Stupeur et tremblements

Photo de Philip Ackermann sur Pexels.com

ça faisait si longtemps que l’Adrienne ne s’était plus connectée à http://www.bewelcome.org qu’on lui avait envoyé un mail pour s’en inquiéter.

Elle a été étonnée de voir que le site existait encore.

Puis elle a découvert qu’elle avait quatre messages.

Non pas, comme ce serait le but de la plate-forme, pour des demandes d’hébergement de vacances.
Mais pour lui faire des compliments sur son joli sourire et espérer une rencontre (quand tu veux, Renzo ;-)) ou pour lui léguer un gros héritage et autres choses de ce genre.

Un certain Stephen commence même sa missive ainsi: « Please I hope I have enough of your trust & confidence »

Mais bien sûr 🙂

G comme gagnant!

‘Ma stobbe’, ‘BAS’ en ‘fissa’: dit zijn de kinder- en tienerwoorden van 2021
source ici

C’est à ce genre de « concours » qu’on mesure à quel point on n’est plus dans le coup: l’élection du mot de l’année en « langage jeune ».
Sur les dix propositions, l’Adrienne n’en connaît que quatre 😉

Bien évidemment, les candidats à la palme n’ont que peu à voir avec le néerlandais mais sont souvent des « fabrications TikTok » généralement basées sur un mot anglais.

TikTok, évidemment, on n’y a jamais mis les pieds – façon de parler – donc si c’est là que le renouveau langagier a lieu, c’est normal qu’on ne soit pas au courant 😉

Bref, LOL est encore du nombre, on peut donc continuer à l’employer sans être ringards 🙂

***

Tout ce que vous n’avez jamais eu envie de savoir sur cette affaire se trouve ici.

V comme venin

Sur sa page fb, la police de la ville annonçait fièrement la bonne nouvelle: un gigantesque sapin de Noël, offert comme chaque année par des particuliers dont le jardin est devenu trop petit pour l’arbre, avait été transporté jusqu’à la grand-place pour y être installé en vue des fêtes.

Les braves flics avaient intitulé leur billet avec photos du transport – le sapin est aussi large que les avenues par lesquelles il devait passer – « le petit bonheur du jour » (het gelukje van de dag) mais c’était compter sans les utilisateurs de ce genre d’endroit qu’est fb: les commentateurs rivalisaient tellement en négativité que ça en devenait (presque) comique.

Petit florilège:

Quoi? déjà le sapin? alors que la Saint-Nicolas n’est pas encore passée?
Mais où sont les écolos?
Tu sais bien que les écolos s’occupent juste d’emm… les motards qui veulent rouler dans les bois!
C’est honteux d’abattre un si bel arbre!
Ah bravo, et le CO²?
Pourquoi un grand comme ça? un petit, c’est mieux!

On comprend que certains décident de désactiver les commentaires 🙂

Stupeur et tremblements

Double dose aujourd’hui, une première source de stupeur lue dans le journal du 9 novembre dernier, qui mentionnait que Virgin Galactic avait vendu une centaine de tickets pour l’espace à 450 000 dollars pièce en moins de trois mois.

Selon le journal ça correspondrait à un peu plus de 388 000 euros, une somme qu’on peut difficilement se représenter et qui pourrait, c’est évident, être mieux dépensée.

Et une amusante – belge, cela va sans dire – venant d’une entreprise de recyclage de Beringen, dans le Limbourg belge – Out of Use – qui a largement pulvérisé le record du jeu de dominos avec des ordinateurs portables : ils ont réussi à en faire tomber 752 (voir la vidéo ci-dessus).

Coup de pub pour le recyclage de nos appareils d’un côté et tout le contraire de l’autre, sans que cela soit en équilibre, loin s’en faut.

Question brève

« Hello! Je suis l’assistant virtuel de Proximus 🤖 Posez-moi des questions brèves et je ferai de mon mieux pour vous aider. »

Voilà où l’Adrienne en est, à parler à une machine, qui évidemment répond comme une machine, c’est-à-dire en proposant les quelques « solutions » dont elle dispose mais qui ne font pas avancer le schmilblick:

« Si vous avez un problème avec votre mot de passe Proximus mail, cliquez sur ‘Mot de passe’. Si vous avez besoin d’aide pour configurer une boîte aux lettres Proximus ou pour créer un alias, cliquez sur ‘Configurer une boîte aux lettres’. 👇 »

Pourtant la question posée par l’Adrienne était brève 🙂

Mais la machine poursuivait:

« Je peux vous aider à modifier votre adresse e-mail pour votre compte MyProximus, pour votre décompte ou vous fournir de plus amples informations sur Proximus Mail. Faites votre choix ici 👇 »

Bref, elle a fini par reconnaître la présence du mot « problème » dans la brève question « problème de connexion boite mail » et a répondu:

« Aïe, désolée (1) que vous ayez un problème avec un de vos services. Est-ce que vous pouvez m’indiquer de quel produit il s’agit? »

Elle a fini par comprendre l’autre mot de la question brève et a dit:

« Vous avez une question liée à l’e-mail. Je peux vous aider à modifier votre adresse e-mail pour votre compte MyProximus, pour votre décompte ou vous fournir de plus amples informations sur Proximus Mail. Faites votre choix ici 👇 »

Puis ça a gaiement continué à tourner en rond:

« Que voulez-vous savoir exactement sur Proximus Mail? »

Avec retour à la case départ:

« Si vous avez un problème avec votre mot de passe Proximus mail, cliquez sur ‘Mot de passe’. Si vous avez besoin d’aide pour configurer une boîte aux lettres Proximus ou pour créer un alias, cliquez sur ‘Configurer une boîte aux lettres’. 👇 »

C’était tout à fait joyeux, le genre d’euphorie qui vous ferait balancer votre ordi par la fenêtre.

Alors qu’il aurait été si simple de dire dès le départ – ou mieux encore, de le mettre sur le site de Proximus – ce qui a fini par s’afficher, au bout de quarante longues minutes:

« Il y a un incident technique qui affecte temporairement Proximus mail. C’est en cours d’investigation nous faisons aussi vite que possible. Merci de votre patience et de votre compréhension. »

***

(1) comme chacun sait la machine est une femme, même s’il (si elle?) se présente comme ‘assistant virtuel’, voir ligne 1…

(2) en illustration une photo prise dans ma ville, « alles komt goed », tout va s’arranger 🙂

7 amis

source ici

Juste trois-quatre lignes ce dimanche pour exprimer une sorte de perplexité: par le plus grand des hasards, en allant sur fb (of all places!) l’Adrienne a constaté que sept de ses « amis » étaient « amis » du président de la république française… et elle ne sait ce qu’elle doit en penser 🙂

Stupeur et tremblements

Comme chaque mois, ça se bouscule aux portillons pour la rubrique ‘stupeur et tremblements’ et cette fois le gagnant est dans un message reçu avant-hier.

On y proposait une ‘place’ gratuite à un concert en streaming en échange d’un petit service: allumer sa caméra et participer à un test de reconnaissance faciale qui permettrait d’améliorer la reconnaissance d’émotions.

Afin, y expliquait-on, de mesurer l’émotion suscitée chez le public et de la ‘renvoyer’ au chef d’orchestre, à ses musiciens et au public.

Vous qui connaissez l’Adrienne, vous aurez deviné qu’elle a poliment décliné l’offre.

D’ailleurs moi aussi je la connais et je sais que pendant ce concert, là devant son ordi, il lui aurait été impossible de rester tranquillement à fixer sa caméra: elle aurait joué à des jeux de patience en ligne, serait allée se faire un petit café, aurait été commenter quelques blogamis… bref sûrement pas le genre d' »émotions » qui font plaisir à voir au chef d’orchestre 😉

Stupeur et tremblements

5dd16-dyn009_original_600_399_pjpeg_2634699_c5b3ccab88db2a222d21dd234cfc740b

Mercredi au réveil, l’Adrienne trouve un message inquiet venu du Chili.

Là-bas, Ethel a vu d’une façon ou d’une autre les ravages causés par les inondations dans une grande partie de la Belgique.

Ethel, l’Adrienne ne l’a vue que deux fois, il y a trois ans.
Mais elle n’a pas oublié.
Oui, c’est beau.

C’est beau aussi de voir cette immense vague de solidarité à travers tout le pays.
Ces gens qui s’organisent pour aller porter des vêtements, des vivres, aller aider à nettoyer, offrir un toit aux sinistrés, une étable ou une prairie pour les animaux, verser des sous à la Croix-Rouge.

L’Adrienne est heureuse de voir que tous les jours la liste des initiatives s’allonge et que tout le pays y participe.

Chacun s’accorde à dire que ça fait du bien d’apporter sa petite pierre à l’édifice.
Qu’on le ressent comme une nécessité.

***

De politieke context van ons land maakt ook de golf van solidariteit met voornamelijk Waalse regio’s op dit moment zo opmerkelijk. Verbazend veel Vlamingen sprongen de voorbije dagen in de bres voor hun Waalse landgenoten. ‘Het is niet omdat rechts-nationalistische partijen aan de macht zijn, dat Vlamingen over het algemeen separatistisch zijn. Bevragingen tonen elke keer weer aan dat maar een heel kleine minderheid daarvan wakker ligt. Dat idee dat Vlamingen anti-Waals zijn, is een politieke constructie. Dat blijkt nu weer heel duidelijk.’

source De Standaard, jeudi 22 juillet 2021.

Le contexte politique de notre pays rend la vague de solidarité avec des régions principalement wallonnes tout à fait remarquable. Un nombre étonnamment élevé de Flamands ont sauté à la rescousse de leurs compatriotes wallons. « Ce n’est pas parce que des partis de la droite nationaliste sont au pouvoir que les Flamands sont séparatistes. Les sondages montrent chaque fois que ça ne préoccupe qu’une faible minorité d’entre eux. L’idée que les Flamands sont anti-wallons est une construction politique. C’est ce qui apparaît ici une fois de plus. » (dit Paul Verhaeghe, professeur de psycho-analyse à l’université de Gand, traduction de l’Adrienne)

***

En illustration, la même vache qui avait orné le billet pour Ethel.

N comme nom de famille

C’est un lien qui a amusé l’Adrienne pendant plusieurs minutes, hier matin: il permet de voir combien de personnes portent tel ou tel nom de famille en Belgique.

Tout au moins, si ce nom figure parmi les 10 000 les plus courants.

Si vous voulez y chercher le vôtre ou n’importe lequel à votre choix, c’est ici.

***

sur la photo des années 1950, les deux (futurs) grands-pères de l’Adrienne, un grand-oncle et un ami du grand-père maternel, sur la digue à Knokke-le-Zoute.

W comme Wilma

Les joies du wilfing ont mené l’Adrienne de plus en plus loin de son exercice d’écoute sur les Jeux olympiques de Rome en 1960, où il était question de l’athlète italien Livio Berruti qu’on voyait amoureusement main dans la main avec la vedette américaine du 100 mètres, 200 mètres et 4 X 100 mètres: Wilma Rudolph.

C’est ainsi que l’Adrienne est tout naturellement arrivée chez les Flintstones, comme vous pouviez vous y attendre, vu que c’était la seule Wilma qu’elle connaissait à ce jour 🙂

Mais entre-temps, elle a beaucoup appris sur Livio, sur Wilma, et ne peut s’empêcher de rêver à ce qu’aurait donné la suite de l’histoire si ces deux-là étaient restés ensemble après les Jeux.

source ici