Adrienne se souvient

Combien d’années ont passé depuis la dernière fois que l’Adrienne a entendu son père chanter ce Rorate coeli, difficile à dire, mais de gros, gros paquets d’eau ont coulé sous les ponts, depuis.

Et pourtant!

A la première note elle se retrouve dans l’ambiance de ces célébrations du temps de l’Avent, avec le froid de l’église, la dureté des chaises, les odeurs d’encens, les bougies qu’on allume… et ces voix d’hommes venant du jubé, lieu mystérieux où la petite fille n’a jamais eu le droit de monter.

Bon anniversaire à tous ceux qui sont nés un 2 décembre 🙂

26 commentaires sur « Adrienne se souvient »

  1. Ouvrir le billet sur le chant le plus émouvant de la liturgie, MERCI !
    Bien sûr aucune nostalgie, juste l’immense regret d’en avoir été exclue si longtemps…
    Que votre journée soit à l’image de l’espérance de ce chant !

    J’aime

  2. J’ai toujours trouvé le chant grégorien apaisant. J’en ai même toute une collection de CD que bien sûr, comme tous les autres, et Dieu sait si j’en ai, je n’écoute plus jamais !

    J’aime

  3. Je me rappelle surtout le froid, en culotte courte, sur les bancs de cette chapelle chez mes fondus qui nopus parlaient du paradis et nous faisaient vivre l’enfer…
    Et on avait inérêt à sembler convaincu du bien fondé de la chose.
    Bref, ce « rorate coeli » n’est pas un super souvenir… 😉

    J’aime

  4. Merci de partager cette voix, ce chant, ces souvenirs. Des voix d’hommes venant du jubé, il y en avait de très belles, comme celle de ton père, certainement.
    Bonne journée, Adrienne. L’hiver est là, brrr.

    J’aime

  5. En entendant j’ai plongé directement dans la petite église du village endroit où les odeurs d’encens le calme et la paix me remplissais tellement. Et la voix de mon père au jubé… Et aujourd’hui quand j’ai la chance de visiter ou d’entrer dans une église c’est toujours cette sensation d’élévation qui m’habite.

    J’aime

  6. Dans ces endroits je n’entre plus guère, mais tes souvenirs ont ravivé les miens. Sauf que mon frère, à mon connaissance, n’a jamais chanté au jubé. Cet endroit, le jubé, est d’ailleurs tellement obsolète que le clavier de ma tablette n’en voulait pas, j’ai dû lui forcer la main 😉
    Au cas où le 02/12 te concernerait, 🎂 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s