Stupeur et tremblements

Mardi dernier, en allant voir d’où venaient les visiteurs du blog, l’Adrienne est tombée sur une adresse IP « cachée » portant le nom de CIA triad security.

– Mince! s’est-elle dit, j’aurai sûrement dit trop de mal de l’armée américaine, avec mes traductions de Dimitri Verhulst!

Mais vérification faite, il s’agit d’une firme (?) qui s’occupe de sécurité en ligne. Ou un truc du genre, pas pris le temps d’approfondir la question, sauf que l’adresse IP « cachée » menait à Berlin 😉

Bref.

Puis le même jour elle a lu ceci: grâce à des stylos connectés, on peut s’assurer que l’élève travaille et on peut télécharger ce qu’il écrit, le corriger, le lui renvoyer.

Pas de répit, ni pour l’élève, ni pour le prof.

C’est aussi une forme de surveillance, qui s’ajoute encore à cette autre possibilité: le casque permettant de mesurer l’activité cérébrale de l’enfant et donc de détecter l’instant où il serait distrait…

Vous comprendrez donc que Madame est de plus en plus heureuse d’avoir l’âge qu’elle a!

Sinon, si vous voulez vraiment vous faire encore plus peur, il y a aussi ceci. Ou ceci. Ou…

Non rassurez-vous, on s’arrête 😉

***

La photo d’illustration a été prise il y a quelques années dans une librairie islandaise, où Gaston s’appelle Viggo.
Si on suit le modèle chinois, bientôt plus aucun enfant ne saura ce qu’est une cocotte en papier 😉

***

Et pendant tout le temps de la rédaction de ce billet, un type qui avait garé sa belle et précieuse voiture-boîte-à-sardines juste en face, a cherché désespérément comment désactiver l’alarme.
Ouvert ses deux portières.
Ouvert le coffre.
Passé des coups de fil…
Comme quoi, il y a encore moyen de rigoler, malgré tout 🙂

40 commentaires sur « Stupeur et tremblements »

    1. mon grand-père disait que notre tête (nos pensées) était le seul endroit où on était libre
      (c’était lié à une histoire de 40-45 et qu’il avait juste encore le droit de penser ce qu’il voulait, à défaut d’avoir le droit de le dire)

      J’aime

  1. Je croyais que c’était dépassé les alarmes sur les voitures, comme on peut se tromper.
    D’ailleurs, as-tu déjà vu quelqu’un s’inquiéter parce qu’une voiture appelait au secours ?

    J’aime

  2. Mais où sont passées les cabines téléphoniques, à cartes quand on n’avait que des pièces, à pièces quand on n’avait que des cartes, et les plumes ballon dans nos encriers de porcelaine, et les 2CV et …, et …

    J’aime

      1. Cette obsession de la surveillance ne date pas d’hier, mais nous avons vécu des temps où elle ne disposait pas des moyens technologiques. C’est juste là que se niche une certaine nostalgie. La mienne en tout cas.

        J’aime

  3. L’alarme de la maison de mes voisins sonne souvent en pleine journée ! Le moindre passage d’un chat ou d’un oiseau la fait se déclencher. Du coup pas de panique pour eux comme pour moi 😉

    J’aime

      1. En effet, la question n’est pas de n’avoir rien à cacher; c’est plutôt que tant que ma vie privée ne nuit pas aux autres, elle ne regarde personne.

        J’aime

  4. Tout ce qu’ils font pour »notre sécurité », soit-disant sécurité, sert en effet à nous contrôler et crac s’ils peuvent ou veulent…ça fait vraiment trembler !
    Mais la population demande de plus en plus de sécurité. Que dire?

    J’aime

    1. qu’on pourra mettre cent élèves par classe, avec leurs casques et leurs stylos connectés, la pénurie de profs ne sera plus un problème, faut juste trouver la machine qui fera les corrections 😉

      J’aime

  5. Lorsque j’étais petite mon père me disait souvent :
    « Petite le progrès finira pas tuer l’homme avec tous ces robots »
    On est en plein dedans à vitesse grand V
    Oui je me méfie de tous ces liens que l’on reçoit CQFD: je ne les ouvre pas
    Pauvre monde où la curiosité malsaine se loge dans toutes les tuyauteries
    Bonne journée Adrienne

    J’aime

  6. Mieux vaut en rire, en effet…plutôt que de sentir les frissons de l’angoisse nous parcourir l’échine.
    On vit dans le meilleur des mondes, et pourtant on n’est pas en 1984…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J’aime

  7. Cet été j’ai découvert que la reconnaissance vocale pour la dictée de textes avait fait de gros progrès. Je n’ai pas trouvé mieux pour l’instant à cet effet que d’utiliser Word en ligne gratuit… où ce que je dicte est automatiquement enregistré dans leur « drive » !

    Merveilleux ! Il y a enfin quelqu’un, en dehors de la petite blogosphère où nous sommes, qui s’intéresse à ce que j’écris ! 😉

    P.S. Mon conseil pour éviter tout ça : débrancher tous ses appareils et relire sa collection de Gaston Lagaffe, du petit Nicolas et tous les livres en papier qui traînent par chez vous ou dans les bibliothèques publiques avant qu’on ne nous invente un Fahrenheit 452 !

    J’aime

    1. cet après-midi je vais même écrire une bonne vieille lettre sur du papier et l’envoyer dans une enveloppe timbrée jusqu’à Ostende, où elle arrivera peut-être avant la fin de la semaine 😉

      J’aime

  8. Espérons que ces stylos espions n’arriveront jamais dans nos contrées !
    Déjà les mails du boulot, qui arrivent sur ton téléphone le we et durant les vacances, c’est hyper énervant (Zhom a subi cela durant des années) et empêche la déconnection complète avec l’entreprise, si en plus on commence dès l’enfance…

    J’aime

    1. c’est vrai qu’à l’école, grâce à la plate-forme qui permet aux profs, élèves, directeurs… de s’envoyer des messages à toute heure, c’est déjà un pas énorme dans cette direction: on est toujours supposé vérifier, au moins une fois par jour, si…
      donc on n’est jamais tranquille, on répond, on attend la réaction etc etc

      J’aime

  9. Ce que Gaston a dans la main n’est pas une coctte, mais un avion. Je savais parfaitement les plier comme me l’avaient montré mes cousins et je crois que je retrouverais aisément (?) la technique, alors que pour la cocotte, je n’en suis pa sûre. J’ai dû faire plus d’avions que de cocottes !

    J’aime

  10. Ce monde me terrifie lorsque j’y pense, qu’on emprunte les méthodes et les « idées » d’un pays totalitaire comme l’est l’Empire du milieu est sidérant, et l’on suit, et l’on suit, et l’on accepte… Je retourne bientôt vers les montagnes, là bas on n’a qu’à admirer, à se laisser envahir par la beauté du monde, et on peut emporter un p’tit Gaston… Douce soirée dame Adrienne, à bientôt. brigitte

    J’aime

  11. Ce stylo-mouchard, quelle angoisse!
    J’ai entendu dernièrement une maman dire qu’elle était bien heureuse que sa gamine adolescente ait un téléphone portable car grâce à la géolocalisation elle pouvait toujours savoir exactement où elle se trouvait! Bon elle ne sait pas encore précisément ce qu’elle y fait mais ça ne saurait tarder!!

    J’aime

  12. Oui, nous sommes fliqués de partout… Quand j’achète quelque chose en ligne et que je regarde ensuite des infos toujours en ligne j’ai parfois au milieu des infos des encarts publicitaires sur ce que j’ai acheté plus d’autres choses qui « pourraient me plaire »…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s