T comme traduction

D’un geste il arrête l’Adrienne dès qu’il l’aperçoit:

– Mon frère! il l’a eu!

Et même s’il n’y a pas de quoi rire, l’hilarité la gagne.

« Hij heeft het gehad! » a-t-il dit, c’est une expression qu’on emploie normalement pour signifier qu’on en a marre, qu’on y a assez mis du sien et qu’on arrête les frais.

Mais dans le cas de « ce mal qui répand la terreur« , le sens figuré peut aussi bien s’appliquer que le sens littéral « il l’a eu », évidemment.

30 commentaires sur « T comme traduction »

  1. Si c’est de la Covid
    Oui ma fille l’a eu elle a été très malade
    Mon petit fils aussi … juste comme un p’tit engorgement des sinus
    à la 1ère vague deux membres de ma famille n’ont pas résisté à l’épidémie en Espagne ce fut terrible
    Qui vivra verra , protégeons nous un max
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

    1. ça me fait souvent cette impression aussi, deux catégories de gens, les « je l’ai eu » et les « je ne l’ai pas eu »
      les premiers ont un petit air plus héroïque que les seconds 😉

      J’aime

  2. Coucou. Moi je ne sais pas si je l’ai eu ou pas. Mais ton bonhomme, il ressemble étrangement à un bonhomme qui n’habite pas loin de chez moi. Donc, si c’est le même, il y a des risques de contamination pas loin. 😉 Bises alpines.

    J’aime

    1. il habite à dix maisons de chez moi et il a eu ses trois doses
      il ne voit que son aide familiale
      son frère, il l’a entendu au téléphone, ils n’ont pas été en contact direct
      donc je pense que ça ira 🙂
      merci, bonne journée!

      J’aime

  3. Le Nini et moi on y a eu droit de concert cette semaine.
    Il s’est reposé un jour avec à peine un peu la gorge qui gratte.
    J’ai eu trois jours de forte fièvre avec toux, maux de tête, et toutes sortes de petits symptômes désagréables qui persistent encore (l’eau a un goût métallique, beurk!).
    J’aurais préféré rester dans le club des pas héroïques!!

    J’aime

  4. Il est possible que certains d’entre nous « l’aient eu », mais sans même se rendre compte. J’ai souvent des périodes où je me mouche plus que d’habitude, et des jours où j’ai un très léger et éphémère mal de gorge, si ça se trouve, je l’ai eu aussi. Mais j’ai eu mes trois doses, ce qui limite très fortement les dégâts éventuels.

    J’aime

    1. oui, même à l’époque où j’appelais ma tante pour avoir des nouvelles de sa santé, de ses traitements… elle me faisait le topo de ses enfants et petits-enfants (c’est par les enfants en âge d’école primaire que mes cousins ont été contaminés, ils ont fini par tous « l’avoir eu »)

      J’aime

  5. Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! Je l’ai eu ! Je l’ai eu moi aussi le ras-le-bol des émissions médicales sur France-Inter !

    OK, je sors (j’adore sortir masqué ohé ohé !) !

    J’aime

  6. Je suis bien incapable d’affirmer « je l’ai eu » même si d’après le médecin, il semblerait bien que ce fut le cas au début 2019 (avant les tests donc).
    Ce fut une assez forte crève qui dura longtemps et contre laquelle les antibiotiques se révélèrent inefficaces.
    Mais bon, j’en suis sorti vivant.

    Aimé par 1 personne

  7. Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés.
    La covid (puisqu’il faut l’appeler par son nom).
    A ces mots on cria haro sur l’Ukraine.
    Un Ours quelque peu clerc prouva par sa harangue
    Qu’il fallait dévouer ce maudit animal,
    Cette pelée, cette galeuse, d’où venait tout leur mal.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s