M comme misogyne

L’Adrienne vient de recevoir quelques instructions concernant le voyage en Grèce et ce qui l’a un peu fâchée, c’est de lire que les femmes devront prévoir une jupe longue et un châle pour se couvrir le corps.

Entièrement.

Non, un pantalon ne suffit pas.

Et bien croyez-le ou pas, mais ça fait partie des choses qui l’énervent le plus et elle aimerait bien un jour prendre connaissance d’une religion qui ne considère pas la femme comme un être impur ou un suppôt de satan.

Elle a eu ce premier choc en 1990, dans une église roumaine, quand elle a voulu admirer l’iconostase.
Vivement retenue dans son élan par Violeta, l’amie roumaine: seuls les hommes ont le droit de s’approcher des icônes et du « sanctuaire ».
– Une femme, a-t-elle expliqué comme une chose tout à fait normale, est impure.

Bref, une burqa s’impose.

51 commentaires sur « M comme misogyne »

      1. je vois, 350 000 €, comme la montre? ça nous a encore bien fait rigoler, hier après-midi, avec ma copine de l’école primaire, cette histoire de montre 😉

        J’aime

  1. Ce qui m’insupporte c’est bien cela
    Sous le couvert d’une religion c’est bien pour cela que je suis fière d’être athée depuis ma naissance
    Rien ni personne pour me diriger et je pense qu’en moi j’ai plus la foi que tous ces piliers d’église
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

  2. Il y a quelque chose d’incompréhensible: si le but est de cacher nos chairs impures, la jupe peut se révéler bien plus traîtresse qu’un pantalon.
    Ce qui m’amène à penser que le but caché de ces normes (dictées par des hommes) était exactement l’opposé.
    Trousser une femme en pantalon est bien plus compliqué….

    Aimé par 1 personne

  3. Avec l’âge je tolère beaucoup moins ces « conneries » soi-disant religieuses. Les autres conneries aussi, d’ailleurs. Mais ici, dans notre glorieuse ‘Tite patrie », ma pauvre mère a été excommuniée parce que divorcée, alors que c’était mon père qui l’y avait contrainte. Le sacristain passait notre porte sans déposer « l’appel des cloches » (oui, oui…) dans la boite, et j’ai dû faire ma grande communion seule, un autre jour que les enfants de parents pieux, après, j’ajoute, toute la retraite assise séparée de ces mêmes enfants purs. Le religion me semble parfois être mère de toutes les haines!

    J’aime

  4. Bonjour.je vais régulièrement en Grèce et je n’ai jamais rencontré ce genre de problème : un châle aux épaules est suffisant si vous portez un bustier ou un haut à bretelles , on évite le mini et personne ne se permet de vous demander de vous couvrir plus. Certaines le font d’autres pas. J’aime bcp vos chroniques !

    J’aime

    1. merci!
      apparemment, quand je regarde le détail du programme, ce sera pour la visite d’un monastère… mais hier soir j’ai lu dans le routard qu’à l’entrée de certains de ces lieux on « prêtait »/ »offrait » (?) un genre de jupe bien enveloppante à celles qui n’auraient pas la tenue adéquate. Comme parfois dans les églises italiennes, où les décolletées reçoivent une cape 😉
      (et bien sûr les tenues de plage sont à réserver uniquement pour la plage :-))
      merci pour le message et bonne journée!

      J’aime

    2. Qui sait? Ce sont peut-être les personnes qui organisent le voyage qui aiment appliquer le fameux principe de précaution tellement cher à nos gouvernant·e·s.

      J’aime

  5. Outre le fait que les hommes ont pris la mauvaise habitude de reprocher aux femmes le désir qu’elles leur inspire, il me paraît prudent, compte tenu de leur difficulté à maîtriser leurs pulsions, d’éviter de montrer plus que la peau de son visage à des hommes assez stupides pour avoir choisi de n’avoir aucun contact, surtout charnel, avec les femmes… 😉

    J’aime

  6. Tout cela pour calmer la libido de ces obsédés qui se sont cloîtrés ? Toutes les femmes sont impures à leurs yeux, sauf leur mère évidemment !

    J’aime

  7. Il faut dire que voir un corps de femme – pour de vrai – cela provoque de graves pathologies, surtout lorsque l’on n’en voit plus depuis longtemps. Donc, ces religions sont « sages ». Quant à l’impureté des femmes, là…

    J’aime

  8. Insupportable, en effet. J’ai vécu cette expérience à Assise où on a refusé l’entrée de la basilique à ma belle-soeur sous prétexte qu’elle portait des bermudas, pourtant bien sages. J’ai donc refusé d’entrer, tout en abreuvant copieusement le gardien des fausses pudeurs d’un tas d’invectives et de sarcasmes, lui reprochant même de laisser entrer des travelos en lui désignant des prêtres en soutane.
    Peut-être adoucirai-je un peu -juste un peu- mon rejet quand le frape sera une femme … noire.

    J’aime

  9. Certains imposent la jupe longue alors que les autres insidieusement imposent shorts et crop-tops aux adolescentes.
    Pour la première fois sur cet espace, je vais oser prendre le contre-pied au risque des quolibets. Un géniteur laïcard et son acolyte d’épouse m’ont imposée jupe plissée tennis très (trop) courte et autres robes façon Courrèges alors que je rêvais uniforme pudique et chapeau. Vice ou désir de s’opposer par procuration à « la calotte » ? Un mélange des deux sans doute. Depuis la haine est venue d’ajouter à la honte toujours là.

    J’aime

    1. il n’est pas question ici de choix vestimentaires personnels – je n’ai moi-même jamais porté ni mini-jupe ni robe décolletée – mais d’une attitude de nos religions et de leurs rapports malsains envers les femmes en général et le corps des femmes en particulier. Impure par le seul fait d’être femme.
      Ce qui a fait déborder mon vase dans ce cas-ci, c’est la jupe longue. Même pas un pantalon. Une jupe longue. Qui oserait encore gloser sur l’islam? Qui croirait à l’égalité des sexes? C’est ça qui m’énerve comme je disais poliment dans mon texte 😉

      J’aime

  10. Faut pas être pressées comme ça, mesdames… 😉
    Tout finit par arriver : par exemple, en France, la loi interdisant le port du pantalon aux femmes n’a été abrogée que le 31 janvier 2013.
    Cela n’a rien à voir (quoique…) mais je viens de terminer « Le pays des autres » de Leïla Slimani. Et il m’a considérablement énervée par moments, devine pourquoi? 😉

    J’aime

  11. Oui, que d’histoires de fous et pourtant les prêtres orthodoxes peuvent se marier, comment traitent-ils leurs épouses ? Ce monde me fatigue dame Adrienne, comment se sortir de toute cette bêtise ? Doux week end en attendant des jours meilleurs. brigitte

    J’aime

  12. C’est tellement ridicule, primitif, rempli de pouvoirs malsains, d’hypocrisie. Les femmes doivent se cacher entièrement et on laisse ses goujats se marier à des filles de 10 – 12 ans. Si c’est pas de la pédophilie c’est quoi! Quelle grande inconscience. C’est une guerre de destruction avec des armes plus sournoises.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s