans supplément sur le bus. Et là, pour la première fois depuis des semaines : un contrôle de billets. Confiante, je tends le mien et j’apprends qu’il n’est pas valable!
    c’était un ticket de SNCF… Et j’ai écopé d’une amende, le contrôleur ne s’étant montré aucunement compréhensif, ou alors il avait un quota d’amendes à distribuer? 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s