Dernier défi

Des souvenirs d’enfance et de grand-mère Adrienne sont remontés en force dès la découverte du mot proposé par Walrus pour le dernier défi du samedi de l’année: élixir.

Élixir! Déjà rien que le mot avec tout ce qu’il avait de mystérieux. Il semblait sorti tout droit des contes de mille et une nuits. En tout cas dans l’imagination fertile de la petite.

Un « dé à coudre » d’Elixir d’Anvers, c’est ce que prenaient les dames, après les repas de fête, quand les hommes passaient au cognac.
Mini-Adrienne ne pouvait que constater que les hommes et les femmes ne buvaient jamais les mêmes sortes d’alcool.

L’Élixir d’Anvers était supposé avoir des vertus thérapeutiques. Tant de choses qu’on croyait bonnes pour la santé quand l’Adrienne était petite fille!

Mais allez savoir pourquoi, elle-même n’a jamais voulu y goûter: que ce soit l’odeur de l’élixir, du cognac ou du whisky, elle n’aime RIEN de tout ça…

Allez, bon passage à l’an neuf, et restez prudents 😉

30 commentaires sur « Dernier défi »

  1. Bizarre, chez nous au cours des visites de nouvel-an dans les familles, même les enfants se voyaient proposer « une petite goutte sucrée ». J’imagine qu’on croyait que le sucre annulait les effets de l’alcool… 😉

    J’aime

  2. C’est bizarre, je connais la bouteille, l’étiquette, mais jamais goûté ni vu chez moi.
    Chez ma grand mère au Nouvel An, les dames buvaient un dé à coudre de liqueur de cassis qu’elle faisait elle-même.
    Hop, ce soir on fait le saut…ne pas tomber:-))

    J’aime

      1. Ma grand-mère aussi buvait chaque jour un dé à coudre de whisky. A l’époque, c’était censé dilater les artères. Comme ma grand-mère détestait ça, elle se bouchait le nez et avalait le whisky cul sec.

        J’aime

  3. Coucou Adrienne, tout d’abord :
    – UN GRAND MERCI pour vos [tes] jolis billets journaliers, joie à te lire, tel(s) joyau(x) d’écriture à découvrir, aimer, faire sien(s) et +++
    – Tu cites :
    * « Grand-mère Adrienne », cela me touche particulièrement car hier j’évoquais dans un poème la mienne, ma grand-mamie Félicie (que j’ai très peu connue) comme les autres décédés trop jeunes ;
    * « Walrus » et son « dernier défi du samedi » … que j’irai visiter en ce dernier jour 2022 !

    Peut-être participerai-je, monsieur Walrus,
    … l’écriture a été longtemps un état de grâce,
    … au fil des années, elle s’est interrompue, devenant chemin de croix,

    Ce mot « élixir » est très évocateur, pas de ceux cités précédemment, mais plus intime, coulant comme une grâce,
    … bien que mes ancêtres aient tous travaillé durement la vigne et participé aux bienfaits d’un bon vin,

    Nous avons tous un défi à réaliser, notamment pour 2023 … qu’il se réalise pour chacun(e), avec mes vœux sincères de paix, bonheur, amour, douceur, sincérité, sérénité, fraternité, sans oublier ce [votre] don de l’écriture et la joie de vous lire, toutes, tous !
    À bientôt !
    Que le meilleur vous accompagne, aujourd’hui et demain !

    Aimé par 2 personnes

    1. Un grand merci, Emma!
      et oui, j’étais sûre que ce lien vers le Défi du samedi était fait pour vous 🙂
      Encore une fois bienvenue parmi nous et excellente année 2023 avec des tas de joies (d’écriture aussi)

      J’aime

  4. Le mot « élixir » me fait toujours penser à l’Élixir parégorique… Rien à voir avec celui d’Anvers.
    A part ça pour prévenir une gueule de bois ou une indigestion , il y a chez nous un alcool au goût parfaitement ignoble, parait-il (je n’ai jamais essayé) : le Fernet-Branca

    J’aime

  5. Tu as raison, le mot élixir fait rêver…
    Sais-tu qu’il vient de l’arabe āl-ʾiksyr qui signifie « pierre philosophale » ?
    Monsieur Gougle est épatant !
    Bon bout d’an !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J’aime

  6. Un petit goût d’interdit qui me plaisait beaucoup dans ma prime jeunesse… Je boirai volontiers un petit verre de ton breuvage, ce ne sont que des plantes, elles doivent soigner tous les maux, non ? Bonne année 2023 dame Adrienne, que les étoiles brillent ardemment dans le ciel de ta vie. Bises de l’an neuf. brigitte

    J’aime

    1. pour ce soir je parierais sur des bulles 😉
      (oui c’et vrai mais une femme qui aurait dit: « donnez-moi plutôt un armagnac qu’une liqueur », aurait choqué à l’époque de ma grand-mère, je crois!)

      J’aime

    1. tu me rappelles les visites du premier janvier, avec mon grand-père (et ma grand-mère) on allait chez ses soeurs et frères, dans un ordre immuable et diplomatique, et chez chacun il y avait une boisson « fétiche » en quelque sorte 😉
      et la grand-tante Jeanne, devenue très malvoyante, a failli empoisonner ma grand-mère en lui servant du détergent vaisselle qu’elle croyait être du sirop de citron 😉
      bonne année!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s