C comme commodités

Le château de Vêves est celui que dessinent les enfants, avec ses tourelles rondes aux quatre coins et ses fenêtres à petits carreaux.

D’ailleurs, les enfants qui le visitent cet été sont invités à puiser dans les coffres aux déguisements, ce qui fait qu’on y rencontre des princesses en coiffe et robe longue virevoltante et des chevaliers armés du glaive et du bouclier.

C’est un de ces chevaliers qui, en faisant le tour côté extérieur, a fait remarquer à sa famille, en pointant son arme:

– Regardez! Là! Les toilettes!

C’est bien, se dit l’Adrienne, il a été attentif pendant la visite 🙂

23 commentaires sur « C comme commodités »

  1. Il avait surtout tellement été impressionné par le « mécanisme » de celles-ci qu’il voulait le voir de ses propres yeux.
    🙂

    J'aime

    1. oui le déguisement et les activités ou info destinées aux enfants aident à visualiser un peu mieux ce qu’était la vie autrefois, heureux les enfants qui ont l’occasion de voir autre chose que les murs de leur maison…

      J'aime

  2. Nous n’avons pas changé de vêture pour revisiter l’histoire avec Alexandre Astier (Kaamelott) mais le sujet que tu évoques rappelle furieusement cet épisode culte de Sacré Graal :

    J'aime

  3. Même si, paraît-il, ce que dit le soldat français est « Fetchez la vache ! ». Je ne l’ai pas entendu comme cela pour ma part !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s