F comme Fanny

C’est la toute première fois que Fanny voit une de ses œuvres sélectionnée et accrochée au mur d’une véritable exposition.

Et croyez-le, ça lui donne des tas d’émotions fortes.

Confier un de ses « bébés » à d’autres, supporter l’idée du regard critique qui sera posé sur lui, d’abord par le jury, puis par le public, tout ça demande une bonne dose de confiance en soi.
Qu’elle n’a pas vraiment.
Mais ses parents, son chéri, ses professeurs ont été unanimes:

– Vas-y! Lance-toi!

Alors elle s’est lancée.

Puis le miracle a eu lieu: se retrouver parmi la poignée de finalistes sur les plus de cinq cents envois.
Elle en est fière, bien sûr.
Pourtant, lors du vernissage l’anxiété ne l’a pas quittée: est-ce que le public allait aimer? comprendre? ou se moquer?

Alors quand elle est revenue deux jours plus tard pour revoir toute l’expo à l’aise, elle est repartie de là tout heureuse:

– Cette œuvre-là est la vôtre? s’est exclamée la dame de l’accueil, étonnée de son tout jeune âge. C’est ma préférée! C’est la seule que j’aie photographiée, lors du vernissage! Et j’ai dit au conservateur, pour rire, bien sûr: « Celle-là, tout à l’heure, je l’emporte chez moi! »

***

Photo du sapin de Noël – cadeau de La Roche – dans toute sa splendeur illuminée, à la demande de Pastelle 🙂
Photo prise par un des photographes de la ville, la mienne n’était pas assez belle.

La photo de l’œuvre de Fanny peut être envoyée en privé à qui le demande 🙂

33 commentaires sur « F comme Fanny »

  1. Bravo à Fanny et merci à tous ceux qui l’ont encouragée, ses parents, son chéri, ses professeurs et vous bien sûr.
    Le sapin est remarquablement bien décoré, merci aussi pour cette photo lumineuse.

    J’aime

      1. Je sais que la photo n’est pas de vous.
        Aujourd’hui, contrairement à hier où j’avais confondu le prénom de la malade avec celui de sa visiteuse, j’ai essayé de lire correctement et c’était écrit que la photo du sapin n’était pas de vous.
        😉

        J’aime

  2. Le sapin est magnifique comme l’histoire de l’oeuvre de Fanny et de sa confiance en soi qui grandit. Vraiment, cette fichue confiance en soi est mal répartie, certain.es ne doutent de rien, peut-être à tort ? D’autres, c’est l’inverse et il est bien difficile de les inciter à se lancer.
    J’aimerais beaucoup recevoir la photo de la création de Fanny qui a été exposée et a recueilli tant de compliments.
    Bonne journée.

    J’aime

  3. C’est à ça qu’on voit la différence entre un technicien et un artiste : Le premier est souvent fier de ce qu’il a fait, le seond est désolé en comparant ce qu’il a fait à ce qu’il avait souhaité faire.
    (c’est ce qu’a dit Maria Callas après avoir interprété Floria Tosca.)
    A se demander si la déception n’est pas la marque distinctive de l’art… 😉

    J’aime

  4. Oh ! ♥
    Merci infiniment, il est magnifique ! ♥
    Le boulot de dingue que ça a dû demander !!! 😮
    Le mien me semble ridicule à présent, ça me donne envie d’y ajouter des lumières… 😉
    Et bravo à Fanny et je veux bien voir son oeuvre.

    J’aime

    1. oui c’est une nouvelle technique de décoration qui demande en effet beaucoup plus d’heures de travail, bien vu!
      (moi je n’en mets pas cette année, comme ça il n’y a aucun souci de concurrence ;-))

      J’aime

  5. Vraiment illuminé du pied à la tête, ce beau sapin ! Ces éclairages de fête contrastent joliment avec l’ambiance plus obscure dans les quartiers non marchands – les économies d’énergie se voient aussi.
    Bravo, Fanny ! Je suis curieuse de découvrir son œuvre, bien sûr, merci.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s