Adrienne dans l’immobilier

Le couple planté devant la maison à vendre était parfait pour illustrer ce qu’on peut lire depuis plus de trente ans: il y a un effet réel et mesurable du statut socio-économique sur la santé et la longévité.

L’Adrienne revenait du marché et voyait de loin qu’ils allaient l’aborder:

– Vous êtes d’ici? lui a demandé la dame, et comme si le panier de la ménagère n’était pas une preuve suffisante en plus de la première réponse positive, il a fallu le répéter deux fois, oui, d’ici même, née ici, grandi ici, travaillé ici, habitant ici.

La réponse mettait visiblement la dame en joie:

– Oh! c’est parfait! Alors vous allez pouvoir répondre à nos questions!

Ils venaient d’une autre province flamande, où ils avaient une grande villa avec jardin, mais où des travaux d’entretien et de rénovation devenaient nécessaires, alors ils s’étaient dit: plutôt que de nous mettre dans des travaux, vendons et achetons quelque chose qui soit aux normes actuelles.

Et c’est ainsi qu’ils avaient fait plus de 70 km – au niveau de la Belgique, c’est énorme, pour un déménagement – dans l’espoir de pouvoir visiter cette villa près du parc, en centre ville, avec piscine, sauna, terrasse et jardin bien cachés derrière une triple haie.

Mais voilà, la charmante ville natale de l’Adrienne traîne une triste réputation auprès de ceux qui ne la connaissent pas, et tous les clichés y sont passés, à commencer, bien sûr, par le pourcentage « d’étrangers ».

***

Après les avoir quittés, une demi-heure plus tard, elle s’est demandé quel tour aurait pris la conversation s’ils étaient tombés sur quelqu’un d’autre.

Hajar, Nabila, Othmane, Youssef et tous les autres méritent qu’on rectifie immédiatement le propos 🙂

33 commentaires sur « Adrienne dans l’immobilier »

  1. Ces personnes devraient évoluer pour s’adapter au changement climatique.
    Par exemple, si l’eau vient à manquer chaque été, les piscines, même cachées derrière des triples haies risquent de se transformer rapidement en objets obsolètes.
    😉

    J’aime

  2. Ah… Ces étrangers !
    Ils ne se rendent pas compte qu’ils sont étrangers !
    Quand on pense que dans le monde il y a une douzaine de millionjs de Belges et près de milliards d’étrangers ! 😉
    Je me rappelle une thèse sur la France de la fin du XIXème siècle écrite par un Américain qui s’appelle « La fin des terroirs ». Dans la plupart des « terroirs », « l’étranger » était ce qu’il y avait à plus de 10 km…

    J’aime

    1. tu me fais rire, tu me rappelles une histoire que m’a racontée ma grand-mère, un jour: comment mon grand-père a dû faire ses preuves avant d’être accepté comme gendre, parce qu’il venait de l’autre côté de la ville, un endroit où eux n’allaient jamais, chacun sa paroisse 😉

      J’aime

  3. Qui est étranger pour qui? Ces personnes qui cherchent une maison avec piscine etc.. se demandent-ils quand ils vont en vacances dans des hôtels luxueux construit exprès pour qu’ils puissent avoir le même confort que chez eux pour lesquels on a déboisés, supprimé des anciens quartiers typiques si ce ne sont pas eu les étrangers? Bonne journée . Bisous

    J’aime

    1. je sens que ça t’énerve autant que moi 🙂
      (je leur ai brièvement parlé de ma vie de prof et de mes élèves de toutes origines en classe, grecs, turcs, arméniens… s’entendaient)
      bises et bonne journée!

      J’aime

    1. l’enfer c’est mes voisins 😉
      ça gueule pas mal hier et aujourd’hui (ils ont une petite nièce qui loge chez eux) et sur sa page fb la voisine écrit: quel bonheur de l’avoir avec nous ces quelques jours!
      (oui, pour pouvoir crier encore plus fort et à trois :-))

      J’aime

  4. Pas sûre que cette villa « tout confort » leur épargnera les travaux d’entretien ;-).
    Daardaar a traduit récemment plusieurs articles de la presse flamande sur des bandes de jeunes « venus d’ailleurs » (d’une autre ville) qui dérangent sur les sites des piscines en plein air. Cela entretient la méfiance de ceux qui préfèrent l’entre-soi, une tendance observable dans toutes les régions du pays et quelle que soit sa culture.
    En donnant cours à ces « étrangers » souvent nés ici, nous avons eu la chance de découvrir leur culture et de leur faire connaître la nôtre.

    J’aime

  5. Mes petits enfants ayant grandi , souvent éloignés pour leurs études
    Depuis cette année j’ai supprimé ma piscine hors sol qui je dois dire nous avait apporté du bonheur pendant des années
    Stop 🛑 vu le contexte actuel , j’ai fait un geste envers la planète , ils étaient tous d’accord 🙂
    Et pour en revenir à mon quartier cosmopolite , j’ai de bons échanges , c’est enrichissant moi qui suis athée je vis en bonne intelligence , ils me font goûter leur cuisine car moi je n’ai pas d’interdit c’est aussi cela la différence de ne pas être tributaire de telle ou telle religion 🙂 …
    Dans ma famille j’ai des chrétiens et chacun vit sa vie en toute respectabilité
    Bonne journée Lucienne

    J’aime

    1. il est possible de dire son opinion de manière claire et nette tout en restant extrêmement polie, oui oui 😉
      (eux m’ont beaucoup choquée en employant plusieurs fois le mot « marginaal » pour parler de ma ville, en néerlandais ce mot a un sens très très péjoratif)

      J’aime

      1. et quand je vois l’épuration qui a lieu dans la chanson actuelle, je me demande si Moustaki est encore autorisé à l’utiliser, même en parlant de lui-même 😉

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s