Adrienne révise l’alphabet

Tiens! se dit l’Adrienne dimanche en fin d’après-midi, on est déjà arrivé à omikron?

Elle en était encore au delta 😉

Une petite recherche lui a permis de comprendre: epsilon, zêta, êta, thêta, iota et kappa ont été signalés mais vite oubliés et dépassés par de petits nouveaux, lambda et mu.

Ce serait donc logiquement le tour de « nu » mais cette lettre n’a pas été choisie, paraît-il à cause d’une confusion possible pour les anglophones avec le mot « new ».

Et la lettre suivante, ksi, n’a pas été retenue non plus parce que Xi est un nom de famille très courant en Chine et qu’on veut éviter à tout prix de donner des références géographiques au virus et à ses variants.

C’est ainsi qu’on en est déjà à omikron et qu’il faudra que ce virus arrête de muter parce qu’on arrive bientôt à la fin de l’alphabet 🙂

38 commentaires sur « Adrienne révise l’alphabet »

      1. On s’inquiète pour pas grand chose : les virus de la grippe sont plus nombreux, sévissent depuis des décennies et la classification de leurs variants ne pose aucun problème : c’est plus facile de trouver un système de numérotation qu’un vaccin vraiment efficace ! 🙂

        J’aime

  1. C’est dans la nature des virus de muter. Omicron est un VOC, un variants of concern, c’est pour ça qu’on nous en parle autant. Mais comme vous, je trouve ça chouette qu’Omicron nous ait incités à nous poser des questions concernant les pauvres epsilon, zêta, êta et leurs copains moins médiatisés.

    J’aime

  2. Nous avions « Gros Micron » , est venu s’ajouter « omicron » que nous devons veiller à prononcer « omicrone » pour éviter toute confusion fâcheuse. 😉

    J’aime

  3. Autre possibilité : donner des prénoms d’hommes et de femmes, comme pour les ouragans : « Katrina » etc… Evidemment, si, déjà, on ne peut pas nommer un virus Xi (ou Ksi), qui est un prénom chinois (voir le cher dirigeant Xi Jinping), ça risque de déclencher des susceptibilités.

    J’aime

  4. Peu importe les noms je m’en fous pas mal ce qui m’inquiète c’est la peur véhiculée partout et la division qui s’installe partout. Vivre ce n’est ni avoir peur ni se diviser.

    J’aime

  5. L’idéal au finale serait que ce variant aille se faire voir chez les Grecs… de la planète Mars ! Il ne contaminerait alors que des touristes milliardaires et ce ne serait pas plus mal ! 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s