N comme noir

94ème devoir de Lakevio du Goût

Devoir de Lakevio du Gout_94.jpg

Sidonie se savait observée: sans doute le Baron voulait-il s’assurer que c’était bien elle, cette veuve en noir.

C’était en effet sa première sortie.
Mais il n’était pas question d’accorder de l’attention au Baron, elle était venue dans un but précis et s’y tiendrait.

Ainsi en avait-il toujours été, au cours de sa vie, et avec un succès plus que satisfaisant.
Il était temps maintenant de passer à l’étape ultime.

Être duchesse de Duras ne lui suffisait pas: elle lorgnait des moustaches princières, là, dans la première loge.
Car bien que ruiné, le prince poursuivait tant bien que mal son train de vie d’avant-guerre.

Et c’est là qu’elle allait pouvoir intervenir.
Sidonie sourit finement: tout était en place.

***

Merci à Monsieur le Goût pour le tableau et la consigne:

Elle fait une drôle de tête, cette dame peinte par Mary Cassatt. Quelle idée semble la préoccuper? La scène? Les spectateurs? À vous de le dire.

39 commentaires sur « N comme noir »

  1. Pour moi, Sidonie, c’est la tante de Bob et Bobette. [ Suske en Wiske en néerlandais ]
    Cette Sidonie fait-elle partie de vos amis d’enfance?

    J’aime

  2. Rien à voir avec le présent article mais je ne sais pas si tu regardes les commentaires sur tes articles précédents.
    Il s’agit de « Billy Wilder et moi ». Je viens de terminer sa lecture et je n’arrivais pas à lâcher le bouquin.
    On sent que l’auteur du livre est passionné par ce grand réalisateur de cinéma et il nous communique son enthousiasme.
    J’ai été un peu surprise au début qu’un personnage féminin parle à la première personne en évoquant ses problèmes avec ses filles et j’ai vérifié par le nom de l’auteur et le titre que j’avais bien téléchargé le bon bouquin. Mais après tout,pourquoi un auteur masculin n’aurait-il pas le droit de se mettre dans la peau d’un personnage féminin?
    A propos de cette femme, par ailleurs, je trouve qu’il y aurait eu matière à un deuxième roman, l’auteur s’attardant beaucoup sur elle.
    Globalement, j’ai beaucoup aimé et je te remercie d’avoir présenté des extraits de ce livre.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh! Super ! Ça me fait très plaisir ! Et oui, ce livre est fort judicieusement construit, l’histoire de la narratrice, en parallèle, fait absolument sens!
      Merci pour ce commentaire, bises!

      J’aime

  3. Avec tous ces coms, je suis perdue, je ne sais plus ce que je voulais te dire ! je n’ai jamais connu la gloire, mais je me fais vieille !
    Sinon tant qu’à choisir un prince, elle aurait pu en chercher un argenté, tout de même !

    J’aime

  4. Bonsoir Adrienne
    C’est un élan de générosité
    En réponse à ton interrogation
    Loin de se douter que les agriculteurs bâchent leurs meules de foin en couleur pour la bonne cause : la lutte contre les cancers. il y a un don de la part de ces agriculteurs à chaque balle … partout en France j’en ai vu …et je trouve ce geste très généreux surtout le monde paysan n’est pas le plus riche dans notre pays mais ils sont généreux , bravo eux

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s