K comme Kiribati

Kiribati? s’étonne l’Adrienne en lisant le message de MSF.
C’est quoi, ça? ça se trouve où?

Bon, si ça vous intéresse, vous ferez comme elle, vous irez sur wikisaitout et vous comprendrez pourquoi ça vous est inconnu: c’est un petit atoll qui n’est devenu indépendant qu’en 1979 et qui ne s’appelait pas comme ça avant 🙂

Mais ce qu’il a d’emblématique, c’est qu’il est un bel exemple (si on peut dire) de ces endroits du monde qui ne sont pas les plus gros pollueurs mais qui sont les premières victimes.

Le point culminant de leurs îles s’élève à trois mètres au-dessus du niveau de la mer.

Oui, vous avez bien lu: trois mètres.

Bref, en lisant le billet de MSF on ne peut que conclure « het is dweilen met de kraan open« , comme on dit chez nous, ce qui peut se traduire par « on passe la serpillière alors que le robinet continue de couler ».

24 commentaires sur « K comme Kiribati »

  1. Hélas ! Mais quel aveuglement ! J’ai appris hier que les prochains jeux olympiques d’hiver auraient lieu en Arabie Saoudite ! On skiera dans le désert sur des pistes artificielles, alors qu’en France, si ça continue, on ne pourra plus skier en montagne… On marche vraiment sur la tête.
    Bonheur du Jour (http://bonheurdujour.blogspirit.com)

    J’aime

  2. Malheureusement, il ne faut pas demander aux décideurs d’être réalistes, raisonnables et de tenir compte des catastrophes dues à leurs décisions, ils ne sont intéressés que par LEURS intérêts le reste ils s’en foutent. Quelle honte…. Bonne journée. Bisous.

    J’aime

  3. Désastres partout, et sourde oreille de ceux que n’affectent pas ces changements climatiques….
    Je lis que dans cet archipel, surpopulation, maladies diverses etc. Mais que faire, que faire ?

    J’aime

  4. La situation est profondément injuste d’autant plus que « les pires pollueurs », comme dit notre ami Walrus, peuvent toujours payer pour polluer encore plus.

    J’aime

    1. hier je relisais une confirmation de ce qui avait déjà été dit ces dernières années, à propos du permafrost qui n’est plus si « perma » et qui libère – ou libérera sous peu – ce qui pourra arrêter notre folle farandole 😉
      (finalement ce sera la morale enseignée à ma mère dans son pensionnat pour jeunes filles « à la Maintenon » qui aura raison: on est toujours puni par où l’on pèche!)

      J’aime

  5. Comme je ne sais jamais s’il faut écrire serpillière ou serpillère, je préfère passer la wassingue. 😉

    Ça ne change rien à mon niveau de culpabilité dans l’histoire mais maintenant qu’on attribue chez nous des primes aux nouveaux co-voitureurs, je me demande si j’aurais droit à quelque chose en tant que pratiquement non-usager de l’automobile ! 😉

    J’aime

  6. Je ne connaissais pas Kiribati. Je suis allée lire. En 2015 déjà on a refusé le statut de réfugié climatique en Nouvelle Zélande à l’un de ses habitants.
    https://www.geo.fr/voyage/quand-les-iles-kiribati-seront-englouties-par-la-mer-ou-iront-leurs-habitants-157748

    Quant à l’histoire des jeux olympiques d’hiver, là aussi je suis allée vérifier tellement ça me paraissait hallucinant. En 2029. Ils ont largement le temps de polluer d’ici là, et de faire monter les eaux de Kiribati…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s