Question existentielle

Pieter Bruegel - Huet Leen - (ISBN: 9789463100816) | De Slegte

Du 3 août au 8 septembre 1561 a eu lieu à Anvers la plus grande fête littéraire de son histoire, nous raconte Leen Huet dans sa biographie de Bruegel.

La plus grande, malgré l’absence d’une trentaine de villes ou chambres de rhétorique à cause de l’interdiction d’évoquer tout sujet religieux ou politique dans leurs œuvres poétiques et théâtrales.

Il y avait deux thèmes imposés dont le premier était la question suivante: « Wat stimuleert een mens het meest tot beoefening van de kunsten? » (p.48), qu’est-ce qui nous incite le plus à l’exercice de l’art?

La question reste excellente et mille réponses possibles.

Les trente abstentions de l’époque y ont donné une réponse à leur façon 🙂

38 commentaires sur « Question existentielle »

  1. De James Joyce
    Ce qui importe par-dessus tout dans une œuvre d’art, c’est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir.
    Bonne journée Adrienne
    Hélas il y en a bien trop d’imbus qui ont l’art et la manière de tout dénigrer dans la vie , ces gens-là doivent avoir une vie bien morne , enfin ce n’est n’est que mon humble avis …:)

    J’aime

  2. Je ne connais pas la réponse à cette question existentielle mais je sais comment détourner durablement de l’exercice de l’art, c’est dire à un enfant :  » donne-moi cela, je vais le faire, comme cela, ce sera bien ! »

    J’aime

    1. chaque chambre de rhétorique écrivait et présentait au moins deux pièces de théâtre, une comique et une tragique, des poèmes, des jeux « oulipiens » avant la lettre… c’était en même temps un concours dont le gagnant devait organiser le prochain festival (annuel)
      toutes les villes grandes et petites avaient une ou plusieurs « rederijkerskamers » (même ma petite ville en avait deux ;-))

      J’aime

  3. J’ai trouvé une réponse qui va plaire à l’oncle Walrus !

    Depuis hier je connais une autre citation de Jean Cocteau : « Un chef d’oeuvre de la littérature n’est jamais qu’un dictionnaire en désordre ».

    Voilà qui nous motive pour le Défi du samedi : on va créer un peu plus de souk dans ce dictionnaire (ou y remettre un certain ordre).

    Si ça donne de l’art, du cochon, du chef d’oeuvre ou du hors d’oeuvre ? On s’en fiche du moment qu’on rigole bien entre copains-copines !

    J’aime

    1. je crois que j’ai déjà consacré un billet à cette lettre de Cocteau:
      Petite lettre à la dérive
       » Mange ta soupe. Tiens-toi droit. Mange lentement. Ne mange pas si vite. Bois en mangeant. Coupe ta viande en petits morceaux. Tu ne fais que tordre et avaler. Ne joue pas avec ton couteau. Ce n’est pas comme ça qu’on tient sa fourchette. On ne chante pas à table. Vide ton assiette. Ne te balance pas sur ta chaise. Finis ton pain. Pousse ton pain. Mâche. Ne parle pas la bouche pleine. Ne mets pas tes coudes sur la table. Ramasse ta serviette. Ne fais pas de bruit en mangeant. Tu sortiras de table quand on aura fini. Essuie ta bouche avant de m’embrasser. Cette petite liste réveille une foule de souvenirs, ceux de l’enfance. C’est très longtemps après qu’on arrive à comprendre qu’un dîner peut être un véritable chef-d’œuvre. »

      J’aime

      1. heureuse époque où on avait toutes les réponses dans Aristote et où il n’était pas encore question de 7e, 8e ou 10e art (paraît qu’on en est déjà à 12 :-))
        où il ne fallait pas débattre si emballer le pont neuf est de l’art
        ni une banane scotchée au mur 😉

        Aimé par 1 personne

      1. ça, c’est tous les jours, je pense même que je vais arrêter de parler de mes lectures, voilà que je me fais traiter d’ogresse
        (je lis encore un super-bouquin pourtant en ce moment mais par bonheur il n’est pas traduit en français ;-))

        J’aime

      1. Le super bouquin, c’est celui que vous allez traduire parce que vous avez pitié des pauvres Français privés de littérature 😉
        Est-il traduit en anglais ?

        J’aime

  4. Le super bouquin, c’est celui que vous allez traduire parce que vous avez pitié des pauvres Français privés de littérature 😉
    Est-il traduit en anglais ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s