7 petites phrases

– Tu n’as qu’à téléphoner le matin, pour dire que tu ne viens pas travailler parce que ta belle-fille va accoucher!

(deux dames sur le quai avant le départ du train)

– Pour une fois que je paie mon train!

(un jeune homme à son copain, dans le train)

– Et tu habites toujours chez toi?

(une dame au serveur à la terrasse d’un café bruxellois)

– Si! j’ai une salle de bains! mais je n’ai pas de lumière dans ma salle de bains!
– Ah! tu n’as pas de luminaire!

(deux hommes en discussion dans la rue)

Hier gaat dat niet gebeuren! (ça n’arrivera pas ici)

(l’employé du musée, à Bozar, à l’Adrienne qui lui dit qu’elle n’a pas de boite de soupe ni de colle forte dans son sac)

Dat is toch niet praktisch! (ce n’est quand même pas pratique!)

(l’amie à l’expo à la KBR en voyant les riches reliures de certains manuscrits exposés)

***

Quand on se balade sans oreillettes et sans smartphone, on voit et on entend du choquant, du comique, du surréaliste…

Vous devinerez sans doute laquelle de ces petites phrases a le plus fait rire l’Adrienne 🙂

30 commentaires sur « 7 petites phrases »

  1. Oui c’est sympa et surprenant de se nourrir de la rue , la vie tout simplement sans filtre , sans chichi et c’est bidonnant , parfois désolant …
    Bonne journée Adrienne , rendez-vous ici demain chez toi même ad … 🙂 ?
    « Un être cher existe toujours en nous tant qu’il habite nos rêves. » de Cyril Guedj

    J’aime

  2. Je me demande … quels petits bouts de nos phrases feront-ils les délices d’auditeurs furtifs ? Il m’arrive de changer de langue dans le fallacieux espoir de rester discret, méthode hasardeuse ….

    J’aime

    1. très hasardeux, oui, en vacances pour ne pas être compris mes parents passaient au patois flamand (un jour des Hollandais ont prétendu qu’ils comprenaient ;-)) et mon mari était persuadé que personne à l’étranger ne comprendrait le néerlandais (or le garçon du restaurant où on était ce jour-là était un jeune flamand exilé par amour ;-))

      J’aime

    1. par après je me suis demandé si le sens de la question était « tu habites toujours à la même adresse? » ou « tu as emménagé chez ta copine? » ou une autre variante 😉
      Une chose est sûre: il a répondu « oui, oui! »

      J’aime

    1. la soupe et la colle, c’est moi qui l’ai dit et la réponse du type m’a étonnée donc je lui ai demandé pourquoi il croyait que ça ne pourrait pas arriver « chez nous »
      Oui, ça m’a fait rire, mais pas aux larmes, ce n’était pas de l' »hybris », juste une sorte de candeur de sa part, de la modestie belge, croire que son musée n’est pas assez important pour attirer ce genre d’actions…
      ce qui m’a fait éclater de rire, c’est le pragmatisme hollandais de l’amie Antoinette 😉

      J’aime

  3. Mon mari, quand il rentre de courses, me rapporte souvent des morceaux de conversations attrapées au vol et ça l’énerve au plus haut point quand les gens se parlent d’un portable à l’autre pour des « c……ies »..qu’il dit…..par exemple, un monsieur, dubitatif, l’air perplexe d’une poule qu’aurait trouvé un couteau, appelle sa femme « je suis devant le rayon pâtes, je ne sais pas lesquelles prendre, tu veux quoi ? »..
    ps : tu n’as pas fait le devoir du lundi ?

    J’aime

    1. non, pas fait, et j’en ai prévenu Monsieur le Goût dès vendredi, pour qu’il n’ait pas à se déplacer inutilement 😉
      (au magasin il y a aussi des femmes qui téléphonent au conjoint ou à l’enfant pour savoir ce qu’ils désirent manger ;-))

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s