M comme Märklin

– Tu devrais aller à Ostende, dit l’Adrienne à l’ami de toujours. Il y a une expo sur les trains miniatures.

Dès l’enfance, l’ami a collectionné les trains électriques de la marque allemande nommée dans le titre, et dans une grande pièce du second étage, dans la maison de ses parents, il avait réalisé un imposant circuit, avec tout le décor approprié, collines verdoyantes incluses, peintes à la gouache sur du papier brun.

– Ah oui, je devrais, a-t-il dit.

Évidemment, le dernier week-end de l’expo arrivait, et il n’avait toujours pas le temps.

Alors l’Adrienne est allée en reportage à sa place.

Un milieu uniquement masculin mais où elle a été très bien reçue, si si, par des messieurs qui avaient tous commencé comme l’ami, dès l’enfance, avec une première boîte offerte… par le papa.

Et elle qui n’y connaît RIEN a même été invitée en coulisse, pour y admirer comment tous ces trains qui se croisent étaient admirablement programmés 😉

***

Pour faire suite à l’expo, cette réalisation d’un artiste flamand qui sera bientôt visible sur certains trajets de la SNCB: c’est leur club qui a réalisé les décors miniaturisés.

Un peu comme sur la photo, prise à leur expo à Ostende le 12 février dernier.

28 commentaires sur « M comme Märklin »

  1. Marrant, un petit-cousin de mon épouse vendait la marque concurrente : Fleischmann !
    Personnellement, le seul train miniature que j’ai jamais possédé était en tôle emboutie, se remontait avec une clef et tournait en rond sur un cercle de 80cm de diamètre. Passionnant ! 😉

    J’aime

      1. À La Rochelle, en 2005, nous avons visité le musée des automates et modèles réduits. Là aussi il y avait un énorme circuit de trains miniatures qui occupait tout une salle et autour duquel on pouvait circuler.

        J’aime

      1. c’est vrai mais je limite mes rêves à l’Europe, « à nos âges » comme disait ma grand-tante Élisa, qui était wallonne et parlait d’elle au pluriel de majesté 😉

        J’aime

  2. Si le fait de rester un enfant tient à la nature des cadeaux paternels, on ne remercie pas M. Poutine père d’avoir offert à Vladimir sa première kalachnikov en plastique ! 😉

    J’aime

  3. Tu poursuis ton exploration du festival Europalia sur les trains, bravo : il y a de l’amitié là-dessous et l’amour des trains, sans doute.
    Mon frère avait reçu un train électrique de cette marque, je n’ai aucune idée de ce que ce train est devenu – les trésors de l’enfance ont leur propre vie.

    J’aime

  4. J’ai assisté à une exposition en Bretagne. Il y avait de nombreux exposants et certaines réalisations étaient étonnantes pour les détails des paysages et des petits villages à côté et les finitions des trains avec éclairages à l’intérieur, petits personnages, etc…

    J’aime

  5. Beaucoup d’amoureux des trains et du modélisme ferroviaire en Suisse, et donc plusieurs musées et expos permanentes qui lui sont consacré. Certains circuits font plusieurs centaines de mètre et c’est fascinant de précision et de minutie.
    Si l’ami de toujours cherche une destination de voyage, quand il pourra enfin profiter de sa retraite…
    😉
    Bises!

    J’aime

  6. Si tu as vu l’expo sur l’art et les trains au Musée des Beaux-Arts à Bruxelles, tu as dû voir, en fin d’expo, le parcours en train miniature, avec un accident dans un coin, un camp de zadistes, etc… (une oeuvre de Fiona Tan, « 1/87 ».

    Quand j’étais enfant, j’ai eu un train Fleischmann…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s