Je comme je-veux-tout-savoir

– Pourquoi vous avez mis toutes les fleurs dans le même vase ? demande petit Léon en déposant son sac sur la table de la cuisine.

L’Adrienne ne sait pas tout de suite quoi répondre : aurait-elle dû séparer les asters des lys ? mettre les chrysanthèmes dans un autre pot que les mufliers ?

– Ben… c’est comme ça que je les ai reçues… toutes ensemble… tu trouves que ce n’est pas beau ?

– Si, c’est beau. Vous avez reçu ça de qui ?

Le ton est inquisiteur. Les sourcils froncés.
Petit Léon, c’est comme un mari jaloux.
Vous êtes allée où ? demande-t-il quand elle s’est absentée le week-end.
Vous avez vu qui ?

– Bon, fait l’Adrienne, on n’est pas là pour causer de fleurs, montre-moi ton journal de classe !

Curieuzeneuzemosterdpot !

***

Une expression de chez nous pour désigner celui qui fourre son petit nez de curieux partout, jusque dans le pot à moutarde 😉

***

photo prise dans le parc d’Ostende le 22 octobre dernier.

39 commentaires sur « Je comme je-veux-tout-savoir »

  1. Ah tu me ramènes dans ma famille, ma vie d’enfance, de jeunesse, Chez moi (et à l’école à Antwerpen-Anvers) on disait aux trop curieux:
    « Curieuzeneuzemosterdpot
    Mets ton nez dans la compote »
    Juste pour la rime je suppose….

    J’adore la photo, dans la nature les fleurs sont plurielles, elles vivent en société, alors dans les vases c’est elle qui s’invite chez nous….

    J’aime

  2. Chez nous on dit
    « Tout savoir et rien payer ! »
    Les enfants se posent les bonnes questions:), sans le chi chi de l’adulte
    Oui c’est extraordinaire de faire un bouquet si beau, si généreux et harmonieux dans ce vase  » à plat » 🙂
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

  3. Est-ce que ce petit garçon qui n’est pas si petit sait tout ce qu’il devrait connaître ? A douze ans les filtres de la vie sociale sont intégrés, il me semble qu’il cherche ce qu’il sait de manière confuse mais que les adultes lui cachent. Cela ressemble fort au « double bind ».

    J’aime

  4. Savoureuse expression apprise chez mes grands-parents maternels et souvent répétée encore – amusant de la retrouver dans le projet « curieuzenair » à Bruxelles. J’ignorais la suite anversoise à la Colo ;-).
    Un petit caractère dominant qui se profile ? Tu fais bien de poser la limite.

    J’aime

  5. e ne sais pas quel âge à petit Léon, mais les enfants sont en général spontanés et curieux, alors…
    Je me rappelle cette petite fille chez le charcutier qui m’a demandé : comment tu t’appelles 😉

    J’aime

  6. C’est hors sujet, mais je viens de voir le film flamand « Mon père est une saucisse », d’Anouk Fortunier. Je ne sais pas si tu en as entendu parler ; c’est un excellent film, je trouve.

    J’aime

    1. oui je comprends bien, c’est juste moi qui ne peux m’empêcher de lire (et surtout d’évaluer) les sous-titres en regardant un film 😉
      et de m’irriter à chaque erreur 😉
      et de me demander quelle sorte de professionnel en commet tant au mètre 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s