Z comme zorg

Il était le premier sourire du matin quand l’Adrienne allait à l’école et qu’il fumait sur le pas de sa porte.

Il est rare de le rencontrer en rue, il ne sort que pour aller s’approvisionner au petit magasin du coin.

Mais jeudi il était en route de bonne heure quand l’Adrienne l’a croisé.

Il est vrai que depuis plus d’une semaine, il avait un souci: la banque qui s’occupe de ses versements était fermée.

– Il faut tout de même que je paie ma télé et mon électricité! dit-il.

Lui, comme la maman de meilleure amie et même celle (toujours en pleine forme) de l’Adrienne, et tant d’autres, ne se débrouillent pas avec les nouvelles technologies.

Le petit monsieur a besoin d’un guichet avec une vraie personne qui lui fasse sa paperasse.

La mère de l’Adrienne a besoin de sa fille qui est à 850 km. Elle ne comprend pas qu’il faut donner des procurations. Elle pense que sa fille n’a qu’un coup de fil à passer pour tout régler.

– Tu n’as qu’à dire que tu es ma fille! rétorque-t-elle quand l’Adrienne essaie de lui expliquer quelle sorte de formulaire il faut remplir.

– Nous n’avons rien réglé au moment où maman était « encore bien », dit meilleure amie. Alors maintenant on a un tas de démarches et de difficultés. On doit pourtant la vendre, sa maison!

Hé oui, pour payer les soins et la maison de retraite.

Mais quand la maman était « encore bien », elle jugeait inutile le « zorgvolmacht« , une sorte de procuration qui donne la permission à quelqu’un de s’occuper de tes affaires, financières ou autres, le jour où tu n’en es plus capable.

– Et ma femme de ménage! poursuit le petit monsieur, ça fait un mois qu’elle n’est plus venue!

Normalement elle vient tous les quinze jours.

– Et bien, rit l’Adrienne, elle aura d’autant plus de travail, quand elle viendra!

Mais il reste soucieux:

– J’espère qu’elle va venir cette semaine…

Lui aussi aurait besoin que quelqu’un téléphone à sa place…

***

‘zorg’ est le mot qui veut dire ‘soin’, prendre soin, donner des soins, mais aussi ‘souci’

38 commentaires sur « Z comme zorg »

  1. Vieillir n’est pas toujours facile. La mère de l’Adrienne a de la chance d’avoir une fille qui continue à prendre soin d’elle malgré les 850 km qui les séparent.

    J’aime

  2. J’ai tort, je le sais, mais je laisse les opérations bancaires à mon époux, je pense que j’y arriverais, mais j’ai choisi la facilité. Pour les personnes seules et avec des handicaps ce n’est pas facile, ma petite fille Kine., à prix rdv et va conduire elle même un de ces patients de 95 ans aveugle chez la pédicure car il est seul et n’a personne pour s’occuper de lui. Pour se fournir en argent liquide il faut parfois aller loin. C’est fini le temps où le facteur apportait le montant de la retraite à domicile. Mais les vieux coûtent cher paraît-il… 😏😠😠😠😊

    J’aime

    1. c’est normal ce partage des tâches, je pense, la banque était aussi la responsabilité de mon mari et je déteste m’occuper de ça 😉
      et oui, si on n’a pas un bon « réseau », on est perdu… le monsieur de la photo a encore son frère et il a aussi une infirmière à domicile… mais bien sûr plus on avance en âge, plus on a besoin de plus jeunes que nous!
      Bises, bonne journée!

      J’aime

  3. Oui tout devient bien compliqué, ici notre banque a surfé sur la vague COVID pour ne plus ouvrir que le matin. Bravo pour les gens qui travaillent !
    En plus tu reçois des mails frauduleux de plus en plus sophistiqués, à un certain âge ce doit être difficile de ne pas tomber dans le panneau !
    Ma mère pour le moment compte sur ses voisins pour l’aider dans ses démarches.
    Je lui avais fait imprimer par un ami, des attestations de sortie lors du premier confinement, sa réponse a été : J’ai « untel » qui m’en a imprimé, ne t’inquiète pas, le jour où je mourrai tu seras avertie ». Alors, je ne me mêle plus de ses affaires !

    J’aime

    1. oui ma mère aussi balance entre « fais ça pour moi » et « ne mets pas le nez dans mes affaires financières » 😉
      il n’y a qu’à s’en accommoder, puisqu’on ne peut rien y changer 😉

      J’aime

  4. Il s’est passé quelque chose d’inouï ici il y a 8 mois: une manifestation de personnes âgées revendiquant des employés aux guichets de banque ! Ils ont été entendus, eux qui ne comprennent rien ou peu à l’informatique: certaines banques ont mis un employé 1h par jour, de 8 à 9h pour eux. Pas grand chose, mais…

    J’aime

  5. L’époque du client roi est loin derrière nous. Les agences ferment, en France les « tabacs » accueillent les non-connectés et les aident à faire leurs virements… Peut-être cela se fera-t-il en Belgique aussi ? Dans mon quartier, beaucoup vont à la poste où on les aide encore pour tout ça. Encore faut-il avoir un bureau de poste à proximité.
    C’est un scandale de mettre ainsi des tas de gens dans la panade. (Notre agence bancaire depuis plus de quarante ans va fermer aussi.)
    J’espère que ton vieux voisin trouvera de l’aide.

    J’aime

    1. ici nous avons la maison de quartier qui aide deux fois par semaine et qui offre même un café en plus de l’aide aux paperasses diverses 😉
      il a trouvé la banque ouverte, finalement, je crois qu’il avait dû oublier que la banque ferme le 11 et le 15 novembre

      J’aime

  6. Mais oui, je me souviens de lui. Hélas, les mères se méfient de tout le monde
    et même de leur fille 😉 Je plains ton voisin qui a l’air de se sentir démuni.
    Finalement, avoir des enfants, ça soulage, surtout vers la fin 😉

    J’aime

  7. C’est bien pour cela que je veux rester autonome tant que cela sera possible ! Mais pour mon histoire de facture d’eau de 3.581,85 euros qui m’a dépassée, j’ai baissé les bras et donné quitus à ma fille qui a écrit à l’Elysée… et a eu une réponse : le préfet de Loire-Atlantique va s’en occuper ! ! !

    J’aime

  8. Feu mon beau-père ne jurait que par le téléphone pour les démarches administratives et n’aimait pas non plus les guichets automatiques. Il ne faut pas se moquer. Peut-être des choses nouvelles arriveront que nous ne saurons pas gérer?

    J’aime

    1. oh je ne me moque pas du tout et je suis désolée si mon billet donne cette impression!
      au contraire, je me fais du souci pour tous ceux qui doivent se dépêtrer là-dedans sans avoir les outils nécessaires et je suis bien consciente que si je vis assez longtemps mon tour viendra.

      J’aime

  9. Coucou. Moi ce genre de propos me rend triste. On vit dans une société qui ne fait pas attention à nos anciens. En Suisse, ce n’est pas mieux. On supprime les offices de poste, le facteur ne passe plus tous les jours, etc. Il y a tant et tant d’exemples pour illustrer ceci! Dernièrement, une ville de moyenne importance suisse a supprimé les distributeurs de billets. Il faut prendre son billet maintenant avec son téléphone intelligent et si on n’a pas de téléphone intelligent, et bien on est considéré comme le dernier des cons. Non, on n’arrête pas le progrès et on continue sur le chemin détestable de la connerie. Pardon, pardon. C’était le coup de gueule de Dédé

    J’aime

    1. je suis d’accord 🙂
      et ce n’est pas seulement un problème d’âge, bien des gens ne se débrouillent pas avec les outils numériques – la maison de quartier dont je parle plus haut donne aussi constamment des cours gratuits « comment faire ceci » et « comment faire cela » avec le smartphone…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s