D comme dur, dur!

Tu réussis tout juste à dire papa mais on veut te faire dire maman.
Alors que ton mot préféré est caca 🙂

On te demande dix fois par jour: Tu es grand comment?
Pour que tu fasses un geste du bras au-dessus de la tête.

Pour chaque adulte de ton entourage – et il y en a plein! – on te dit: Fais des bisous!
Et on n’arrête qu’au moment où tu l’as fait trois fois de suite.

Oh oui! Dur, dur d’être bébé!

***

Les jambes de Monsieur Filleul et sous le chapeau, son fils né le 12 mars de l’an dernier, photo prise le 2 juillet 🙂

22 commentaires sur « D comme dur, dur! »

      1. C’est sans doute ce qui fait que Emilie s’abstient souvent d’entrer dans une librairie,pour ne pas trop écorner son budget, et que les insomnies sont une bonne raison pour lire la nuit car le jour ces occupations le lui permettent peu.

        Aimé par 1 personne

  1. Ce serait pourtant si simple de les laisser tranquilles et libres et cesser de vouloir leur apprendre nos bonnes manières et convenances… Ils ont l’intelligence pure qui vient directement du coeur cette intelligence que nous adulte bien pensant avons perdue en s’éloignant nous-mêmes de notre propre simplicité. C’est pourquoi les enfants et les bébés m’attirent autant je vois en eux un amour, une sagesse, une simplicité, une beauté sans pareil qui éveille le cri du coeur

    J’aime

    1. je suppose que tous les parents croient bien faire quand il s’agit de l’éducation de leurs enfants…
      sur les trois nés la même année (un chez Monsieur Filleul et un chez ses deux demi-sœurs) on constate de grandes différences en matière éducative 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s