H comme humeur légère

La ville avait la frite, le week-end dernier.

Normalement, au début de janvier, vous avez deux possibilités: soit la fête a lieu par un froid de canard et les plus heureux sont ceux qui ont prévu un déguisement sous lequel ils peuvent porter trois couches de pulls ou même une vraie doudoune; soit le temps est doux sous sa couverture de nuages et alors il pleut, auquel cas il vaut mieux avoir prévu un déguisement imperméable.

Par contre, ce qui était inenvisageable, c’est ce qui est arrivé ces dernières années, rappelez-vous, ce mal que le ciel en sa fureur inventa pour punir les crimes de la terre et qui a donné lieu à tout un nouveau vocabulaire, assez de nouveaux mots pour remplir plusieurs abécédaires, de A comme ARN-messager à Z comme zoonose, oui celui-là donc avait empêché les festivités.

Bref, cette année il faisait exceptionnellement doux.

Et un peu pluvieux.

Mais comme vous pouvez le voir, Nathalie et ses amis avaient la frite 😉

21 commentaires sur « H comme humeur légère »

    1. les groupes carnavalesques (par exemple celui dont Nathalie fait partie) choisissent chacun un thème, décorent un char, font des danses pendant le cortège… il y a aussi cet aspect-là, qui commence peut-être à prendre le pas sur l’autre, qui a lieu toute la soirée et toute la nuit, mystifier famille et amis 😉

      J’aime

  1. Ah ! ces nouveaux mots d’un vocabulaire vagabond, liés au fil du temps qui coud et recoud le bruit de la vie qui va… comme une pulsion de rides naissantes. Joli billet Adrienne.

    J’aime

  2. Coucou Adrienne, la frite cela me fait penser à Gaby ô oh Ô Gaby : « A quoi ça sert la frite si t’as pas les moules – Ça sert à quoi l’cochonnet si t’as pas les boules ». Oh, oh-oh-oh-oh
    Ah-ah-ah, oh-oh-oh-oh …
    Alain Bashung n’avait pas tort ; d’ailleurs, à cette époque-là, il était sûrement d’humeur légère et pas très clair … Le long, le long, le long …

    La photo des « enluminé(e)s » est MAGNIFIQUE !
    Quant au vocabulaire pandémique, il y aurait de quoi écrire au scrabble ou ailleurs !

    Merci pour ce texte sur le carnaval et d’avoir joint le lien vers … le défi du samedi et l’article : Dertienavond (Adrienne).
    À demain.

    J’aime

      1. Walrus propose un mot et on en fait ce qu’on veut, du long ou du court, du sérieux ou du ludique… 😉
        moi je sors rarement des souvenirs d’enfance et je ne participe pas chaque semaine de peur de bassiner tout le monde avec ma grand-mère Adrienne 😉

        J’aime

  3. Ce matin, dans l’émission Télématin, ils ont parlé du carnaval international des Tintinophiles, qui aura lieu dans mon village au mois de juin…les Belges sont bien sûr des invités de choix , pour ne pas dire d’honneur…
    C’est dire si la saison des carnavals va être longue. 🙂
    •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

    J’aime

      1. C’est parti d’une bande de copains passionnés de Tintin il y a 20 ans…
        Ils ont décidé de rendre hommage à leur idole en créant un festival…
        •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s