Question brève

« Hello! Je suis l’assistant virtuel de Proximus 🤖 Posez-moi des questions brèves et je ferai de mon mieux pour vous aider. »

Voilà où l’Adrienne en est, à parler à une machine, qui évidemment répond comme une machine, c’est-à-dire en proposant les quelques « solutions » dont elle dispose mais qui ne font pas avancer le schmilblick:

« Si vous avez un problème avec votre mot de passe Proximus mail, cliquez sur ‘Mot de passe’. Si vous avez besoin d’aide pour configurer une boîte aux lettres Proximus ou pour créer un alias, cliquez sur ‘Configurer une boîte aux lettres’. 👇 »

Pourtant la question posée par l’Adrienne était brève 🙂

Mais la machine poursuivait:

« Je peux vous aider à modifier votre adresse e-mail pour votre compte MyProximus, pour votre décompte ou vous fournir de plus amples informations sur Proximus Mail. Faites votre choix ici 👇 »

Bref, elle a fini par reconnaître la présence du mot « problème » dans la brève question « problème de connexion boite mail » et a répondu:

« Aïe, désolée (1) que vous ayez un problème avec un de vos services. Est-ce que vous pouvez m’indiquer de quel produit il s’agit? »

Elle a fini par comprendre l’autre mot de la question brève et a dit:

« Vous avez une question liée à l’e-mail. Je peux vous aider à modifier votre adresse e-mail pour votre compte MyProximus, pour votre décompte ou vous fournir de plus amples informations sur Proximus Mail. Faites votre choix ici 👇 »

Puis ça a gaiement continué à tourner en rond:

« Que voulez-vous savoir exactement sur Proximus Mail? »

Avec retour à la case départ:

« Si vous avez un problème avec votre mot de passe Proximus mail, cliquez sur ‘Mot de passe’. Si vous avez besoin d’aide pour configurer une boîte aux lettres Proximus ou pour créer un alias, cliquez sur ‘Configurer une boîte aux lettres’. 👇 »

C’était tout à fait joyeux, le genre d’euphorie qui vous ferait balancer votre ordi par la fenêtre.

Alors qu’il aurait été si simple de dire dès le départ – ou mieux encore, de le mettre sur le site de Proximus – ce qui a fini par s’afficher, au bout de quarante longues minutes:

« Il y a un incident technique qui affecte temporairement Proximus mail. C’est en cours d’investigation nous faisons aussi vite que possible. Merci de votre patience et de votre compréhension. »

***

(1) comme chacun sait la machine est une femme, même s’il (si elle?) se présente comme ‘assistant virtuel’, voir ligne 1…

(2) en illustration une photo prise dans ma ville, « alles komt goed », tout va s’arranger 🙂

37 commentaires sur « Question brève »

  1. Ce qui m’insupporte le plus
    C’est l’effacement de l’humain au bout du fil quand on s’adresse à une administration
    Sans aucun respect on nous laisse en attente avec une musique horrible en boucle
    Quel honte pour le monde d’aujourd’hui qui se veut à la pointe et même pas capable d’être efficace à l’instant T
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

  2. Questions brève oui, oui mais les réponses sont longues, rapides, peu claires, bref, trrrrès éprouvant pour les nerfs !
    L’avantage c’est qu’on peut l’enguirlander sans ·effet secondaire » ;-))

    J’aime

  3. Ah, toi aussi le machin te demandait ton mot de passe et continuait à le demander chaque fois que tu t’esquintais à le lui donner, ce mot qu’il acceptait sans problème depuis quelques dizaines d’années, même que comme c’est le programme de mail qui l’a enregistré, tu as eu un mal de chien à le retrouver ?
    Il y a longtemps que j’ai compris que le support en ligne de Proximus ne donne jamais la réponse que tu cherches et que quand tu téléphones il faut poursuivre le pressage de touches jusqu’à ce que tu trouves celle qui donne accès à un collaborateur humain, moyennant trente minutes d’attente et l’écoute d’une musique débile.
    Aujourd’hui, je prends ma voiture et je vais faire la file dans un point Proximus pour discuter les yeux dans les yeux avec une charmante hôtesse qui parfois, hélas, n’en sait guère plus que le programme mentionné dans ton billet, mais ça fait plaisir de pouvoir rencontrer quelqu’un avec qui t’expliquer de masque à masque !

    J’aime

      1. J’aurais bien saisi l’occasion de placer la célèbre phrase « T’as d’beaux yeux tu sais ! », mais hier, l’interlocutrice en question était un mec qui voulait absolument me vendre un smartphone alors que je lui demandais d’ajouter un abonnement à mon compte 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. Face à ce genre de problème, les techniques sont variées. Moi, mercredi, j’ai d’abord proposé l’ancien mot de passe deux trois fois; puis j’ai cliqué sur « mot de passe oublié » pour en choisir un nouveau mais ça n’a rien résolu. J’ai alors choisi un deuxième nouveau mot de passe, toujours sans succès. Puis, j’ai fermé l’ordi pour m’occuper d’autre chose et et quand j’ai rallumé la machine, elle a accepté le dernier mot de passe proposé.

      J’aime

      1. Patience et longueur de temps assaisonnées d’un peu de chance pour ce dernier exemple.
        D’où l’intérêt de toujours bien remercier sa bonne étoile quand tout finit bien.

        J’aime

  4. Les quarante longues minutes, c’est le temps qu’il a fallu pour trouver l’humain qui pouvait autoriser les humains présents à l’annoncer sur le site.

    J’aime

  5. Je rencontre le même problème depuis plusieurs jours avec un autre site ! Pas moyen de me faire comprendre par le robot et pas moyen d’envoyer un mail expliquant mon problème. Je craque !!!

    J’aime

  6. L’alternative, c’est de chercher sur internet, il y a presque toujours l’un ou l’autre forum où quelqu’un a déjà éprouvé la même difficulté et fournit une explication, parfois même une solution. De toutes façons, l’hypothèse la plus plausible est souvent celle de la panne.

    J’aime

    1. oui j’étais sur trois fronts 😉 un site où signifier les problèmes, le site de proximus avec le ‘chat’ et un forum où on pouvait se plaindre tous ensemble du même problème, qui était une panne 😉

      J’aime

  7. Si vous êtes abonné appuyez, sur la touche « 1 »
    Si vous voulez vous abonner appuyez, sur la touche « 2 »
    Si vous voulez contacter une de nos agents, appuyez sur la touche 3
    Si vous n’avez pas de téléphone, appuyez sur la touche #
    Pour réécouter le menu, appuyez sur la touche *

    J’aime

  8. Misère ! Je refuse jusqu’à présent de parler à une machine, ton billet prouve que c’est juste une perte de temps. Note que c’est parfois pareil à l’écrit : les menus de certains sites, comme celui de cette société, cultivent l’art de te renvoyer ailleurs et se prémunissent habilement de tout contact téléphonique.

    J’aime

  9. un être HUMAIN, svp ! un être humain compétent, si possible…

    J’ai toujours une adresse mail skynet.be, et ouf, elle marche toujours, malgré la suppression de Skynet par Proximus. Mais mon programme mail, sur Mac, ne me permet que de recevoir des mails, pas d’en envoyer. Je dois alors passer par le site, et ça marche, en général ;o)

    J’aime

    1. c’est ce qui fait la force du cabinet d’assurances d’un vieil ami d’enfance: les gens peuvent appeler à tout moment et ils seront aidés tout de suite, par quelqu’un qu’ils connaissent et qui les connaît 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s