E comme esprit fort

– Qu’est-ce que tu regardes comme ça? les chiens en peluche?

Évidemment, ça devait arriver, vu que tous les jours il vient se planter devant cette vitrine, oui ça devait fatalement arriver que ce moqueur de Jean le voie et le tourne en ridicule.

Mais c’est plus fort que lui, et d’ailleurs c’est comme fait exprès, c’est sur le chemin entre l’école et la maison, donc deux fois par jour il passe devant, et le soir il s’y arrête plus longuement.

Cartable à terre et mains dans les poches, le nez rougi par le froid.

– Non, répond-il, je regarde les petits soldats. Il y en a même un qui est écossais, avec un béret à pompon…
– Pfff! tu crois encore au père Noël, toi!

Il rit bien fort en s’éloignant.

D’un rire qui sonne faux.

***

Écrit pour le jeu 83 de Filigrane – merci à elle! – photo et consignes ici.

33 commentaires sur « E comme esprit fort »

  1. Il regrette sans doute le temps où il y croyait.
    C’est étrange, quand j’étais tout jeune, on me faisait croire à l’existence de Saint Nicolas mais pas au Père Noël. À Noël, on fêtait la Noël.

    J’aime

    1. À Noël, nous recevions aussi des cadeaux, mais c’était le petit Jésus qui les apportait, et nous savions très bien que c’était symbolique. Par contre, Saint Nicolas, on y croyait dur comme fer. J’en viens même à me demander si on ne nous a pas fait croire qu’il n’existe pas … 🫢

      J’aime

      1. Je n’ai effectivement pas trouvé le nom du photographe, mais je viens d’ajouter un lien.
        Ce que je sais , c’est que c’est une photo prise à Paris, en 1947.

        Au fait, mon pseudo , c’est La Licorne …:-)
        « Filigrane », c’est le nom du blog !

        Bises amicales

        J’aime

      2. ah! désolée! je m’embrouille autant dans les pseudos et noms de blogs qu’avec les noms, deuxièmes noms, prénoms et petits noms gentils à la lecture d’un roman russe 🙂

        J’aime

  2. L’expérience de la dureté et de la cruauté du monde : la frontière infranchissable entre la rue et le jouet exposé à laquelle vient s’ajouter la moquerie du semblable.

    J’aime

  3. Saint Nicolas, une découverte de mes huit ans lors d’une année scolaire dans le nord… l’exotisme est parfois tout près de chez nous, où n’existait que le père Noël 🙂

    J’aime

  4. 6 décembre, Saint Nicolas m’a comblée il y a 49 ans aujourd’hui en me faisant rencontrer mon mari, un cadeau dont je le remercie tous les jours…
    Cette photo est merveilleuse, ce garçon pouvait aussi rêver d’un chien mais il n’a pas oser l’avouer à son copain railleur, tout est possible ! Douce journée dame Adrienne, à bientôt. brigitte

    J’aime

  5. Dans mon Pas-de-Calais natal (Hauts de France maintenant, pfff, ridicule appellation…) On fêtait Saint Nicolas et Noël aussi, foin de l’avarice… 😉 Malheureusement, dans la rue devant les portes ouvertes des maisons, passait non seulement Saint Nicolas, très gentil, mais aussi le Père Fouettard très sévère qui morigénait les enfants pour les dissuader de faire des bêtises. Toute petite, j’en avais une peur bleue.

    J’aime

    1. ah oui, avec son grand sac sur l’épaule pour y mettre les enfants pas sages 😉
      mais en Flandre on a plutôt la tradition du « zwarte piet », un personnage au costume bariolé qui accompagne le grand saint pour l’aider à porter et à distribuer les jouets 🙂
      Les « zwarte piet » sont très controversés de nos jours parce qu’ils ont le visage maquillé en noir…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnons_de_saint_Nicolas#P%C3%A8re_Fouettard_(Zwarte_Piet)

      J’aime

    1. Je ne connaissais pas cette histoire de chien par contre mon grand-père chantait avec son entrain habituel:
      Mademoiselle from Armentières
      Parlez-vous?
      Mademoiselle from Armentières
      Parlez-vous?
      🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s