R comme Retour

 © Fred Hedin

Les agences immobilières, de plus en plus, arrangent le décor pour rendre la maison à vendre plus attrayante.

Il paraît que l’acheteur potentiel manque d’imagination et qu’il vaut mieux décider pour lui de la couleur des murs et de l’emplacement du canapé.

Mais ici l’agence n’a fait aucun effort, pas même un peu de nettoyage: la maison n’a que la valeur de son espace – ses grands espaces – et de son emplacement – « idéalement située » – pour justifier son prix.

Tout est à refaire.

Bien sûr, ce n’est pas dans les prix de Marie, mais elle y a vu l’occasion de revoir les lieux.

L’homme de l’agence la précède, lui ouvre les portes, lui fait son boniment.
Elle sourit.
S’il savait!

Et vraiment, rien n’a changé.
Même l’odeur de la maison est restée identique à son souvenir.

Et cette banderole!

– Vous n’avez même pas enlevé ça!

Elle rit tout à fait, à présent et jamais le type de l’agence ne comprendra pourquoi.

« Bonne annif » avait peint Jacques au pochoir en grandes lettres rouges, sa couleur préférée.

Comme disent les pédagogues d’aujourd’hui, c’est le message qui compte, n’est-ce pas 😉

***

Écrit pour Bricabook 423 – merci Alexandra!

48 commentaires sur « R comme Retour »

    1. probablement 🙂
      après une visite virtuelle, une signature virtuelle, un paiement virtuel, l’IA te fournira un code d’accès!
      la vie va devenir de plus en plus simple, faudra même plus s’inquiéter de fermer sa porte avec les clés restées à l’intérieur 😉

      J’aime

  1. Coucou tout le monde, bravo chère Adrienne pour ce Retour-Reportage… sur la visite d’une ancienne habitation en présence de l’agence immobilière ;
    Très bonne inspiration ramenant aux réminiscences et doux souvenirs avec Jacques… même les odeurs ressurgissent, le rouge aussi…
    Même si tout cela n’était que pure invention, je vous suis, pas à pas… dans cette visite et revis -grâce à vous- des souvenirs similaires !
    Merci de joindre le lien de Bricabook et de nous faire découvrir multitude d’ateliers…
    Ne pouvant suivre votre rythme d’écriture, je conclurai par : merci, bravo, à très bientôt !
    Aujourd’hui, je me suis promise de limiter Internet et d’apprécier la déconnexion…
    Belle journée à toutes, tous !
    Un bisou neigeux et glacé du Rhône, en région lyonnaise…

    J’aime

    1. oui cette fois c’est une fiction, inspirée par l’état de délabrement et par la banderole, bien sûr 🙂
      froid partout, je pense, bonne journée!
      (je me demande bien pourquoi je vous situais en Bretagne ;-))

      J’aime

      1. … un peu loin de vous par les kilomètres mais proche par le cœur et puis, à vol d’oiseau…
        tiens, j’aimerais bien être un aigle, sinon un nuage, ils courent si vite qu’ils sont déjà chez vous ! Bisous dominicaux.

        Aimé par 1 personne

  2. Il y a longtemps que je me demande à quoi servent les agences immobilières.
    Hormis évidemment, les nourrir et faire monter les prix plus vite que l’inflation, .
    Cela dit, le plafond de cette maison est vraiment à enduire et repeindre… 😉

    J’aime

    1. chez nous ce genre de maison est dépouillé de tout à l’intérieur (du plafond, du plâtre et du carrelages ou plancher) et remis complètement « à neuf »
      ça permet de demander le double du prix

      J’aime

    1. drôle de question!
      (ça ne me préoccupe pas du tout 😉 pour la maison d’avant, qui était celle de mes rêves, la seule chose qui m’inquiète chaque hiver c’est: penseront-ils à nourrir les oiseaux? je crains que non!)

      J’aime

    1. surtout que chaque agence a ses « trucs » pour agrémenter les photos d’intérieur et que de maison en maison au fil des mois on voit réapparaître le même canapé, les mêmes plantes en plastique 😉

      J’aime

      1. Je ne regarde cette émission que de temps en temps et n’ai jamais pu observer de « retour de canapés ou plantes vertes »
        Je remarque seulement que selon quelques « décorateurs » on enduit de gris plus ou moins foncé certaines surfaces, sans doute pour faire plus « dans le vent ». cCest tellement plus gai !

        J’aime

      2. je ne parle pas d’émissions télé, je ne les connais pas, je parle des agences de ma ville, qui mettent des photos sur leur site en vue de vendre un bien, et qui le « relookent » s’il est déjà vidé, donc toujours avec les mêmes meubles et fausses plantes vertes 😉

        J’aime

  3. Joli pied de nez, joli regard sur la vie. J’aime beaucoup ce texte qui parvient à n’être ni amer ni méchant. Le rire me semble étonnamment apaisé. Pas facile d’imaginer un retour qui ne soit ni revanchard ni mélancolique, d’être bienveillant et réconcilié avec les accidents du passé.

    J’aime

    1. oh merci! voilà un commentaire qui me fait très plaisir parce que justement, je ne veux pas être amère ni moqueuse!
      (accepter le temps qui passe, c’est un exercice pas si simple tous les jours ;-))

      J’aime

  4. Le texte est très ouvert. Pourquoi revient-elle voir un appartement vide ? Vu l’état dans lequel ils l’ont rendu, ils n’ont pas dû récupérer la caution. Qu’est devenu Jacques ? Ont-ils déménagé à la cloche de bois ? Combien de temps a passé ?

    Et surtout, noyé dans mes propres mots : qu’est-ce que ça fait comme bruit, une cloche en bois ?

    Il y a un tag pour retrouver tout le roman-puzzle ?

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup l’idée. On imagine plein d histoires à ce personnage, tantôt j’ai souri tantôt moins. J ai d abord pensé à un retour dans la maison d’enfance puis avec la banderole celle du couple et là encore je me suis interrogée : bons ou mauvais souvenirs ??? Courageux d’oser revenir en tous cas.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s