H comme hymne

Χαίρε, ω χαίρε, ελευθεριά, peut-on lire sur un monument de marbre blanc, en bord de mer à Nafplio.
Aucune autre inscription pour aider à comprendre.

On se souvient juste qu’ελευθεριά signifie ‘liberté’, donc une petite recherche s’impose.

Elle mène à Dionýsios Solomós, auteur de l’Hymne à la liberté, en 158 quatrains! Les 24 premiers forment l’hymne national grec, mis en musique par Nikólaos Mántzaros.

Jugez vous-mêmes ci-dessous, vous y avez le texte et la musique des deux premiers quatrains, et ensuite une version plus glamour 🙂

17 commentaires sur « H comme hymne »

      1. Enfant, j’avais appris la Brabançonne. Quand on ne nous surveillait pas, nous la terminions par un joyeux « le roi n’aime pas la soupe aux pois et tralala…».

        J’aime

  1. Je ne suis pas amatrice d’Hymne nationaux, il me semble qu’ils manquent de bienveillance…
    En revanche, je suis amatrice de LIBERTÉ, ce « bien » précieux qui peut être bafoué et disparaître en une seconde, il nous faut vraiment être vigilant(e)s, trop de peuples en ont fait la triste expérience au fil de l’histoire. Belle journée dame Adrienne, printanière, je te le souhaite. brigitte

    J’aime

    1. occupations plus ou moins sanglantes pendant des siècles, longue guerre d’indépendance au début du 19e, guerres mondiales, guerre civile, dictatures militaires… je comprends mieux aujourd’hui mon ancien élève grec qui voulait garder sa nationalité grecque et aller faire deux ans de service militaire dans son pays alors que tous les autres de la classe étaient heureux et confiants à l’idée de vivre dans une Union européenne en paix sans service militaire 😉
      merci, bonne journée!

      J’aime

  2. « Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J’écris ton nom

    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom
    …………………… »
    J’arrête là il y a beaucoup d’autres quatrains…

    J’aime

  3. L’histoire de notre Marseillaise a fait de ce chant de guerre révolutionnaire un hymne national aux accents de liberté, mais souvent dans certaine manifestation elle ne devrait pas être utilisée à mon avis
    Je respecte mon hymne
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s