V comme Villejean

Image

« Fontaine, je ne boirai pas de ton eau »
dit l’oiseau qui faisait son nid, petit à petit.
Et l’homme qui mesurait les nuages
profita d’une éclaircie
pour descendre de son échelle
et rentrer au musée.

« J’aurais mieux fait de choisir un autre métier » bougonnait-il. C’est vrai qu’il aurait pu
cultiver des fraisiers
partir à l’étranger
se faire chercheur d’épaves
ou planteur de forêts.

Mais il était amoureux d’une étoile
et sa latte était le seul itinéraire
vers le cosmos vivant.

***

Merci à Joe Krapov et à l’atelier de Villejean de partager les consignes avec ceux qui habitent loin 🙂

Pour chacun des mots, écrivez une phrase d’allure poétique dans laquelle ce mot est obligatoirement utilisé. N’ayez aucun souci de continuité. 

fontaineéclaircieétrangeramoureux
oiseaumuséeépaveitinéraire
nuagesfraisiersforêtvivant

***

Illustration: sculpture qui orne le toit du SMAK à Gand, Jan Fabre, De man die de wolken meet/l’homme qui mesure les nuages

23 commentaires sur « V comme Villejean »

  1. « Mesurer les nuages »
    Il me revient une phrase de mon petit fils alors âgé de 4 ans gravée dans ma mémoire
    « Mamie si on prenant un escabeau pour aller chercher Papy et Florette qui sont dans les nuages »
    Lors de nos balades c’était un jeu de chercher des ressemblances dans les nuages ici un animal, là un visage et ça grouillait dans sa petite tête
    Pardon je me suis éloigné de ton sujet mais ….
    Bonne journée Adrienne 🙂

    J’aime

  2. Bravo à vous pour ce nouveau texte.
    Hier, ici, la latte était le seul outil autorisé pour tracer un parallélogramme.
    C’était moins poétique mais l’objectif a été atteint sans problème.

    J’aime

    1. c’est une consigne comme j’aime, je me jette sur le premier cadre et je prends les mots dans l’ordre 😉 j’ai dû me retenir ou je faisais des textes avec les autres cadres aussi 😉
      encore merci!

      J’aime

  3. C’est merveilleux cette idée d’homme qui mesure les nuages, belle photo. Une belle rencontre d’ailleurs, un dialogue à faire, tiens 😉
    Être amoureux d’une étoile, évidemment, cela demande tout un tas de calculs 😉

    J’aime

  4. Tout ça me plaît beaucoup, le texte et le mesureur de nuages!
    🙂
    (je croyais avoir commenté hier, mais on dirait bien que non! parfois je ne le fais que dans ma tête et je crois que c’est pour de vrai!!)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s