Première fois

C’est la première fois que l’Adrienne a pris des vacances dans son pays, côté wallon.
Si on ne compte pas une paire de week-ends à Liège et des dizaines d’excursion d’un jour, depuis la plus petite enfance, comme des voyages scolaires à Dinant et dans les grottes de Han ou les sorties annuelles en famille organisées par le grand-père maternel et celles entre amis ou avec les collègues coordinatrices.
Ou la semaine de vacances au bord de la Semois, avec visite de Bouillon, grâce aux parents d’une copine de classe, à l’école primaire.

Bref, une vraie semaine de vacances en Wallonie, qui était prévue il y a trois ans, mais qui avait dû être annulée parce que c’était précisément la seule semaine où Monsieur Neveu était libre et qu’il ne voulait pas de vacances wallonnes.
Souvenez-vous: il préférait Berlin 😉

Et ça valait la peine d’attendre: l’Adrienne n’a vu que de belles choses 🙂

***

photo prise le 30 juillet entre Houx et Anhée.

42 commentaires sur « Première fois »

  1. Dans la vie d’avant des vacances en Belgique wallonne et flamande figuraient parmi les souhaits, j’apprécie d’autant plus vos billets.
    Bon dimanche.

    J'aime

    1. c’est un hasard 🙂
      j’ai choisi cet endroit suite à une visite des jardins d’Annevoie (avec Monsieur Neveu et ma mère), visite qui m’avait fait constater qu’il y avait bien d’autres beautés dans le coin, comme le château et les jardins de Freÿr, ou de belles ruines 😉

      J'aime

  2. Une très belle région en effet ! Mes parents vivaient dans la coin et j’y ai passé mes vacances pendant une vingtaine d’années. Tu as vraiment bien choisi !

    J'aime

    1. on peut beaucoup faire à pied, c’est la meilleure façon de découvrir les beautés, par le RAVEL et les sentiers!
      (en route pour Freÿr en auto, j’ai regretté de ne pas pouvoir m’arrêter pour admirer à l’aise :-))

      J'aime

  3. C’est une très jolie région, et à part avec les petites filles toutes jeunes et encore pas en été, je préfère les bois du sud du pays à la foule des plages, on peut plus facilement se trouver au calme et écouter la nature.

    J'aime

    1. c’est vrai, d’ailleurs les enfants peuvent trouver leur bonheur partout, s’ils sont bien entourés 🙂
      j’ai vu deux petites filles très heureuses d’être invitées par le commandant du bateau de touristes à Dinant: chacune à son tour a pu tenir le gouvernail et « conduire » le bateau 🙂

      J'aime

    2. @ Mamou: aller à la mer ne veut pas nécessairement dire aller rejoindre « la foule des plages ». On peut aussi se balader dans les dunes ou faire du vélo dans l’arrière pays.

      J'aime

      1. Quand j’étais jeune, chaque année mes vacances se passaient à la mer, mon parrain y avait une villa, et j’y ai fait du cuistax, du patin à roulettes et des visites aussi, mais je suis plus de terre que de mer, mais j’apprécie aussi les villes flamandes, je trouve Gand une ville très vivante.

        Aimé par 1 personne

  4. Que ce soit dans mon beau pays la France ou ailleurs
    J’apprécie
    J’étais en Belgique et en Hollande en 2019 , et comme toujours je suis admirative de l’architecture de ces deux pays
    Lorsque j’étais gamine, nous allions dans le Nord car j’avais de la famille à Dunkerque et ce plaisir du Nord et de ses habitants je l’ai depuis ma plus tendre enfance
    Bon dimanche
    Bises

    J'aime

    1. le premier habitant d’Anhée que j’ai rencontré était un petit garçon, il m’a dit « bonjour! » et alors je me suis vraiment rendu compte que j’étais en Wallonie: tout le monde dit bonjour à tout le monde 🙂
      merci, bonne journée!

      J'aime

      1. Dans les villages sans doute, comme en France d’ailleurs. Mais dans les grandes villes, ça m’étonnerait ;o)

        J'aime

  5. Tu es riche d’un beau voyage et de merveilles vues ou entrevues, c’est un trésor qui maintenant t’appartient… Merci la vie de nous faire ces cadeaux ! Lumineuse journée dame Adrienne. brigitte

    J'aime

  6. Le RAVEL me tente bien et ces paysages rimbaldiens aussi… mais ça semble manquer de campings par là-bas ! Les Krapov adorent le camping !

    J'aime

      1. Le RAVeL qui longe la Molignée est une ancienne ligne de chemin de fer, la ligne 150, qui à l’époque reliait la basse Sambre à la haute Meuse en passant par Mettet. Du côté de la Sambre, il s’appelle le RAVeL Félicien Rops tandis que du côté de la Meuse, il s’appelle effectivement le RAVel de la Molignée.

        J'aime

      2. mince! vous connaissez vos Ravel sur le bout des doigts 🙂
        Merci, Mme Chapeau, j’aurais dû vous consulter, au lieu de me fier à l’office de tourisme, dont la porte est restée close lundi, mardi et mercredi, ce qui fait que je me suis débrouillée seule (façon Giro d’Italia, bien entendu ;-))

        J'aime

    1. RAVeL, c’est un acronyme pour Réseau Autonome des Voies Lentes.
      La portion de RAVeL dont parle Adrienne longe la Meuse. C’est un ancien chemin de halage. Si on continue à remonter le cours de la Meuse, on arrive en France et là, l’ancien chemin de halage s’appelle une voie verte.
      Par exemple, en partant de Givet, on peut longer la Meuse —-> Charleville– Mézières et c’est tout plat 😀
      http://www.voiesvertes.com/htm/departement08.htm

      J'aime

  7. Chouettes, ces belles découvertes! J’avais aussi passé de belles vacances en Belgique et j’y retournerais avec plaisir.
    L’année dernière, nos vacances dans l’Oberland bernois, à 1 ou 2 heures de route de la maison, étaient parfaites. D’ailleurs je pensais que ça serait au programme cette année encore jusqu’à ce que le Nini en décide autrement!

    J'aime

  8. Il faudra vraiment que je visite la Belgique un jour (hormis les visites de quelques heures le week-end en bord de mer quand j’étais maitresse d’internat à Tourcoing, tout près de la frontière).

    J'aime

  9. Super ! Je suis ravie que tu y aies passé du bon temps. Les marches Adeps empruntent parfois l’un ou l’autre RAVel, mais je n’y suis pas encore retournée depuis tu sais quoi. Quand j’étais enfant, je passais deux semaines des grandes vacances en Flandre et deux autres en Wallonie, chez les grands-parents d’un côté et de l’autre. J’en garde de très bons souvenirs.

    J'aime

    1. c’est vraiment une très belle chose, ces Ravel! j’en avais déjà fait la connaissance à Lessines, lors d’une (excellente) visite à Notre-Dame-à-la-Rose, et aussi dans les cantons germanophones, c’est vraiment extra!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s