U comme umeur

Le soir, quand Madame allume son téléphone portable pour une dernière vérification, elle pourrait chaque fois gagner un pari: dès que Lynn la voit en ligne, arrivent ses messages:

– Je vous ai vue marcher en rue, vous aviez l’air bien contente!
– Ah oui, fait Madame, j’ai le sourire, en général, alors j’en reçois en retour, et même parfois je chante en marchant.

Lynn, plus rien ne l’étonne.
Et ça discute jusqu’à ce que Madame dise « bon, maintenant il faut dormir ».

Ensuite évidemment Madame ne dort pas, elle pense aux petits soucis de Lynn, mais bizarrement ces conversations la mettent de bonne humeur.
Ou plutôt umeur, comme on dit dans le dialecte du Val d’Aoste.

– Quelqu’un parmi vous est déjà allé au Val d’Aoste? demande Enzo, l’Italiano vero qui s’occupe du club de lecture italien.

Oui, le père de l’Adrienne y a emmené sa famille pour un aller-retour d’une journée, alors qu’ils étaient en vacances du côté de Chamonix et qu’une adresse valdostana lui était recommandée par un de ses guides culinaires.

Un repas mémorable, c’est vrai, dans une ferme où aucun menu n’était affiché et où des plats – savoureux mais gargantuesques – se succédaient sans qu’une parole puisse être échangée, pour cause de langue inconnue 😉

– Je pense, dit Lynn hier soir, que ma fille est déjà dans sa puberté!

La gamine a tout juste huit ans. Mais sa mère est une nature inquiète qui aime tirer ses enseignements médicaux d’internet.

– Elle n’était que 19e au cross de l’école, et normalement elle se bat pour être sur le podium.
– Elle est peut-être juste fatiguée? dit Madame, qui n’ose pas ajouter qu’elle mange trop gras et trop sucré et se couche trop tard.
– Je vais lui faire faire une prise de sang, dit-elle, elle avait soif, hier après l’école, j’ai peur du diabète.

En voilà une, se dit Madame, qui ferait mieux de lire des Gaston plutôt que encyclopédies médicales…

***

Texte écrit d’après une consigne de Joe Krapov – merci à lui – qui demandait
1. de lister 12 mots ou concepts qui nous mettent de bonne humeur ; chacun d’eux commence par une des premières lettres de l’alphabet (A B C D E F G H I J K L)
2. de dire pourquoi et comment survient la bonne humeur.

Je me suis basée sur les tags qui reviennent le plus souvent sur ce blog et ça donne ceci:

Amitié – Bruxelles – Chanson (chanter)DialectesÉlèves/Expo – Fleur(s) – Gaston/GastronomieHumourItalie/italienJeuKrapoverieLangue/Littérature.

En gras, vous l’aurez compris, ceux qui ont un rapport avec ce billet.

23 commentaires sur « U comme umeur »

  1. Bravo pour ce nouveau texte.
    Les consignes d’écriture de Joe Krapov mettent Dame Adrienne de bonne humeur mais qu’en était-il de Mini-Adrienne et du concept des repas gastronomiques au siècle passé?

    J’aime

    1. sans rien dire, on est venu déposer deux terrines de pâté sur notre table, donc on a compris qu’on devait se servir soi-même, puis on a enlevé les terrines et apporté un énorme plat de jambon cru, et ça a continué comme ça, plat après plat, on a fini par observer une table qui avait de l’avance sur nous, comme ça on a su ce qui nous attendait encore 😉

      J’aime

      1. Merci pour votre explication mais je pensais plutôt à l’activité de rester à table au lieu d’aller se promener ou jouer dehors.

        J’aime

    1. c’est une très belle région, c’est vrai, on est rarement allé en montagne avec mes parents, mais les deux fois où on l’a fait ça m’a laissé un souvenir immense, du vrai bonheur, une fois dans les Alpes et une fois dans les Pyrénées 🙂
      merci, bonne journée!

      J’aime

  2. Quand Merveille était à l’école primaire, une de ses camarades eu des premières règles.
    La petite camarade avait HUIT ANS !
    La pauvre !
    Heureusement qu’elle était en France sinon, dans le pays d’où venaient ses parents, on l’aurait mariée illico…

    J’aime

  3. Tout ce récit de vécus divers me met de bonne humeur en retour, malgré mes inquiétudes à propos de mon blog bloqué !

    Mais tout le monde ou presque à pratiqué le « tout en un » cette semaine. Preuve que la formule du « Dictionnaire amoureux » n’est pas si répandue que cela dans les imaginaires ! 😉

    J’aime

      1. je viens de revérifier: quand tu vas sur le blog, il s’ouvre sur le billet du 19 septembre, même si j’utilise le lien feedly vers le dernier billet, pour avoir les plus récents il faut passer par le calendrier…
        pas toi?
        et oui, le billet ‘test’ marchait!

        J’aime

  4. Un ami Valdôtain nous a proposé de nous faire visiter sa belle vallée mais ça a déjà été repoussé deux fois… Je ne désespère pas que ça ait lieu un jour! Pour le moment il parle du printemps prochain…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s