Z comme zébré

L’Adrienne l’autre jour a failli se faire écraser alors qu’elle était au beau milieu d’un passage zébré.

Écrasée par une ambulance 🙂

Oui, riez. Parions qu’à vous aussi ça rappelle un sketch de Raymond Devos 😉

Presque écrasée et copieusement injuriée par le chauffeur qui a tenu à s’arrêter pour exprimer ses doutes au sujet de ses facultés mentales et visuelles (et c’est là qu’est le rapport avec la canne blanche du monsieur de l’illustration ;-))

L’Adrienne pensait – peut-être à tort – que vu qu’elle était déjà à mi-chemin du passage zébré et que l’ambulance n’avait pas mis sa sirène, elle pouvait finir de traverser.

A tort ou à raison, elle ne le sait pas, en fait.

Et vous?

G comme gauche!

– Maintenant, tournez à gauche! commandait la voix désormais française de Madame GPS.

Or, à gauche, qu’y avait-il?

Un canal, plutôt large, et pas de pont.

***

Après la voix hollandaise qui prétendait appeler l’autoroute « E troisième » au lieu de « E 3 », voilà que celle-ci veut se jeter à l’eau.

Sans doute à cause des noms de rue tout à fait imprononçables pour elle, devinez comment elle dit « Bachtekouter » 🙂

Ah ça rigole bien, dans la nouvelle auto!

***

photo prise dans une galerie d’art bruxelloise

G comme GPS

– Il va faire beau ce week-end, avait dit le vendeur, profitez-en pour aller faire un tour en auto!

C’était la fin du mois de mai et en effet, l’Adrienne aurait dû « apprivoiser » sa nouvelle bagnole, au lieu de se lancer sur les routes de France un mois plus tard sans savoir comment activer les phares antibrouillards ou les essuie-glaces.

– Bah! je n’en aurai pas besoin en cette saison, s’était-elle dit. Mais évidemment sur les hauteurs de Fix il y avait une épaisse purée de pois et aux alentours de Clermont il avait drôlement draché.

Bref.

Elle avait pourtant bien lu le mode d’emploi, une fois en français et une fois en néerlandais 😉 mais elle n’en avait pas retenu grand-chose, sauf que le véhicule était conçu en pensant à sa sécurité: ainsi par exemple, il était impossible de manipuler le GPS tout en roulant.

Ce qui fait que toute la route, elle a dû bien tendre l’oreille pour comprendre ce que disait la dame du GPS: elle avait un (très) fort accent hollandais et quelques autres particularités, comme de dire les chiffres ordinaux au lieu des cardinaux.

Comme on ne peut pas non plus manipuler le GPS quand le moteur est coupé, elle a fait le chemin du retour avec la même voix hollandaise.

L’essence est trop chère et la planète bien assez polluée sans qu’on fasse tourner des moteurs juste pour tripoter des boutons 😉

P comme panifiable

Photo de Expect Best sur Pexels.com

La farine et la levure sèche étaient déjà dans le bol, bien mélangées, l’Adrienne tenait le gobelet d’eau en main et au moment de l’y verser elle est prise d’un doute: la farine d’avoine est-elle bien panifiable?

La réponse est non, évidemment 🙂

Le pain n’est pas devenu plus épais qu’une galette.

Chez l’Adrienne, de temps en temps c’est z’azis puis ze réflécis 😉

Mais qu’à cela ne tienne, le goût était excellent 🙂

E comme experts

Ce n’est pas le genre de nouvelles qui intéressent l’Adrienne mais le chiffre vu dans le titre lui a fait croire un instant qu’il y avait une erreur quelque part: une montre à 350 000 €?
ça existe?
et à quoi ça sert, à part lire l’heure?
qu’est-ce qui justifie un tel prix?
un tel achat?
ça veut dire qu’on a de l’argent à ne plus savoir quoi en faire?
a-t-on encore le sens des réalités, avec de tels achats?
est-ce que le reste est à l’avenant: le prix du slip, des chaussettes, du costume, de la chemise, des chaussures?

Bref, les questions se bousculaient dans sa tête et vérification faite, il s’agit bien d’une montre de 350 000 €.

L’Adrienne l’avoue sans honte: elle n’a absolument pas pitié du type qui la portait (notez l’imparfait) au poignet, comme on peut le voir sur toutes les photos de lui, ce qui n’a apparemment pas échappé à l’œil avisé de ceux qui l’en ont prestement délesté sur un trottoir d’Ostende.

Des experts, en somme.

***

photo prise à Ostende et qui à part ça n’a rien à voir dans l’histoire 🙂

I comme improvisation

Le petit musée Marguerite Yourcenar n’ouvre que de 14.00 h. à 16.30 h. alors l’Adrienne va essayer de remplir agréablement le reste de la journée 🙂

Plan A

Elle découvre qu’il y a un jardin botanique tout près.
Elle y va.
Évidemment, Mme GPS ne connaît pas ce « Hameau » en cul-de-sac et l’envoie chez un pépiniériste.
Par miracle, elle trouve quand même le jardin botanique et se rend à l’accueil.
On n’y accepte que les chèques (?!) ou l’argent comptant et ce sera 6,50 € pour admirer des étiquettes plantées dans deux parterres: toute la végétation est encore en dormance.
Elle n’a qu’un billet de cinq euros et un peu de monnaie, or elle suppute qu’elle en aura besoin pour payer l’entrée du musée.

– Bonne journée! fait-elle en se dépêchant de sortir de là.

Plan B

Elle ira donc à Bailleul.
Encore une de ces petites villes martyres (1) du front de l’Yser, reconstruite après destruction totale en 1918, dans un style plus flamand que n’importe où en Flandre. (2)
Pas de chance, c’est kermesse et on ne peut se garer nulle part.
Elle finit par laisser son auto à un kilomètre du centre, sur la route de Cassel.
Pas grave, ça lui fait une promenade et de toute façon elle a du temps à perdre.
Mais tout est fermé, la kermesse, les cafés et même le musée de l’école de dentelle, « jusqu’à nouvel ordre » à cause « des circonstances sanitaires ».

Plan C

Elle retourne donc à l’auto après avoir en vain cherché un café et des toilettes. Peut-être en trouvera-t-elle à St-Jans-Cappel?
Hélas, un salon de coiffure (fermé), une pharmacie (ouverte) mais pas le moindre bistrot et le clocher ne sonne que onze heures.
Elle demande à un homme qui décharge le coffre de sa voiture s’il y a un endroit où s’asseoir et boire un café.
– Là, fait-il en riant, sur ce banc. Si c’est vous qui apportez le café!
Bref, c’est lui le cuistot du coin (littéralement) et il ouvre à midi.

Plan D

– J’ai le temps de suivre un bout du « sentier des jacinthes » en attendant, se dit-elle. Mais dès qu’elle a tourné le coin, il n’y a plus ni balise bleue ni balise jaune à des mètres à la ronde.
Connaissant son sens de l’orientation, elle décide de faire sagement une heure de lecture dans l’auto.

C’est beau, l’improvisation 🙂

***

photo du Présidial prise à Bailleul le 10 mars – le bâtiment affiche trois instants de son existence gravés dans la pierre: construit en 1776, ruiné en 1918, restauré en 1920.

(1) « Quand mes grands-parents ont pu rentrer à leur ferme, après la guerre, ils ne reconnaissaient plus rien. C’est le cheval qui les a menés exactement là où avait été leur ferme », raconte le monsieur du musée Yourcenar.

(2) « C’est plus beau qu’avant! », dit-il à propos de cette reconstruction, « on a refait des bâtiments comme à Bruges. »

N comme nonante

Photo de Joonas sur Pexels.com

– C’est bien au numéro 90 que tu habites? demande l’Adrienne à l’amie qui fête son anniversaire ces jours-ci.

Évidemment, vous commencez à la connaître, elle lui pose la question APRES avoir posté la carte de vœux.

***

– Quel orgueil! On dirait bien que tu en es fière! dirait sa mère si elle lui racontait cette anecdote.

Et l’Adrienne qui croyait que l’autodérision est une forme d’humour 🙂

I comme incroyable!

C’est tout de même incroyable, se dit l’Adrienne en traversant la place du marché de la ville voisine, incroyable par les temps qui courent, pandémie et écologie, tant de raisons pour repenser sérieusement certaines choses…

En ce lundi midi, on était en train de démonter la grande patinoire qui avait été installée pour la période des fêtes.

Or pendant toute cette période, il a fait exceptionnellement doux, des températures record jamais notées, allant jusqu’à 15°C.
Et là, maintenant qu’on démonte, il gèle.

Puis l’Adrienne a repris sa petite auto pour rentrer chez elle.
Mais à la sortie de la ville voisine, paf! grand contrôle de police!

Avez-vous ceci et montrez-moi cela, et puis ce papier-là aussi! Bon, soufflez là-dedans… non! plus fort!

Vous connaissez le scénario.

Mais l’Adrienne, ah! l’Adrienne avait oublié à la maison son portefeuille avec son permis de conduire.

***

photo prise à une expo à Bruxelles en septembre 2019

Z comme zigotos

Vous vous souvenez des deux zigomars du 15 mai?

Les « Jojo-la-Terreur » d’il y a trente ans sont finalement restés des petits macho, l’autre jour ils avaient le tableau de chasse ci-dessus sur leur fb et se vantaient du peu de choses de la liste qu’ils n’avaient jamais faites.

Seulement cinq points manquants.

– Il n’y a vraiment pas de quoi se vanter, s’est dit Madame avec un peu d’humeur en déchiffrant la liste.

Deux jours plus tard, elle reprend son auto – restée sous son auvent depuis le 2 janvier, au point qu’elle commençait à se demander quelle utilité ça pouvait bien avoir, ce truc à quatre roues – et devinez quoi?

Elle a roulé sans permis.

Resté à la maison, dans l’autre sac.

Mais bon, « gotten a ticket« , elle avait déjà coché, un jour elle a dépassé les 70km/h et ça lui a coûté le prix d’une paire de chaussures.

Pas de quoi se vanter, donc 😉

B comme bredouille

Samedi dernier, l’Adrienne a encore fait fort.

Dès le réveil.

On était déjà au mois de mai, et pourtant la première chose qu’elle s’est demandée, en se réveillant, ce matin-là, c’est la question de savoir si Pâques était déjà passé ou pas.

Il lui a bien fallu trente secondes pour se rendre compte que oui. Du coup elle s’inquiète pour sa santé mentale.

Comme il y avait un entretien entre Amélie Nothomb et sa traductrice, et qu’en plus elle aime les cryptogrammes de l’édition du week-end, elle est sortie acheter le journal.
Et a été fort étonnée de ne trouver que des libraires et marchands de journaux fermés.
Hé oui, le premier mai, c’est la Fête du Travail, donc on ne travaille pas.

Puis comme son unique brin n’était pas encore éclos dans son jardinet, elle a eu comme une envie de muguet.
Elle a fait le tour des fleuristes: soit ils étaient fermés (voir plus haut) soit ils avaient une affichette à la porte ‘meiklokjes uitverkocht‘: tout leur muguet était déjà vendu.

Bref, une journée bien remplie de vide 🙂