Z comme zut!

1946_Colonie_depart_light.jpg

Des papas, des mamans, des enfants, massés à côté du bus qui devait emmener les petits prendre le bon air de la campagne.

Deux hommes montaient les bagages sur le toit, et sur les gravillons de la cour, ça jacassait, ça pépiait, ça trépignait, ça y allait des dernières recommandations sur le chaud, le froid, le boire et le manger… quand tout à coup on entendit des « Zut! zut! » et on vit courir Marie-Thérèse en direction de sa maison.

Au lieu de prendre la valise du petit, elle avait pris son cartable.

***

source ici, le non-devoir de Monsieur le Goût, parti aux colonies ce lundi.

27 commentaires sur « Z comme zut! »

  1. Une seule colonie pour moi, j’avais une dizaine d’années
    J’ai versé toutes les larmes pendant 3 semaines le soir dans mon lit
    Et pourtant c’était mon choix
    J’ai mesuré à quel point mes parents me manquaient …

    J’aime

    1. à 12 ans j’ai passé deux semaines chez une cousine de mon père, la première semaine, c’était bien, la seconde, c’était pesant, à force de faire de mon mieux pour être une petite fille modèle 😉

      J’aime

  2. Tous les mois de juillet entre 7 et 15 ans. D’abord colo puis pré ado puis camp d’ados. Du bon, du moyen, du mauvais: ah les méchantes monitrices qui nous faisaient mettre à genoux dans le couloir pendant la sieste ou mangeaient les bonbons de nos colis. 😊

    J’aime

  3. Excellent et très drôle!
    Ça m’a rappelé qu’avec ma sœur ainée, on se fabriquait nos propres devoirs quand on n’en avait plus des ‘officiels’, pendant les vacances!
    😀

    J’aime

  4. Bravo !

    Merveilleux effets de la drogue : l’avis de « bloganpoz » utilisé comme consigne d’écriture !

    Mais effrayant défi pour qui ne se sentirait pas l’âme d’un immortel : chacune des photos conservées au grenier peut donner naissance à un texte plus ou moins long… qui finira lui aussi par aller au grenier !

    J’aime

  5. Colonie de vacances, durant un mois deux ans de suite, avec les bonnes sœurs, des bons et de moins bons souvenirs…
    Messe debout en plein cagnard, mais aussi des jeux de piste sympas, et de ballades en chantant. 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s