N comme Natacha

Une jeune photographe belge, Natacha de Mahieu, démontre par une série de photos à quel point certains lieux sont devenus les victimes d’un « surtourisme » dû principalement à la mode de « l’instagrammable« 

Le but de sa série de photos est de rendre visible cette surconsommation des lieux et c’est assez réussi, comme on peut le voir dans la vidéo ici.

La photo d’illustration de ce billet, prise en Cappadoce, est de Natacha de Mahieu et vient du site de France Culture.

Pour ceux que les manipulations instagram par les influenceurs/-euses intéressent, voir ici.

32 commentaires sur « N comme Natacha »

  1. J’ai toujours pris des photos plaisir avant tout
    J’ai toujours partagé mes bons moments en voyage avec ma famille
    Maintenant partager avec mes lecteurs sur mon blog c’est sympa aussi
    Mais chez moi ce n’est nullement maladif c’est avant tout l’esprit partage :), mais oui je sais on empêchera jamais les critiques malsaines empruntes de jalousie mais cela dit ça me passe au-dessus de l’épaule 🙂
    J’vais aller jeter un œil sur tes liens
    Merci Adrienne 🙂

    J’aime

    1. nos photos ont une valeur de souvenir personnel, je pense, en tout cas mes photos de vacances m’aident à me souvenir 😉
      pareil pour les photos de famille ou d’amis, avec une grosse charge d’amour en plus du souvenir 😉
      Merci et bonne journée!

      J’aime

  2. La surconsommation, de quoi que ce soit, est un autre aspect de notre comportement de victime de l’approche économiste du monde.
    Cette approche « pousse au crime » qui nous fait apprend, si tôt et délibérément, confondre « appétit » et « goinfrerie ».

    J’aime

  3. J’ai lu cet article il y a un jour ou deux et il m’a interpellée. Moi qui reviens de vacances avec chaque fois des centaines de photos! Je n’en publie qu’une toute petite partie sur le net, sur mon petit blog confidentiel. Mais je dois reconnaître que voir une belle photo me touche et peut contribuer à mon envie de voir certains lieux (les merveilleuses photos du mont Saint Michel de mon ami Gilles par exemple!).

    J’aime

    1. ça me fait penser à cette « aiguille creuse » devenue hautement instagrammable après le succès du film sur Arsène Lupin avec Omar Sy et où il a aussi fallu prendre des mesures 😉
      chaque fois que je suis à Bruxelles et que je passe par la Grand-Place je me dis que je dois figurer sur un tas de selfies 😉

      J’aime

  4. Cette photographe, en plus de faire de belles photos un brin « fantastiques », a une démarche intéressante, merci dame Adrienne pour cette découverte. C’est quoi Instagram ? sourire cosmique ! Douce journée à toi, à tout bientôt. brigitte

    J’aime

    1. oui c’est intéressant pour qu’on se rende compte… comment la montagne aussi est « sur-piétinée » en certains endroits
      ce qui m’a le plus choquée, ce sont les gens qui se font des photos dans un champ, détruisant une grosse part de la récolte…

      J’aime

  5. « Et alors ? » comme aurait dit François Fillon.

    Il faudrait interdire aux gens d’aller et venir, de photographier, de parler, de publier et ne laisser ce droit qu’aux journalistes et invités « célèbres » et « reconnus » des médias ?

    J’avoue que ce pullulement de jeunes « sociologues critiques gavés-blasés qui ont tout lu tout vu tout bu tout su » me fatigue de plus en plus.

    Je vais aller photographier mon jardin, tiens ! C’est un endroit où il ne vient personne, et surtout pas de donneurs ou donneuses de leçons ! 😉

    J’aime

  6. Instagram! Je n’y suis pas. Mais j’en ai vu des filles qui posaient devant des montagnes, sans regarder vraiment la montagne et que dès que la photo était prise se précipitaient sur leur téléphone pour poster. Quelle bêtise mais aussi quelle bêtise de celles et ceux qui regardent et veulent faire la même photo. Je te laisse lire cet article révélateur de ce qui s’est passé en Suisse dernièrement. https://www.easyvoyage.com/actualite/suisse-auberge-aescher-victime-de-son-succes-88137
    Une chose est sûre, je n’irai pas là-bas!

    Et que penser de ces gens qui sillonnent le monde pour voir les sites où ont été tournés certains épisodes de Game of Throne? Les gars, ils ne viennent que parce qu’ils connaissent la série mais s’en foutent carrément de découvrir véritablement l’endroit. Il faut juste prendre un selfie et repartir… Triste monde… Un peu. Bises alpines.

    J’aime

  7. Bonsoir Adrienne
    Je ne sais pas si tu viens lire ma réponse sur mon blog à la question que tu m’as posée ce jour ?

    Non pas au fusain

    Ce sont mes photos personnelles que je retravaille informatiquement sur sur un site en jonglant avec la souris jusqu’à ce que le résultat me plaise
    Bonne soirée

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s